Ce qui peut indiquer l'odeur d'acétone dans le nez

L'apparition d'odeurs étranges dans le nez peut signaler la présence de pathologies internes. L'odeur d'acétone dans le nez est un symptôme assez rare. Mais si cela se produit, cela crée un inconfort pour la personne elle-même et pour ceux qui l'entourent. Vous devez absolument contacter un spécialiste qui effectuera un diagnostic précis et déterminera les causes véritables.

Le mécanisme d'occurrence d'un symptôme déplaisant

Chaque jour, notre corps est attaqué par des agents pathogènes. Le système immunitaire lutte activement contre l'invasion de tels microorganismes. Si le système immunitaire est affaibli, ils commencent à se multiplier activement et provoquent un écoulement purulent. C'est la raison pour laquelle il y a une odeur désagréable.

Mais pas toujours la décharge de pus est le principal provocateur. Sur la membrane muqueuse du nez peuvent former des croûtes sèches à la suite de certaines maladies.

Si une personne ressent elle-même une sensation désagréable alors que d'autres ne ressentent rien, on peut alors suspecter une violation de l'odorat.

Pathologies causant une gêne au nez, classiquement divisées en trois groupes:

  • l'odeur de l'ammoniac est le symptôme principal;
  • pathologie du nasopharynx, qui ne peut dans certains cas être accompagnée de l'apparition de ce symptôme;
  • maladie de divers organes et systèmes.

Ozena

La maladie est progressive, car la lésion touche également les systèmes osseux et cartilagineux.

Jusqu'à présent, on ne sait pas exactement ce qui cause le processus, mais les personnes présentant de telles caractéristiques sont à risque:

  • sous-développement des sinus frontaux;
  • larges ailes du nez;
  • partie du visage élargie du crâne.

Une mauvaise alimentation, des conditions de vie insalubres, la dégénérescence de la muqueuse nasale - tout cela augmente les risques d'ozène.

Souvent, la maladie est traitée de manière conservatrice à l’aide de tampons, de suppositoires et de produits de lavage. Dans certains cas, effectuez la correction de la forme du nez. Après l'opération, la fonction respiratoire du patient est préservée, seule une sécheresse constante provoque l'apparition de croûtes sèches. Ce sont eux qui provoquent l'apparition d'un sentiment désagréable.

Causes non liées au fonctionnement du système respiratoire

Un symptôme peut provoquer un diabète grave, ainsi que des troubles pathologiques des reins. Ces maladies entraînent des troubles métaboliques, qui provoquent le développement des odeurs.

Curieusement, mais un effort physique accru peut être une autre cause de sensations désagréables dans le nez. Les symptômes peuvent apparaître périodiquement, en particulier chez les athlètes qui, en raison du programme d’entraînement intense, souffrent de malnutrition ou suivent un régime alimentaire strict. Dans ce cas, l’apparition d’une odeur est associée à la libération d’acétone après la dégradation du tissu adipeux.

Le rôle de l'insuffisance rénale chronique dans l'apparition de sensations désagréables

En cas d'insuffisance rénale chronique, le tissu rénal meurt. Cela conduit à une perturbation de tout le corps.

Les cellules rénales qui fonctionnent sont réduites, ce qui entraîne une augmentation des produits azotés de la dégradation des protéines. Les reins ne font pas face à des taux élevés d'urée et de créatinine, ils sont donc excrétés d'autres manières. Le plus souvent, la membrane muqueuse du système digestif et les poumons, qui ne peuvent pas supporter une telle charge, en souffrent.

De plus, le corps s'empoisonne. Une personne a une aversion pour les produits carnés, des vomissements, une grande soif. Mais le signe le plus évident de la CRF est la couleur jaune et l’odeur d’acétone lors de la respiration.

Ainsi, les causes de l'odeur d'ammoniac peuvent être très différentes et parler de la présence de pathologies graves. Par conséquent, ne vous soignez pas vous-même et, si un sentiment désagréable apparaît, consultez immédiatement un médecin.

Pourquoi l'acétone sent-elle dans mon nez?

Parfois, heureusement, très rarement, les gens rencontrent un phénomène assez étrange: l'odeur d'acétone ou d'ammoniac qui les hante. Si vous commencez à comprendre, il se trouve que l’odeur d’acétone est localisée dans le nez, notamment dans les voies nasales.

Les causes de ce phénomène sont si diverses qu'il est assez difficile de les classer dans un groupe ou de les classer d'une manière ou d'une autre.

D'où vient l'odeur?

Quels problèmes se posent quand une personne est confrontée à l'odeur d'acétone dans le nez. Qu'est-ce que c'est D'où vient-il? Que faire avec ça? Pour y répondre avec précision, on ne peut pas se passer d'un spécialiste.

Oui, la plupart des problèmes, environ 80%, sont réellement liés à des problèmes de la cavité nasale, 10% sont liés à des problèmes de la cavité buccale, mais les 10% restants concernent un grand nombre de maladies.

Ils peuvent être liés à différents systèmes du corps, ce qui rend le diagnostic difficile.

C'est important! De nombreuses maladies, dont le nez peut être l’odeur d’acétone dans le nez, sont très graves et il est dangereux de tout laisser au hasard ou de s’auto-soigner.

C'est la principale différence entre ce symptôme et de nombreux autres. Si une rhinite prolongée permet de suspecter une sinusite ou d'autres types d'inflammation dans le nez et que la toux indique des maladies respiratoires, nous pouvons alors parler d'un problème dans différentes parties du corps, et pas seulement dans le système respiratoire.

Des problèmes similaires peuvent survenir avec une odeur désagréable derrière les oreilles. Cette pathologie peut aussi parler de problèmes qui ne sont pas directement liés à l'oreille.

Si le problème est dans le nez

Le plus souvent, l'odeur d'acétone dans le nez est associée à l'ingestion de corps étrangers dans les voies nasales.

Cependant, même après le retrait réussi de l'objet, l'inconfort peut persister pendant un certain temps.

Si l'inconfort ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez vous assurer qu'il ne reste aucune blessure sur la muqueuse susceptible d'être infectée.

À propos, la deuxième raison la plus courante est simplement les dommages aux membranes muqueuses et le développement de petits foyers d’infection.

Dans ce cas, il est nécessaire de traiter l'infection avec des médicaments antiviraux ou antibactériens. Certains d'entre eux devront être pris par voie orale, d'autres se présentent sous forme de spray et de gouttes.

Souviens toi! Ozena est une des causes des odeurs désagréables dans le nez: il s'agit d'une maladie compliquée mais heureusement rare.

Autres raisons

Les raisons peuvent être très différentes. L'un d'entre eux est le diabète. Des symptômes similaires provoquent des problèmes hépatiques et rénaux.

Dans ce cas, le retrait du corps des produits transformés est difficile et l’intoxication commence.

