Analyses de la pancréatite: quelles recherches devraient être menées et quels indicateurs indiquer

Les tests de pancréatite constituent l'étape la plus importante du diagnostic de l'état du pancréas. Le diagnostic est un processus qui prend du temps. Des symptômes similaires provoquent une confusion dans le tableau clinique. Pour connaître de manière fiable l'état de votre corps, vous devez uriner, passer des selles et du sang, passer une échographie, etc. L'article met en évidence les points clés du diagnostic: une liste d'analyses avec l'interprétation des résultats.

Pancréatite: quels tests devrais-je passer?

femme travaillant au microscope Eine Anwenderin sitzt an dem Mikroskop

Le processus inflammatoire progressant dans le pancréas est souvent accompagné de symptômes que l'on peut facilement attribuer à la charge de travail, à la fatigue, au manque de sommeil. Faiblesse, fatigue, perte de poids, dysfonctionnements du système digestif, tout cela accompagne le quotidien des habitants de la métropole qui mangent à la volée, boivent du café à jeun, se reposent un peu et laissent beaucoup de temps sur les routes.

Le diagnostic de pancréatite comprend des analyses de sang, des matières fécales et de l'urine. La ruse est que le fer peut tolérer des habitudes destructives, le mépris des repas, le stress, mais un jour, il «explose» et se rappelle d'une attaque aiguë. Après avoir supprimé les douleurs les plus fortes, vous ne reviendrez jamais à votre ancien mode de vie. Depuis lors, l'alimentation et la médecine deviendront vos compagnons éternels. Toute sortie de l'alimentation entraînera de nouvelles crises, voire pire - des complications graves.

Quels tests doivent passer lorsque la pancréatite en premier lieu? En règle générale, lors de ses visites chez un spécialiste, le patient reçoit plusieurs renvois vers un laboratoire de recherche. En fonction des résultats obtenus, le médecin décide déjà s’il est nécessaire de procéder à un examen plus approfondi et s’éloigne des aspects individuels de chaque patient. Les tests ci-dessus sont obligatoires et des études plus complexes (IRM, échographie, etc.) sont attribuées ultérieurement si nécessaire.

Test sanguin de pancréatite: les indicateurs et leur valeur

Un test sanguin général peut permettre de suspecter une inflammation de la glande. Cependant, établir un diagnostic uniquement à partir de ses résultats est une erreur.

Lorsque la pancréatite dans le test sanguin est notée:

Le nombre de leucocytes surestimé à plusieurs reprises;

La numération sanguine dans la pancréatite augmente ou diminue. Normalement, ces critères sont:

Chez les hommes, les érythrocytes varient de 3,9 * 10 12 à 5,5 * 10 12, chez les femmes de 3,9 * 10 12 à 4,7 * 10 12 cellules / l.

L'hémoglobine chez l'homme est comprise entre 135 et 160, chez la femme entre 120 et 140 g / l.

ESR chez les hommes - de 0 à 15 ans, chez les femmes - de 0 à 20 mm / h.

Leucocytes chez les hommes et les femmes - de 4 à 9 * 10 9 litres.

Hématocrite chez les hommes - de 0,44 à 0,48, chez les femmes - de 0,36 à 0,43 l / l.

Un test sanguin de pancréatite est une mesure auxiliaire. Pour un diagnostic précis, il peut être renommé. Naturellement, d'autres méthodes de recherche sont abordées, qui seront abordées ci-dessous.

Test sanguin biochimique pour la pancréatite

L’état de santé de l’organisme tout entier s’avère, lorsqu’on passe un test sanguin biochimique. Dans le processus inflammatoire, les indicateurs suivants s'écartent de la norme:

L'amylase du pancréas - enzyme pancréatique responsable de la dégradation de l'amidon, augmente.

Les autres membres du groupe enzymatique sont également élevés, tels que la trypsine, l'élastase, la phospholipase, la lipase.

Une synthèse insuffisante d'insuline entraîne une augmentation du glucose sérique.