L'odeur d'ammoniac imprègne littéralement chaque cellule du corps.

Naturellement, une personne commence à le ressentir partout.

C'est important! L'odeur de l'acétone peut accompagner les personnes activement impliquées dans la perte de poids.

Le fait est que les tissus adipeux, lors de la désintégration, forment deux composés principaux: le glucose et l'ammoniac. Avec des entraînements intenses ou d'autres moyens de brûler brusquement un grand nombre de calories, une personne peut très bien sentir une odeur désagréable.

Ou peut-être semblait-il?

Dans un certain nombre de cas, l’odeur d’acétone dans le nez n’est qu’une hallucination olfactive. Mais même dans ce cas, le symptôme ne doit pas être pris à la légère. Le fait est que la liste des maladies et traumatismes mentaux et neurologiques à l’origine d’un tel effet est très large. Et parmi eux, il y a peu de points agréables:

Les sensations désagréables peuvent causer:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • divers processus inflammatoires dans la tête;
  • l'hystérie;
  • la neurasthénie;
  • l'épilepsie;
  • tumeur hypophysaire;
  • la schizophrénie.

Cependant, tout n'est pas toujours si effrayant, parfois une odeur désagréable peut se produire pendant la période de la maladie de la grippe.

C'est important! Seul un expert peut déterminer la cause exacte.

Diagnostics

Pour comprendre ce qui vous arrive, vous devez tout d'abord contacter un thérapeute. Il vous donnera des instructions pour l'ENT et le neuropathologiste. De plus, vous devrez probablement faire un don de sang pour le sucre, faire une IRM et un encéphalogramme.

Sur la base de ces études, le diagnostic sera posé et le traitement prescrit.

Quelles maladies causent l'odeur d'acétone, d'ammoniac dans le nez?

Si le patient commence à sentir l'odeur désagréable d'ammoniac dans le nez et que les personnes qui l'entourent ne font que secouer la tête avec ahurissement et ne peuvent pas comprendre de quoi il parle, il vaut la peine d'y penser. Ce symptôme est considéré comme un précurseur de l'apparition de pathologies internes susceptibles de provoquer de graves problèmes de santé.

C'est pourquoi il est recommandé de ne pas retarder le traitement chez le médecin. En outre, la manifestation de ce symptôme affecte la qualité de la vie, au moins en provoquant un malaise chez une personne qui sent une odeur désagréable inexistante. Certains tombent même dans un état nerveux excité, car ils ne peuvent pas comprendre d'où provient l'odeur et pourquoi ils la ressentent distinctement.

Causes du phénomène

Les études modernes montrent que les causes de la mauvaise haleine incluent:

  • dans 80% - aux maladies de la cavité nasale;
  • dans 10% - aux maladies de la cavité buccale;
  • dans les 10% restants - aux maladies plus graves d’organes individuels ou de systèmes corporels entiers.

De plus, l'odeur d'ammoniac ne peut pas poursuivre une personne de façon constante - pour certaines maladies, elle apparaît à un moment donné ou après un certain événement (par exemple, si le patient a bien mangé). Dans certains cas, en plus d'une odeur désagréable, un goût éco-aigre apparaît dans la bouche.

Le plus souvent, le problème réside dans l'état général d'un organisme affaibli: il est constamment attaqué par des bactéries nocives et certains atteignent leur objectif. Un nez infecté apparaît dans le nez, qui commence finalement à produire du pus, se recouvre d'une croûte désagréable et donne parfois une sensation d'ammoniac dans l'air. Un traitement local vous permet de traiter rapidement les zones touchées de la membrane muqueuse, après quoi le patient peut respirer à nouveau sans odeurs étrangères.

Dans certains cas, l'odeur de l'acétone dans le nez - rien de plus qu'une illusion, en fait, rien ne sent. Le patient vient littéralement avec les sensations désagréables qui devraient apparaître quand il sent cette odeur. Un tel syndrome peut être causé par un certain nombre de blessures et de maladies:

  • tumeur hypophysaire;
  • inflammation dans la tête;
  • toute lésion cérébrale traumatique;
  • l'épilepsie;
  • la schizophrénie;
  • la grippe;
  • la neurasthénie;
  • l'hystérie

Dans tous les cas, si aucune autre raison n’est trouvée et que la personne continue à sentir l’odeur d’acétone, c’est une occasion de réfléchir à son état physique et psychologique. Aux premiers stades du problème, ils sont stoppés par les médicaments habituels et l'observance d'un régime plutôt strict.

Une décision complète n'est prise par les spécialistes qu'après que le patient a été examiné par un spécialiste en ORL, un neuropathologiste, et qu'il a reçu les résultats de l'échoencéphalographie.

Tout corps étranger coincé dans le nez peut causer de l'acétone ou du vinaigre. Le symptôme ne disparaîtra pas immédiatement après l'extraction - dans certains cas, le temps doit passer. Si l'odeur ne disparaît pas mais qu'au contraire elle ne fait qu'augmenter, il est recommandé de vérifier s'il existe des blessures non cicatrisées sur la muqueuse laissées par le passage dans les voies respiratoires d'un objet étranger.

L'insuffisance rénale chronique produit une odeur d'acétone dans la cavité nasale. Les produits de désintégration, excrétés auparavant par les reins, s'accumulent dans le corps.

Le patient commence littéralement à se sentir empoisonné. L'odeur elle-même peut être presque imperceptible de l'extérieur, mais elle est très perceptible lors d'une communication étroite.

Les athlètes se plaignent souvent d’inconfort, même de l’odeur d’ammoniac dans les vestiaires. Les graisses, qui se dédoublent pendant et après l'effort, donnent du glucose et de l'ammoniac. Ainsi, si une personne maigrit trop rapidement, l'odeur persistante d'ammoniac dans sa vie est la norme.

Mesures de diagnostic

Afin de pouvoir diagnostiquer en temps voulu les maladies associées à l'apparition d'une odeur désagréable, il est nécessaire de subir les tests et études suivants:

  • bakposev du nasopharynx;
  • tomographie par ordinateur;
  • endoscopie.

Sur la base des informations obtenues à partir de ces études, il est possible de dire avec certitude quel type de malaise a provoqué l'apparition d'une odeur d'ammoniac et comment le traiter rapidement.

Traitement nécessaire

Certains décident que l'odeur - ça va, et vous pouvez continuer à vivre en paix, en creusant de temps en temps dans le nez des gouttes de leur propre production. Cela vaut la peine de contrarier de telles personnes: l'autodiagnostic n'a jamais conduit à rien de bon, surtout quand il s'agit de la tête.

Le diagnostic est posé par l'ENT, mais pour pouvoir rendre le verdict correct, il doit évaluer la situation. Si nécessaire, le patient doit obtenir les conseils de spécialistes plus restreints et les résultats de tous les tests permettant de comprendre ce qui ne va pas.

Le traitement dépend de la cause du problème. Le traitement le plus courant:

  • conservateur (dans ce cas, les croûtes sont simplement enlevées et la lutte active contre l'infection commence);
  • médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques et décongestionnants);
  • utilisant la physiothérapie (telle que l'UHF et l'électrophorèse);
  • intervention chirurgicale (utilisée seulement dans les cas les plus avancés, lorsque d’autres méthodes n’aident pas ou que la vie de l’enfant est en danger).

La médecine traditionnelle propose des herbes que vous pouvez oublier l'odeur de l'acétone pendant un moment. Les frais peuvent être trouvés dans n'importe quelle pharmacie, ils sont également offerts des instructions détaillées.

Si un patient a reçu un diagnostic d'insuffisance rénale chronique, il devra commencer à prendre les médicaments appropriés normalisant la fonction rénale (au moins partiellement). Il est également important de suivre un régime simple: en principe, aucun aliment protéiné ne doit être ajouté à la vaisselle au minimum. Les médicaments sont choisis de manière à ne pas surcharger les reins déjà endommagés. En général, rien de spécial. La seule chose à faire: si l'intoxication dure assez longtemps, il est préférable d'être en sécurité et d'aller en traitement hospitalier pour se détendre et suivre toutes les instructions du médecin.

Conclusion

En soi, le symptôme n’est pas dangereux, mais les maladies qui l’entraînent peuvent également affecter la qualité de la vie et sa durée, de sorte que l’odeur d’acétone dans le nez ne peut en aucun cas être ignorée.

De plus, lors de ses premières manifestations, il est urgent qu'un spécialiste établisse un diagnostic correct et prescrive un traitement approprié. Plus tôt la cause de cette maladie est découverte, plus il est probable qu’elle entraîne un minimum de complications et qu’elle soit traitée avec «peu de sang».

La chose la plus importante qu’un patient puisse faire pour lui-même est de comprendre qu’il sent une odeur désagréable qui, pour d’autres, n’est pas aussi prononcée ou n’existe pas du tout. Avec la stricte application des conseils des médecins, après quelques jours, il devient vraiment plus facile de vivre et de respirer, et après un certain temps, l’odeur disparaît complètement.

Astuce 1: Pourquoi le nez sent l'acétone

Contenu de l'article

  • Pourquoi le nez sent-il l'acétone?
  • Comment traiter un enfant pour l'acétone
  • Quel est le sens de l'odorat

Maladies du cerveau

L'odeur de l'acétone par le nez est souvent perçue comme une hallucination olfactive, symptôme grave de problèmes cérébraux. En règle générale, la lésion est associée à des dysfonctionnements de la fonction de l'analyseur cortical provoqués par une lésion cérébrale traumatique, une tumeur hypophysaire ou une région temporale. Hallucination olfactive peut également être causée par des lésions infectieuses et le processus inflammatoire qui en résulte. Dans certains cas, la schizophrénie ou l'épilepsie peuvent se manifester parallèlement à ce symptôme.

Maladies d'autres organes internes

L'odeur d'acétone dans le nez est un symptôme concomitant du diabète. Le symptôme peut également se manifester à la suite de problèmes de foie, par exemple lors de lésions de l'hépatite A ou de l'hépatite C. Parfois, l'odeur provoque des maladies du pancréas. Souvent, l'odeur d'acétone dans le nez du patient peut parler de problèmes avec les systèmes urinaire ou biliaire. Il peut apparaître avec la grippe, l'attaque de panique, l'hystérie ou la neurasthénie.

L'acétone peut également être éliminée du corps, causant une odeur dans le nez. Ce phénomène est particulièrement fréquent chez les personnes qui travaillent dans des industries dangereuses ou celles qui ont été occupées avec un effort physique intense pendant une longue période. Une odeur similaire dans le nez des personnes qui pratiquent un sport résulte de la décomposition des molécules de graisse en glucose et en ammoniac. Ce dernier provoque l'apparition du symptôme.

Diagnostic des maladies

Cette manifestation étant caractéristique d’un grand nombre de maladies, seul un spécialiste peut poser un diagnostic après avoir effectué les procédures de diagnostic. Si le patient ne se plaint pas de détérioration et qu'il n'y a pas d'autres symptômes possibles, le médecin peut vous prescrire une IRM du cerveau afin de pouvoir diagnostiquer certaines tumeurs ou certaines inflammations. Dans certains cas, l'échoencéphalographie peut être indiquée.

Si les résultats de l'analyse cérébrale sont bons, le médecin peut prescrire une analyse d'urine et des analyses de sang pour diagnostiquer d'autres pathologies possibles. Selon les résultats de la recherche, il est possible de déterminer des écarts dans le fonctionnement de certains organes humains et de prescrire des manipulations diagnostiques supplémentaires ou un traitement, si le diagnostic semble suffisamment précis pour le médecin. Après avoir guéri la maladie, le symptôme de l'odeur d'acétone par le nez disparaît. Pour guérir, il est important de suivre les instructions du médecin.

Poursuit l'odeur de l'acétone

Parfois, heureusement, très rarement, les gens rencontrent un phénomène assez étrange: l'odeur d'acétone ou d'ammoniac qui les hante. Si vous commencez à comprendre, il se trouve que l’odeur d’acétone est localisée dans le nez, notamment dans les voies nasales.

Les causes de ce phénomène sont si diverses qu'il est assez difficile de les classer dans un groupe ou de les classer d'une manière ou d'une autre.

D'où vient l'odeur?

Quels problèmes se posent quand une personne est confrontée à l'odeur d'acétone dans le nez. Qu'est-ce que c'est D'où vient-il? Que faire avec ça? Pour y répondre avec précision, on ne peut pas se passer d'un spécialiste.

Oui, la plupart des problèmes, environ 80%, sont réellement liés à des problèmes de la cavité nasale, 10% sont liés à des problèmes de la cavité buccale, mais les 10% restants concernent un grand nombre de maladies.

Ils peuvent être liés à différents systèmes du corps, ce qui rend le diagnostic difficile.

C'est important! De nombreuses maladies, dont le nez peut être l’odeur d’acétone dans le nez, sont très graves et il est dangereux de tout laisser au hasard ou de s’auto-soigner.

C'est la principale différence entre ce symptôme et de nombreux autres. Si une rhinite prolongée permet de suspecter une sinusite ou d'autres types d'inflammation dans le nez et que la toux indique des maladies respiratoires, nous pouvons alors parler d'un problème dans différentes parties du corps, et pas seulement dans le système respiratoire.

Des problèmes similaires peuvent survenir avec une odeur désagréable derrière les oreilles. Cette pathologie peut aussi parler de problèmes qui ne sont pas directement liés à l'oreille.