La bilirubine change de niveau par rapport à la norme si la glande enflée bloque les canaux biliaires.

Dans certains cas, la transaminase augmente.

La protéine totale diminue.

Une augmentation de l'amylase est le principal symptôme de la pancréatite dans ses manifestations chroniques ou aiguës. Cette enzyme favorise la dégradation des glucides. La lipase est responsable de la dégradation des graisses. La trypsine et l'élastase sont des représentants d'un groupe de protéases dont la fonction est de cliver des peptides d'acides aminés dans des protéines.

La biochimie de la pancréatite est effectuée dans la journée qui suit le jour où le patient est amené à l'hôpital avec une crise aiguë. Au cours de l’hospitalisation, la dynamique de l’amylase est étudiée, ce qui évite de nouvelles attaques et complications. Ceci est suggéré au médecin par son augmentation continue, associée aux sensations de douleur les plus fortes.

Quels tests avez-vous pour la pancréatite et la cholécystite?

Le médecin peut recommander de passer d’autres tests, par exemple pour déterminer dans le sérum de la trypsine immunoréactive. Dans 4 cas sur 10 seulement, un résultat positif indiquera une lésion du pancréas. Dans d'autres cas, les violations ont touché d'autres organes (insuffisance rénale, cholécystite, hypercorticoïdisme, etc.). La concentration sanguine d'inhibiteurs de la trypsine est un autre test sanguin de pancréatite, qui montre le degré de dysfonctionnement de la glande. Plus le nombre d'inhibiteurs est petit, moins le pronostic est favorable.

L'analyse d'urine pour la pancréatite est rarement prescrite en raison de son coût. L'information n'est pas courante, mais elle détermine la présence de trypsinogène dans l'urine. Le trypsinogène est un traitement qui est une forme inactive de la trypsine. Son contenu dans l'urine confirme de manière fiable le processus inflammatoire.

Les dysfonctionnements du système digestif affecteront certainement les selles, ils ont donc besoin de tester leurs selles. L'attention est portée sur des critères tels que:

Si la graisse est présente dans les matières fécales;

N'y a-t-il pas des fragments de nourriture digérés?

Tout cela indique un problème dans le système digestif et des selles décolorées signifient que le tractus biliaire est obstrué. Avec l'inflammation, les selles sont mal lavées des parois des toilettes. En raison de l'excès de graisse, sa surface est brillante. Sa consistance est fluide, le besoin de déféquer est fréquent. La défécation est accompagnée d'une odeur forte et désagréable.

Vous savez maintenant comment déterminer la pancréatite par analyse. Cependant, il est préférable de confier cette tâche à votre médecin qui, ayant un professionnalisme et des connaissances médicales en la matière, établira non seulement le diagnostic correct, mais également établira correctement un schéma thérapeutique.

Tests de pancréatite et de cholécystite

Considérez les analyses principales pour la pancréatite et la cholécystite. En pratique médicale, la pancréatite est la recherche en laboratoire la plus courante sur les diastasis. Normalement, dans 1 ml de sang, la quantité de diastase est comprise entre 40 et 160 unités, dans 1 ml d’urine - entre 32 et 64 unités. La diastase est déterminée dans l'urine fraîchement collectée. La diastase est généralement prise à jeun. Avec l'exacerbation de la maladie, une augmentation de la diastase dans le sang et l'urine est observée 4 à 5 fois ou plus. Dans la pancréatite chronique, un test sanguin révèle des éosinophiles ou une anémie (avec un long développement de la maladie), dans l'urine - bilirubine et alpha-amylase.

En cas de cholécystite chronique aiguë ou d'exacerbation, on observe une leucocytose avec un décalage de la formule leucocytaire vers la gauche et une augmentation de la RSE. Dans l'analyse de l'urine, apparaissent des pigments de bilirubine et de bile et une augmentation de l'urobiline. En biochimie sanguine, on observe un taux élevé de bilirubine, de fibrinogène, d'haptoglobine, etc. Dans la cholécystite chronique, un test sanguin immunologique révèle une chute des taux de lymphocytes B et de lymphocytes T, ainsi que d'immunoglobuline A.