Si le problème est dans le nez

Le plus souvent, l'odeur d'acétone dans le nez est associée à l'ingestion de corps étrangers dans les voies nasales.

Cependant, même après le retrait réussi de l'objet, l'inconfort peut persister pendant un certain temps.

Si l'inconfort ne disparaît pas pendant une longue période, vous devez vous assurer qu'il ne reste aucune blessure sur la muqueuse susceptible d'être infectée.

À propos, la deuxième raison la plus courante est simplement les dommages aux membranes muqueuses et le développement de petits foyers d’infection.

Dans ce cas, il est nécessaire de traiter l'infection avec des médicaments antiviraux ou antibactériens. Certains d'entre eux devront être pris par voie orale, d'autres se présentent sous forme de spray et de gouttes.

Souviens toi! Ozena est une des causes des odeurs désagréables dans le nez: il s'agit d'une maladie compliquée mais heureusement rare.

Autres raisons

Les raisons peuvent être très différentes. L'un d'entre eux est le diabète. Des symptômes similaires provoquent des problèmes hépatiques et rénaux.

Dans ce cas, le retrait du corps des produits transformés est difficile et l’intoxication commence.

L'odeur d'ammoniac imprègne littéralement chaque cellule du corps.

Naturellement, une personne commence à le ressentir partout.

C'est important! L'odeur de l'acétone peut accompagner les personnes activement impliquées dans la perte de poids.

Le fait est que les tissus adipeux, lors de la désintégration, forment deux composés principaux: le glucose et l'ammoniac. Avec des entraînements intenses ou d'autres moyens de brûler brusquement un grand nombre de calories, une personne peut très bien sentir une odeur désagréable.

Ou peut-être semblait-il?

Dans un certain nombre de cas, l’odeur d’acétone dans le nez n’est qu’une hallucination olfactive. Mais même dans ce cas, le symptôme ne doit pas être pris à la légère. Le fait est que la liste des maladies et traumatismes mentaux et neurologiques à l’origine d’un tel effet est très large. Et parmi eux, il y a peu de points agréables:

Les sensations désagréables peuvent causer:

lésion cérébrale traumatique; divers processus inflammatoires dans la tête; l'hystérie; la neurasthénie; l'épilepsie; tumeur hypophysaire; la schizophrénie.

Cependant, tout n'est pas toujours si effrayant, parfois une odeur désagréable peut se produire pendant la période de la maladie de la grippe.

C'est important! Seul un expert peut déterminer la cause exacte.

Diagnostics

Pour comprendre ce qui vous arrive, vous devez tout d'abord contacter un thérapeute. Il vous donnera des instructions pour l'ENT et le neuropathologiste. De plus, vous devrez probablement faire un don de sang pour le sucre, faire une IRM et un encéphalogramme.

Sur la base de ces études, le diagnostic sera posé et le traitement prescrit.

L'odeur d'acétone du nez est le signe du développement d'un processus pathologique grave dans le corps humain, pouvant être associé à de nombreux organes internes. L'établissement du diagnostic correct de la maladie en présence d'un symptôme ne peut être effectué que par un spécialiste après un examen complet.

Maladies du cerveau

L'odeur de l'acétone par le nez est souvent perçue comme une hallucination olfactive, symptôme grave de problèmes cérébraux. En règle générale, la lésion est associée à des dysfonctionnements de la fonction de l'analyseur cortical provoqués par une lésion cérébrale traumatique, une tumeur hypophysaire ou une région temporale. Hallucination olfactive peut également être causée par des lésions infectieuses et le processus inflammatoire qui en résulte. Dans certains cas, la schizophrénie ou l'épilepsie peuvent se manifester parallèlement à ce symptôme.

Maladies d'autres organes internes

L'odeur d'acétone dans le nez est un symptôme concomitant du diabète. Le symptôme peut également se manifester à la suite de problèmes de foie, par exemple lors de lésions de l'hépatite A ou de l'hépatite C. Parfois, l'odeur provoque des maladies du pancréas. Souvent, l'odeur d'acétone dans le nez du patient peut parler de problèmes avec les systèmes urinaire ou biliaire. Il peut apparaître avec la grippe, l'attaque de panique, l'hystérie ou la neurasthénie.

L'acétone peut également être éliminée du corps, causant une odeur dans le nez. Ce phénomène est particulièrement fréquent chez les personnes qui travaillent dans des industries dangereuses ou celles qui ont été occupées avec un effort physique intense pendant une longue période. Une odeur similaire dans le nez des personnes qui pratiquent un sport résulte de la décomposition des molécules de graisse en glucose et en ammoniac. Ce dernier provoque l'apparition du symptôme.

Diagnostic des maladies

Cette manifestation étant caractéristique d’un grand nombre de maladies, seul un spécialiste peut poser un diagnostic après avoir effectué les procédures de diagnostic. Si le patient ne se plaint pas de détérioration et qu'il n'y a pas d'autres symptômes possibles, le médecin peut vous prescrire une IRM du cerveau afin de pouvoir diagnostiquer certaines tumeurs ou certaines inflammations. Dans certains cas, l'échoencéphalographie peut être indiquée.

Si les résultats de l'analyse cérébrale sont bons, le médecin peut prescrire une analyse d'urine et des analyses de sang pour diagnostiquer d'autres pathologies possibles. Selon les résultats de la recherche, il est possible de déterminer des écarts dans le fonctionnement de certains organes humains et de prescrire des manipulations diagnostiques supplémentaires ou un traitement, si le diagnostic semble suffisamment précis pour le médecin. Après avoir guéri la maladie, le symptôme de l'odeur d'acétone par le nez disparaît. Pour guérir, il est important de suivre les instructions du médecin.

L'urine est un produit de la vie humaine, à travers lequel divers déchets sont éliminés du corps. Normalement, ce liquide est presque transparent, a une couleur paille claire, sans odeur. En réagissant avec l'air, l'urine dégage une odeur désagréable. Il arrive qu'une "saveur" forte se fasse sentir immédiatement après sa sélection. Pourquoi est-ce que cela se passe?

L'homme est ce qu'il mange

La consommation d’aliments entraîne une grande quantité de nourriture qui, à partir d’une urine légère et fraîche, peut émaner d’un ambre vif. Ceux-ci comprennent le raifort, l'ail, les épices à forte odeur, les asperges. Également dans cette liste, vous pouvez inclure les fruits de mer, utilisés en très grande quantité. En outre, la prise de certains médicaments, des vitamines, conduit à ce résultat.

Un peu d'anatomie

L'urine dans le corps humain passe par les reins, les uretères, la vessie, dans laquelle elle s'accumule et finalement est excrétée par l'urètre. Si le liquide dégage une odeur d’ammoniac, cela peut indiquer une violation dans le travail de l’un des organes de l’urètre. Le même problème peut survenir à la suite d'une déshydratation. Cela se produit si une personne boit peu d'eau mais est en bonne santé. L'urine devient plus concentrée.