Diagnostic différentiel de pancréatite et de cholécystite

La pancréatite aiguë doit être différenciée de maladies telles que la perforation des ulcères gastriques, la cholécystite destructive, l’occlusion aiguë des artères du bassin mésentérique, ainsi que l’infarctus du myocarde. Le diagnostic différentiel de la forme chronique de la pancréatite doit être distingué du cancer de la glande, qui se manifeste souvent dans la forme chronique de la maladie. Les ultrasons, l'angiographie, la tomodensitométrie et la biopsie de l'organe malade sont utilisés pour clarifier.

La forme aiguë de la cholécystite est différenciée par des maladies telles que la pancréatite, l'appendicite, une obstruction intestinale, une obstruction des artères mésentériques, ainsi que des coliques néphrétiques et des ulcères gastriques et duodénaux perforés. Le diagnostic différentiel de la forme chronique de la maladie est réalisé avec des signes d'ulcère duodénal et de duodénite chronique. Un examen endoscopique de l'estomac et du duodénum est effectué pour poser un diagnostic précis.

Quelles devraient être les analyses pour la pancréatite du pancréas?

La pancréatite se reconnaît dans la plupart des cas à la colique - douleur dans l'hypochondre. Des sensations spasmodiques peuvent apparaître en raison de l'utilisation de plats aux qualités gustatives extrêmes: épicé, sucré, gras - en grande quantité.

Après un certain temps, il peut y avoir un retour au dos ou à la poitrine, des sensations douloureuses apparaissent après avoir mangé. Dans ce cas, vous devez agir immédiatement, il est déconseillé de mentir pendant l'attaque.

Les signes de pancréatite ressemblent aux signes d'intoxication ou d'intoxication, notamment:

  • faiblesse générale;
  • fatigue accrue;
  • perte de poids inattendue;
  • dysfonctionnements du système digestif et autres.

Pour cette raison, le diagnostic de la maladie est difficile. C’est pour cette raison que vous devriez consulter un médecin et déterminer la pancréatite par analyse ou réfuter la présence de la maladie.

Le diagnostic de la maladie nécessite des soins et de la prudence, et bien sûr, il est nécessaire de savoir exactement comment les tests peuvent déterminer la pancréatite, notamment:

  • numération globulaire complète;
  • test sanguin biochimique;
  • analyse des matières fécales;
  • analyse d'urine;
  • analyse de la salive.

Vous pouvez constater que les analyses de la pancréatite et de la cholécystite sont similaires, mais que les indicateurs qui déterminent le diagnostic sont différents. Afin de ne pas vous tromper, il est utile d’étudier attentivement la liste des examens nécessaires.

Résultats d'analyse sanguine et valeurs pour la pancréatite


Un test sanguin général (standard) offre l’occasion d’identifier une inflammation de la glande. Cependant, il est impossible de tirer des conclusions sur le diagnostic uniquement à partir des résultats de cette analyse.

Si le patient a une pancréatite, les indicateurs seront les suivants:

  1. leucocytes - à un taux de 4 * 10 * 9 - 9 * 10 * 9 / l, les tests de suspicion de pancréatite donneront des résultats dix fois supérieurs;
  2. ESR - à une vitesse de 2-15mm / h, le taux de sédimentation des érythrocytes sera considérablement augmenté;
  3. antigène - les tests de pancréatite aiguë montreront la présence d'antigènes pancréatiques et les tests de pancréatite chronique ne le détecteront pas;
  4. l'hémoglobine - son niveau dans le sang sera assez bas;
  5. hématocrite - le contraire est assez élevé.

On peut noter que les indicateurs peuvent changer de haut en bas, vous devez donc connaître exactement toutes les règles.