Diverses maladies

L'odeur forte et désagréable de l'urine peut se développer à la suite de diverses maladies. Par exemple, si une odeur de poisson prononcée en émane, une maladie sexuellement transmissible est présente. Vénérologue à visiter.

En cas d'inflammation de la vessie (cystite), non infectieuse et infectieuse, le liquide peut avoir une odeur d'ammoniac. En même temps, quand on urine, il y a des douleurs. Lorsque la cystite est causée par un médicament, le "goût" de l'urine sera chimique.

Ambre peut être dans l'urétrite, c'est-à-dire une inflammation de l'urètre. Une telle maladie est accompagnée de douleur en allant aux toilettes, de saignements possibles avec l'urine, de changement de couleur. En cas d'insuffisance hépatique, le liquide excrété commence à sentir de la bière et à verdir.

Dans le cas du diabète sucré de forme légère, le liquide peut avoir un «goût» de pomme sucré. Si la maladie progresse, l'urine a une odeur d'acétone. Dans tous les cas, il vaut la peine de contacter un thérapeute, puis son collègue, un endocrinologue.

Des méthodes non contrôlées pour perdre du poids peuvent conduire à des résultats similaires, raison pour laquelle il est déconseillé de les utiliser sans consulter un médecin.

L'odeur désagréable de l'urine de l'enfant témoigne des mêmes troubles et maladies que chez l'adulte. En outre, cela peut survenir en cas de manque de vitamine D. Chez le nourrisson, l'odeur de l'urine dépend de l'alimentation de sa mère qui allaite.

Pourquoi le nez sent-il l'acétone?

Causes et mécanismes

L'odeur est ressentie par la réaction des récepteurs olfactifs situés dans la membrane muqueuse de la cavité nasale, à certaines molécules aromatiques. Mais ce n’est que la partie initiale de l’analyseur correspondant. Ensuite, l'influx nerveux est transmis aux zones du cerveau responsables de l'analyse des sensations (lobes temporaux). Et quand une personne sent des odeurs qui ne sont pas là, cela parle certainement d'une sorte de pathologie.

Tout d’abord, toutes les causes doivent être divisées en deux groupes. L'odeur peut être très réelle, mais les autres ne la ressentent que lorsque le patient leur parle de près. Cela est probable dans les situations suivantes impliquant la pratique des médecins ORL et des dentistes:

  • Coryza fétide (ozène).
  • Sinusite (sinusite, sinusite frontale).
  • Amygdalite chronique.
  • Caries, pulpes, parodontites.

Ces maladies s'accompagnent de la formation de pus qui dégage une odeur désagréable. Une situation similaire peut se produire chez ceux qui souffrent de maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère peptique, cholécystite et pancréatite). Les aliments qui pénètrent dans le tube digestif sont moins bien traités et, lors des éructations ou des reflux, des molécules d'arôme déplaisant apparaissent. Un problème similaire peut ne pas être visible par d'autres s'ils ne conviennent pas à une courte distance.

Certaines personnes ont un seuil inférieur de perception olfactive. Ils sentent mieux les odeurs que les autres, alors parfois ils se font mal comprendre. Certaines saveurs peuvent être trop faibles pour être ressenties par quelqu'un d'autre. Et cette fonctionnalité devrait également être considérée comme un médecin.

Un groupe distinct de causes est celui qui est associé à la défaite de l’un des départements de l’analyseur olfactif. Les odeurs qui sont apparues ne parviennent pas aux gens qui l'entourent, car leur formation, leur transmission et leur analyse chez une personne donnée sont perturbées. Et bien que certains autres (tout à fait réels) puissent servir de base à un arôme déplaisant, le résultat final n’est présent que dans l’esprit du patient et constitue un problème pour lui.

Il y a beaucoup d'états qui se manifestent par une odeur altérée (dysosmie ou parosmie). Ils incluent à la fois une pathologie respiratoire avec une inflammation de la muqueuse nasale, par exemple une rhinite ou un SRAS, et d'autres troubles du corps:

  • Gouttes hormonales (pendant la grossesse, la menstruation ou la ménopause).
  • Mauvaises habitudes (tabagisme, abus d'alcool, drogues).
  • Acceptation de certains médicaments et intoxication chimique.
  • Troubles endocriniens (hypothyroïdie, diabète).
  • Maladies systémiques (sclérodermie).
  • Traumatisme cérébral.
  • Tumeurs cérébrales.
  • Névrose ou dépression.
  • Psychoses (schizophrénie).
  • L'épilepsie.

Il est nécessaire de rappeler les odeurs dites fantômes associées à une sorte de stress dans le passé et qui ont laissé une forte impression. Dans des situations similaires, ils peuvent remonter à la surface. Comme vous pouvez le constater, la source des odeurs désagréables peut être dissimulée parmi un grand nombre de maladies. Et certains peuvent être très sérieux. Mais il ne faut pas avoir peur immédiatement et rechercher une pathologie dangereuse en soi-même - les causes des violations ne deviendront claires qu'après un examen approfondi.

Pourquoi les gens voient certaines odeurs? La question est assez grave et nécessite des recherches supplémentaires.

Les symptômes

Toute pathologie a certains signes. Pour les identifier, le médecin évalue les plaintes du patient, analyse les facteurs qui précèdent l'apparition d'une odeur désagréable et effectue un examen physique. Il faut comprendre quand un arôme étranger est ressenti, constamment présent ou se présente périodiquement, à quel point il est intense, ce qui contribue à sa disparition et quels symptômes supplémentaires il y a dans le tableau clinique. Parfois, seul ce qui permet d’établir la cause de la dysosmie, mais pas toujours.

Le parfum qui poursuit le patient peut avoir une couleur différente. Ceux qui boivent du thé aux agrumes sentent souvent une odeur de brûlé et les épices chaudes peuvent provoquer la présence de soufre en eux. Parallèlement à la distorsion de l'odeur, le goût change également, car ils sont étroitement liés. Un mauvais rhume, par exemple, peut donner l’illusion que l’oignon est devenu doux et sent bon la pomme.

Pathologie ORL

Les maladies des voies respiratoires supérieures sont la première chose à laquelle vous devriez penser lorsque vous vous plaignez de la sensation d'une odeur désagréable. Si la membrane muqueuse du nez est affectée, l'odorat est invariablement perturbé, mais le patient peut ne pas toujours sentir l'odeur de pus ou de pourriture. Le plus souvent, un symptôme similaire se produit lors d'une sinusite, d'une amygdalite chronique ou d'ozène. Dans ce dernier cas, l'odeur est si forte qu'elle est remarquée et ce qui l'entoure. Mais à part cela, vous devez faire attention aux autres symptômes:

  • Violation de la respiration nasale.
  • Écoulement nasal (mucopurulent ou purulent).
  • Sévérité dans la projection des sinus paranasaux.
  • Les muqueuses sèches et la formation de croûtes.
  • Maux de gorge en avalant.
  • Les embouteillages sur les amygdales.

Si nous parlons de sinusite aiguë, le processus purulent dans les sinus conduit invariablement à de la fièvre et à une intoxication par des maux de tête, mais chronique donne des symptômes moins prononcés. Lorsque les amygdalites révèlent souvent des violations des reins, du cœur, des articulations (résultat de la sensibilisation aux antigènes du streptocoque). Si le sens de l'odorat est altéré en raison d'infections virales respiratoires aiguës, le tableau clinique indique qu'il existe, en plus du rhume, d'autres symptômes catarrhaux dans le contexte d'une intoxication, par exemple une rougeur de la gorge et des larmoiements.

La pathologie du nez, des sinus paranasaux et du pharynx est la raison principale de l'apparition d'une odeur étrangère, qui ne peut être imaginée que par contact étroit avec le patient.

Maladies du tube digestif

Une odeur désagréable peut également hanter ceux qui souffrent de maladies du tractus gastro-intestinal. La perturbation de la digestion des aliments est le mécanisme principal de ce symptôme. L’odeur des œufs pourris est gênante avec une gastrite hypoacide (avec une acidité réduite) ou un ulcère duodénal, cela ne semble pas permanent, mais après avoir mangé. Dans le tableau clinique, il existe d'autres signes de syndrome dyspeptique:

  • Burp.
  • La nausée
  • Ballonnements.
  • Changer de tabouret.

Beaucoup ressentent des maux d'estomac ou des douleurs épigastriques. Et le reflux gastro-oesophagien concomitant provoque des brûlures d'estomac et une nouvelle œsophagite. Si la vésicule biliaire est affectée, un symptôme supplémentaire sera une sensation amère dans la bouche.

Problèmes psychoneurologiques

Beaucoup de patients atteints de troubles de l'état neuropsychiatrique ont une odeur, ce qui n'est pas le cas. Il peut avoir à la fois un prototype réel (illusion) et des connexions inexistantes (hallucination). La première situation peut survenir chez une personne en bonne santé qui a subi un stress émotionnel grave, mais qui devient souvent un compagnon constant de ceux qui souffrent de névrose ou de dépression. Les symptômes supplémentaires de la pathologie sont:

  • Humeur diminuée.
  • Labilité émotionnelle.
  • Irritabilité et anxiété.
  • Sensation de "coma" dans la gorge.
  • Troubles du sommeil

Les signes caractéristiques seront également des troubles somatiques fonctionnels dus à un déséquilibre de la régulation nerveuse (augmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de la transpiration, des nausées, un essoufflement, etc.). Contrairement aux réactions névrotiques, la psychose s'accompagne de profonds changements dans la sphère personnelle. Ensuite, il y a diverses hallucinations (auditives, visuelles, olfactives), des idées surévaluées et délirantes, lorsque la perception du monde environnant et son comportement sont perturbés, il n'y a pas de compréhension critique de ce qui se passe.

Le sentiment que vous avez soudainement commencé à sentir l'odeur de pourriture peut survenir pendant l'épilepsie. Les hallucinations olfactives et gustatives sont une sorte d'aura précédant la crise convulsive. Ceci suggère l'emplacement du nid d'activité pathologique dans le cortex du lobe temporal. Après quelques secondes ou minutes, le patient développe une attaque typique avec convulsions cloniques-toniques, perte de conscience à court terme, morsure de la langue. Une image similaire se produit également lorsqu'une tumeur cérébrale de l'emplacement correspondant ou une lésion du crâne.

Les troubles neuropsychiatriques, en tant que cause d'une odeur, constituent peut-être la situation la plus grave à ne pas négliger.

Diagnostics supplémentaires

Odeurs que les autres ne ressentent pas - c’est la raison d’un examen approfondi. Il est possible de trouver la cause de ce qui se passe uniquement sur la base d'un diagnostic complet utilisant un complexe de laboratoire et d'instrument. Sur la base de l'hypothèse du médecin basée sur le tableau clinique, il est recommandé au patient de subir des procédures supplémentaires:

  • Analyse générale du sang et de l'urine.
  • Biochimie sanguine (marqueurs inflammatoires, tests de la fonction hépatique, électrolytes, glucose, spectre hormonal).
  • Frottis du nez et de la gorge (cytologie, culture, PCR).
  • Rhinoscopie
  • Radiographie des sinus paranasaux.
  • Tomodensitométrie de la tête.
  • Échoencéphalographie.
  • Fibrogastroscopie.
  • Échographie des organes abdominaux.

Pour obtenir la valeur diagnostique maximale, le programme d'examen est formé individuellement. Si nécessaire, le patient est consulté non seulement par un spécialiste ORL, mais également par d’autres spécialistes: un gastro-entérologue, un neurologue, un endocrinologue, un psychothérapeute. Et les résultats obtenus permettent d’établir la cause finale des violations et de supprimer l’odeur désagréable qui paraissait aux patients.

À cause de l'odeur d'ammoniac dans le nez

L'odeur dans le nez peut apparaître pour diverses raisons, d'où plusieurs mécanismes «> l'apparition de ce symptôme. Nous soulignons le fait que la sensation d'acétone dans la cavité nasale n'est pas un problème, mais une conséquence de la présence de certaines pathologies. La sensation d'acétone et d'ammoniac peut être causée par de nombreuses affections, décrites ci-dessous.

Le premier mécanisme d'action est associé au développement d'une microflore pathogène dans la cavité nasale. La membrane muqueuse de la personne est peuplée par une abondance de microorganismes. Bien que l'immunité soit forte, elle freine facilement la croissance de nos "amis" unicellulaires, les empêchant de se développer. Mais lorsque le système immunitaire est défaillant, les bactéries commencent à se multiplier activement, produisant une énorme quantité de produits de leur propre activité vitale dans la cavité nasale. Beaucoup d'entre eux peuvent sentir mauvais.

  • Si la raison de l'odeur désagréable réside dans la bactérie, vous et votre entourage sentirez cette odeur dans le nez;
  • Si l’odeur n’est entendue que par vous, alors que d’autres ne l’entendent pas, il y a un sens de l’odorat. Les raisons sont multiples: blessures, abus d'agents vasoconstricteurs, rhume, ARVI avec rhume, etc.

L'acétone qui respire par le nez apparaît dans un autre cas, lorsque la concentration d'acétone dans le sang dépasse la norme. Cela ne se produit que dans environ 10% des cas et les raisons de ce phénomène "> parlent plus loin. Le plus souvent, lorsqu'une personne se plaint de l'odeur d'ammoniac provenant du nez, le médecin soupçonne des affections de la cavité nasale (80%) et de la cavité buccale (10%).