Valeurs de la norme pour les hommes

Dans le sexe fort, ils sont comme suit:

  • globules rouges - de 3,9 * 10 * 12 à 5,5 * 10 * 12 cellules / l;
  • hémoglobine - de 135 à 160 g / l;
  • ESR - de 0 à 15 mm / h;
  • leucocytes - de 4 * 9 * 10 à 9 * 10 * 9;
  • hématocrite - de 0,44 à 0,48 l / l.

Valeurs de la norme pour les femmes

Les taux normaux chez les femmes diffèrent:

  • globules rouges - 3,9 * 1012 à 4,7 * 1012 cellules / l;
  • hémoglobine - de 120 à 140 g / l;
  • ESR - de 0 à 20 mm / h;
  • les leucocytes sont similaires aux indicateurs masculins;
  • hématocrite - de 0,36 à 0,43 l / l.

Pour un diagnostic plus précis, ce type d'analyse peut être attribué plusieurs fois.

Test sanguin biochimique pour la pancréatite


L'analyse biochimique de la pancréatite vous permet de reconnaître pleinement toute la situation non développée de l'état corporel. Le médecin sera en mesure de dire avec certitude quelles sont les données auxquelles vous devriez immédiatement prêter attention et quels changements indiquent une maladie. Mais certains moments, tout le monde peut vérifier. Parmi eux se trouvent:

  1. glucose - supérieur à la normale en raison du manque d'insuline;
  2. cholestérol - réduit par rapport à la normale;
  3. alpha 2-globuline - inférieure à la normale;
  4. amylase (responsable de la dissolution des glucides) - dépasse la norme d'un facteur dix;
  5. trypsine, élastase (clivage des peptides en protéines) - augmenté;
  6. lipase (division des graisses) - supérieure à la normale;
  7. bilirubine - augmente les performances si la glande, en raison des poches, interfère avec les voies biliaires;
  8. transaminase - dans certains cas, peut être augmentée;
  9. protéine totale - diminution marquée de cet indicateur.

L’augmentation de l’amylase est l’un des signes les plus importants de pancréatite chronique et aiguë.

La biochimie doit être effectuée le premier jour après l’admission à l’hôpital d’un patient atteint de pancréatite avec une crise aiguë. Afin de prévenir les attaques et les complications ultérieures, la dynamique de l’amylase est examinée en cours d’hospitalisation.

Peut-il y avoir une pancréatite avec de bons tests? Cette question est de demander au médecin et, si nécessaire, de les repasser.

Tests supplémentaires pour la pancréatite et la cholécystite

la glande. Dans la plupart des cas, cela signifie des anomalies dans d'autres organes.

Existe-t-il, en plus de ce qui précède et d’autres tests de pancréatite du pancréas, qui aident réellement au diagnostic?

Dans la plupart des cas, le patient reçoit un "ensemble" d'instructions et seul le médecin traitant détermine l'étendue et la portée de la recherche. Si nécessaire, des tests complexes peuvent être assignés en échographie ou en IRM. Mais parmi les "standards", il reste l'analyse des matières fécales, de l'urine et de la salive.

La seconde est assez rare en raison des prix relativement élevés. Dans le cas de cette maladie, une analyse standard plutôt que standard pour la présence de trypsinogène dans l'urine est nécessaire. Cette variante inactive de la trypsine indique assez clairement une inflammation dans le corps.

Lors du contrôle des masses fécales en laboratoire, examinez tout d'abord les indicateurs suivants:

  • la présence de graisse dans les masses - la surface des matières fécales, brillante en raison d'un excès de graisse;
  • leur teinte est un tabouret gris pâle décoloré qui indique des problèmes de voies biliaires;
  • la présence de morceaux d'aliments non fractionnés est une indication claire de problèmes avec le système digestif.

Dans l'analyse de la salive, regardez la quantité d'amylase: une diminution de la quantité d'enzyme indique une maladie du pancréas.

Ainsi, il est possible de passer indépendamment des tests de pancréatite, mais il est préférable de laisser la possibilité de poser le diagnostic final aux médecins. Un médecin ayant une connaissance suffisante de la médecine sera non seulement en mesure de diagnostiquer la maladie avec plus de précision, mais il prescrira également un schéma thérapeutique adapté à chaque cas particulier: gravité, caractéristiques, etc.