Il y a des cas où l'odeur d'acétone ne poursuit pas une personne de façon constante, mais seulement dans certaines situations ou à une heure particulière de la journée. Et parfois, il ne s'agit que d'une hallucination - cela est possible avec des lésions cérébrales et certaines maladies mentales.

Lorsqu'il s'agit d'un enfant, il est possible qu'un corps étranger pénètre dans le nez et le corps réagisse ainsi à cet aspect. En fait, avec un adulte, cela peut aussi être.

Lectures recommandées - Morve sur le dos de l'enfant.

Causes de l'odeur d'ammoniac par la cavité nasale et leurs solutions

Lorsque nous avons soulevé la question des mécanismes, nous pouvons trouver les raisons spécifiques pour lesquelles l’odeur désagréable provient des passages nasaux. Nous commençons par les maladies de la cavité nasale, car elles surviennent le plus souvent dans cette situation.

Sinusite

Les passages minces avec la cavité nasale sont reliés aux sinus, qui sont normalement remplis d'air. Mais avec le développement de processus inflammatoires (antrites, sinusites, etc.), les sinus sont remplis de pus qui émet des odeurs désagréables. En outre, ces maladies sont souvent accompagnées d'un écoulement nasal, de maux de tête et de fièvre.

Le plus souvent, le traitement de la sinusite implique une thérapie complexe. Cela inclut l'introduction d'antibiotiques par voie intramusculaire, le lavage de la cavité nasale avec des solutions thérapeutiques, l'utilisation de gouttes avec des antibiotiques, des moyens vasoconstricteurs pour faciliter la respiration, des médicaments pour réduire la viscosité du mucus. Si la maladie n'a pas trop progressé, vous pouvez y faire face vous-même. Pour ce faire, vous pouvez avoir besoin de gouttes avec des antibiotiques (vous pouvez acheter en pharmacie, par exemple, Isofra, ou vous préparer à la céfazoline, à la dioxidine, à la diphénhydramine, à la lidaza et à l'adrénaline), à ​​des gouttes vasoconstrictives pour faciliter la respiration (par exemple, Naphthyzinum, Nazivin, NocSpray, Lasolvan), des médicaments fluidifiant le mucus peuvent également aider (Sinupret).

Rhinite à l'ozène

Cette maladie s'accompagne du développement d'une microflore pathologique dans la cavité nasale, mais le symptôme d'une odeur désagréable apparaît en raison du dessèchement de la membrane muqueuse et de l'accumulation de résidus de micro-organismes et de "mucus" sous forme de croûtes sur les parois du nez. La rhinite à l'ozène est caractérisée par une atrophie de la membrane muqueuse et est due à un certain nombre de facteurs: échec génétique, troubles endocriniens, avitaminose et manque de micro-éléments, dus à l'utilisation fréquente d'agents vasoconstricteurs, infections virales.

Le traitement de cette maladie est toujours compatible avec sa cause. La maladie peut être éliminée de manière conservatrice ou chirurgicale. Les méthodes conservatrices comprennent l'introduction d'antibiotiques par voie intramusculaire ou locale, l'hydratation de la membrane muqueuse, l'introduction d'une solution de glycérol pour éliminer l'odeur désagréable, l'introduction d'iode par la bouche, l'élimination des croûtes fétides avec des solutions alcalines. La méthode chirurgicale implique la modification du tissu muqueux, le transfert du canal parotide et d'autres manipulations. Rhinitis ozena doit être traitée que sur ordonnance et sous sa supervision.

Si des virus sévissent dans la cavité nasale, un certain nombre de patients présentent une odeur désagréable. Le SRAS est généralement accompagné de fièvre, de faiblesse, de transpiration et de somnolence. Vous reconnaîtrez donc immédiatement cette maladie.

Les médicaments à base d'interféron sont prescrits pour le traitement des infections virales aiguës des voies respiratoires, et les médicaments vasoconstricteurs, notamment Nazivin et Vibrocil, sont prescrits pour faciliter la respiration.

Période postopératoire

Si, pendant ou après l'opération, les règles de stérilité et de soins de la cavité nasale n'ont pas été observées, il est tout à fait possible que la microflore pathogène se développe dans l'organe affaibli après l'opération.

L'odeur d'ammoniac dans le nez: causes et traitement

Notre corps peut parler de son état de plusieurs façons. L'un d'eux est les odeurs. Chaque personne sait intuitivement ou consciemment quelles odeurs lui sont inhérentes et quelles sont inhabituelles. L'odeur d'ammoniac dans le nez peut rendre suspecte, car normalement, une personne ne peut pas exsuder un tel «goût». Dans cet article, nous comprendrons quelles sont les raisons de l'odeur d'ammoniac dans le nez et ce qu'il faut faire si vous trouvez de tels arômes.

À cause de l'odeur d'ammoniac dans le nez

L'odeur dans le nez peut apparaître pour diverses raisons, dont découlent divers mécanismes de survenue de ce symptôme. Nous soulignons le fait que la sensation d'acétone dans la cavité nasale n'est pas un problème, mais une conséquence de la présence de certaines pathologies. La sensation d'acétone et d'ammoniac peut être causée par de nombreuses affections, décrites ci-dessous.

Le premier mécanisme d'action est associé au développement d'une microflore pathogène dans la cavité nasale. La membrane muqueuse de la personne est peuplée par une abondance de microorganismes. Bien que l'immunité soit forte, elle freine facilement la croissance de nos "amis" unicellulaires, les empêchant de se développer. Mais lorsque le système immunitaire est défaillant, les bactéries commencent à se multiplier activement, produisant une énorme quantité de produits de leur propre activité vitale dans la cavité nasale. Beaucoup d'entre eux peuvent sentir mauvais.

  • Si la raison de l'odeur désagréable réside dans la bactérie, vous et votre entourage sentirez cette odeur dans le nez;
  • Si l’odeur n’est entendue que par vous, alors que d’autres ne l’entendent pas, il y a un sens de l’odorat. Les raisons sont multiples: blessures, abus d'agents vasoconstricteurs, rhume, ARVI avec rhume, etc.

L'acétone qui respire par le nez apparaît dans un autre cas, lorsque la concentration d'acétone dans le sang dépasse la norme. Cela ne se produit que dans environ 10% des cas, et nous discuterons des raisons de ce phénomène plus tard. Le plus souvent, lorsqu'une personne se plaint de l'odeur d'ammoniac provenant du nez, le médecin soupçonne des affections de la cavité nasale (80%) et de la cavité buccale (10%).

Il y a des cas où l'odeur d'acétone ne poursuit pas une personne de façon constante, mais seulement dans certaines situations ou à une heure particulière de la journée. Et parfois, il ne s'agit que d'une hallucination - cela est possible avec des lésions cérébrales et certaines maladies mentales.