La complexité de la maladie réside dans le fait qu’après le traitement, il sera pratiquement impossible de retourner dans la vie passée. Une bonne nutrition, des médicaments, un traitement et des examens périodiques chez le médecin feront partie intégrante de la vie du patient. La désobéissance dans la nutrition peut entraîner de nouvelles attaques ou, pire encore, des complications.

En outre, lors du test de la pancréatite, les gens réfléchissent à ce que les indicateurs devraient être idéalement. Il n'y a pas de réponse précise: cela dépendra de l'âge, des antécédents et d'autres indicateurs du patient.

Quels devraient être les tests de pancréatite - la norme et ce qu'il faut passer

Les tests de pancréatite font partie intégrante du diagnostic de la maladie. Le complexe d’études de laboratoire et d’instruments vous permet de déterminer l’évolution de la maladie et d’effectuer le traitement approprié pour rétablir une fonction pancréatique normale.

Tests de pancréatite et de cholécystite

Le développement de la pancréatite ou de la cholécystite présente des symptômes similaires qui, au stade initial, peuvent facilement être confondus avec d'autres maladies du système digestif. Par conséquent, afin de poser un diagnostic précis, une série d’études spécifiques est réalisée, montrant l’évolution générale de la pathologie.

Pour le diagnostic initial de pancréatite, vous devez passer un test sanguin, de l'urine et des matières fécales. Le caractère insidieux de la maladie réside dans le fait que pendant longtemps la gravité des symptômes n’est plus observée et lors de l’inflammation se développe une exacerbation sévère.

En cas de pancréatite ou de cholécystite, un régime alimentaire spécial et des médicaments sont recommandés. Dans ce cas, ces activités doivent être effectuées périodiquement pour éviter la survenue d'une rechute.

Lors de l'examen des tests nécessaires pour la pancréatite et la cholécystite, il est nécessaire de consulter un médecin, car seul un spécialiste qualifié, après un examen, peut prescrire les analyses de laboratoire et les études instrumentales nécessaires pour poser un diagnostic précis.

Comment les indicateurs changent-ils dans l'analyse clinique du sang dans la pancréatite?

Avec le développement de la pancréatite, un test sanguin clinique peut confirmer la présence d'un processus inflammatoire dans le corps en modifiant les paramètres suivants:

  • Réduction du nombre de globules rouges et d'hémoglobine, ce qui s'explique par une perte de sang importante (ce phénomène est observé dans la pancréatite hémorragique);
  • L'augmentation du nombre de leucocytes qui combattent l'inflammation résultante dans le corps;
  • Une augmentation de l'hématocrite indique un déséquilibre électrolyte-eau;
  • L'augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) indique une inflammation continue de longue durée.

Si, après l'analyse, un changement des indicateurs ci-dessus est noté, des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le diagnostic exact et la prescription ultérieure du schéma thérapeutique nécessaire.

Les valeurs normalisées des principaux indicateurs dans l'analyse clinique du sang:

  • Le taux de leucocytes de 4 à 9 * 10 * 9 / l (avec une pancréatite, cette valeur sera augmentée plusieurs fois);
  • Le nombre de VS est normalement jusqu’à 15 mm / s, mais dans le processus inflammatoire, la vitesse augmente de manière significative;
  • La présence d'antigènes dans le sang dans les pancréatites aiguës. Une maladie chronique n'implique pas la présence de cet indicateur pendant l'étude;
  • Faible taux d'hémoglobine, indiquant une anémie et le développement d'un processus inflammatoire aigu dans le corps;
  • Hautes valeurs d'hématocrite dépassant la norme.

À la réception des résultats pertinents de toute étude, seul un médecin peut établir un diagnostic précis en fonction des données présentées et des autres signes de détérioration de l’état général.