Lorsqu'il s'agit d'un enfant, il est possible qu'un corps étranger pénètre dans le nez et le corps réagisse ainsi à cet aspect. En fait, avec un adulte, cela peut aussi être.

Causes de l'odeur d'ammoniac par la cavité nasale et leurs solutions

Lorsque nous avons soulevé la question des mécanismes, nous pouvons trouver les raisons spécifiques pour lesquelles l’odeur désagréable provient des passages nasaux. Nous commençons par les maladies de la cavité nasale, car elles surviennent le plus souvent dans cette situation.

Sinusite

Les passages minces avec la cavité nasale sont reliés aux sinus, qui sont normalement remplis d'air. Mais avec le développement de processus inflammatoires (antrites, sinusites, etc.), les sinus sont remplis de pus qui émet des odeurs désagréables. En outre, ces maladies sont souvent accompagnées d'un écoulement nasal, de maux de tête et de fièvre.

Le plus souvent, le traitement de la sinusite implique une thérapie complexe. Cela inclut l'introduction d'antibiotiques par voie intramusculaire, le lavage de la cavité nasale avec des solutions thérapeutiques, l'utilisation de gouttes avec des antibiotiques, des moyens vasoconstricteurs pour faciliter la respiration, des médicaments pour réduire la viscosité du mucus. Si la maladie n'a pas trop progressé, vous pouvez y faire face vous-même. Pour ce faire, vous pouvez avoir besoin de gouttes avec des antibiotiques (vous pouvez acheter en pharmacie, par exemple, Isofra, ou vous préparer à la céfazoline, à la dioxidine, à la diphénhydramine, à la lidaza et à l'adrénaline), à ​​des gouttes vasoconstrictives pour faciliter la respiration (par exemple, Naphthyzinum, Nazivin, NocSpray, Lasolvan), des médicaments fluidifiant le mucus peuvent également aider (Sinupret).

Rhinite à l'ozène

Cette maladie s'accompagne du développement d'une microflore pathologique dans la cavité nasale, mais le symptôme d'une odeur désagréable apparaît en raison du dessèchement de la membrane muqueuse et de l'accumulation de résidus de micro-organismes et de mucus sous forme de croûtes sur les parois du nez. La rhinite à l'ozène est caractérisée par une atrophie de la membrane muqueuse et est due à un certain nombre de facteurs: échec génétique, troubles endocriniens, avitaminose et manque de micro-éléments, dus à l'utilisation fréquente d'agents vasoconstricteurs, infections virales.

Le traitement de cette maladie est toujours compatible avec sa cause. La maladie peut être éliminée de manière conservatrice ou chirurgicale. Les méthodes conservatrices comprennent l'introduction d'antibiotiques par voie intramusculaire ou locale, l'hydratation de la membrane muqueuse, l'introduction d'une solution de glycérol pour éliminer l'odeur désagréable, l'introduction d'iode par la bouche, l'élimination des croûtes fétides avec des solutions alcalines. La méthode chirurgicale implique la modification du tissu muqueux, le transfert du canal parotide et d'autres manipulations. Rhinitis ozena doit être traitée que sur ordonnance et sous sa supervision.

Si des virus sévissent dans la cavité nasale, un certain nombre de patients présentent une odeur désagréable. Le SRAS est généralement accompagné de fièvre, de faiblesse, de transpiration et de somnolence. Vous reconnaîtrez donc immédiatement cette maladie.

Les médicaments à base d'interféron sont prescrits pour le traitement des infections virales aiguës des voies respiratoires, et les médicaments vasoconstricteurs, notamment Nazivin et Vibrocil, sont prescrits pour faciliter la respiration.

Période postopératoire

Si, pendant l'opération ou après l'opération, les règles de stérilité et de soin de la cavité nasale n'ont pas été suivies, le développement d'une microflore pathogène dans l'organe affaibli après l'opération est tout à fait possible.

Si cela vous arrive, vous devez immédiatement contacter votre médecin. Il déterminera la cause de la pathologie et décidera quelle option de traitement réussira. Le plus souvent, il s’agit d’antibiotiques, des anti-inflammatoires, qui réduiront les symptômes et permettront aux antibiotiques d’éliminer la microflore pathogène le plus rapidement possible.

Corps étranger dans la cavité nasale

Le plus souvent, il se produit chez les enfants qui poussent avec bonheur toutes sortes d'objets dans le nez, la bouche, les oreilles. Il est impossible de voir à l'œil nu un objet dans la cavité nasale du bébé. Pour éliminer le problème, le médecin doit procéder à une endoscopie de la cavité nasale, s’assurer de la présence d’un corps étranger et l’enlever.

Vous serez intéressé par l'article «Pourquoi la toux à la saveur de fer?

Causes non nasales

Il s’agit tout d’abord des maladies de la cavité buccale. Amygdalite purulente due à la multiplication de la microflore pathologique est la cause de l'odeur désagréable, comprennent également la stomatite, pulpite, abcès dans la cavité buccale.

Possible et un phénomène tel que parosmiya. Ceci est une violation de la perception des odeurs, qui est associée à la neurologie. Ayant trouvé un tel symptôme, il vaut la peine de contacter un neurologue et de subir un examen afin de déterminer avec précision la cause de la parosmie et de l'éliminer.

L'insuffisance rénale est une cause grave de l'apparition d'une odeur d'ammoniac dans la cavité nasale. Dans cette maladie, tous les produits métaboliques restent dans le corps et s'accumulent dans le sang et les tissus. L'ammoniac, qui est un produit du métabolisme rénal. L'insuffisance rénale présente une vaste gamme de symptômes, notamment une anurie ou une diminution de la diurèse, du sang dans les urines, des protéines dans les urines, des douleurs et des symptômes d'intoxication. Si vous soupçonnez une telle maladie, vous devriez consulter un médecin dès que possible. Le médecin en découvre la cause et élimine ou supprime l'insuffisance rénale.

La liste des causes dangereuses de l'odeur d'ammoniac par le nez est la goutte, les maladies vasculaires associées à l'accumulation de produits métaboliques dans le corps.

Une maladie connue dans laquelle on entend l'odeur de l'acétone dans le nez est le diabète. Avec cette pathologie, les corps cétoniques, y compris l'acétone, s'accumulent dans le sang humain. L'acétone peut être libérée par les voies respiratoires.

Que chercher s'il y a une odeur d'acétone dans le nez?

Si vous trouvez toujours une odeur désagréable dans votre nez, analysez:

  1. À quelle fréquence et à quels moments?
  2. L'odeur est-elle ressentie par vous ou est-elle entendue par d'autres personnes?
  3. A quoi ressemble une odeur?
  4. Quels sont les symptômes présents?

En répondant à ces questions, vous allez déterminer la cause de l'odeur désagréable et trouver une solution.

Quel docteur traite le pancréas

Blé Fibre De Minceur