Indicateurs dans l'analyse biochimique du sang

L'analyse biochimique du sang est l'une des principales méthodes de détermination de la pancréatite. La probabilité d'avoir une maladie peut être confirmée en modifiant ces indicateurs:

  • Augmentation de l'amylase (enzyme pancréatique responsable de la production d'amidon);
  • Augmentation de la trypsine, de la lipase, de l'élastase, de la phospholipase;
  • Augmentation de la glycémie due à une mauvaise absorption de l'insuline;
  • Une augmentation de la norme de la bilirubine, lorsque l'œdème de la glande complique le travail de la vésicule biliaire;
  • Amélioration de la transaminase;
  • Abaissement de la valeur de la protéine réactive totale.

Les caractéristiques caractéristiques de la pancréatite sont une augmentation de l'amylase, de la lipase, de la trypsine et de l'élastase. Ces enzymes décomposent les glucides, les protéines et les graisses. Par conséquent, lorsqu’ils sont modifiés quantitativement, le processus de digestion est perturbé.

L'analyse biochimique du sang dans le cours aigu de la pancréatite est effectuée pendant la journée. Depuis les résultats obtenus nous permettent de confirmer le diagnostic et de prescrire un schéma thérapeutique adéquat.

L'analyse biochimique du sang dans la dynamique est nécessaire pour contrôler le niveau d'enzymes et prévenir le développement d'une crise de pancréatite aiguë.

Examen fécal

L'analyse des matières fécales est effectuée dans le but de détecter les fibres non digérées, les graisses et la texture de la masse fécale. Cette étude permet de déterminer l'activité des enzymes, l'état de la sécrétion externe du pancréas.

Les résultats de l'analyse peuvent indiquer la présence possible de problèmes dans le système endocrinien pour des tests supplémentaires du diabète. La méthode de recherche révèle généralement une image de la pancréatite aiguë et vous permet de prescrire le traitement correct avec la prévention du développement d'autres comorbidités.

Il est préférable d'effectuer les tests de laboratoire avant les études instrumentales pour obtenir un tableau clinique complet de la maladie.

Analyse d'urine

Lors de l'analyse de l'urine et de la présence d'une pancréatite dans l'urètre étudié, il est possible de détecter l'enzyme active diastase, responsable du traitement des glucides. Le matériel est remis le matin, car pendant la nuit, la quantité nécessaire pour l'étude est accumulée.

L'excès de la quantité normalisée de diastase dans l'urine indique la présence de problèmes aux organes digestifs (pancréatite, cholécystite, calculs biliaires, dyskinésie). En passant l'analyse, il est important d'étudier les caractéristiques organoleptiques:

  • Un indicateur normal est considéré comme une couleur d’urine jaune pâle et une augmentation de la concentration indique un dépassement des principaux indicateurs;
  • La transparence du fluide, comme la turbidité indique la présence possible de pus dans l'urètre;
  • La présence de pigments jaunes suggère une possible augmentation de la bilirubine et un dysfonctionnement de la vésicule biliaire;
  • L'apparition de glucose dans l'urètre est une cause possible de diabète, de troubles rénaux, de pancréatite aiguë;
  • L'hémoglobine dans les urines indique une intoxication, des maladies prolongées et graves.

Comment se faire dépister pour une pancréatite

Pour obtenir des résultats précis de l'analyse d'urine, vous devez suivre certaines directives:

  • L'élimination de la consommation d'alcool, de tabac et de drogues la veille du test;
  • Limitez les efforts physiques importants;
  • L'exclusion de la réception de tout aliment pendant 12 heures avant la livraison de l'analyse. Si, après avoir consommé des aliments, une étude a été réalisée, les indicateurs généraux peuvent être considérablement augmentés et la fiabilité des résultats est incorrecte;
  • Prendre du thé ou un café fort avant le coucher peut augmenter les niveaux de glucose dans l'urine;
  • Une activité physique intense contribue à l'activité des enzymes, ce qui fausse les principaux indicateurs de l'analyse.
  • Les médicaments affectent également le changement quantitatif des principaux indicateurs;
  • Assurer un mode nuit adéquat, car le manque de sommeil peut affecter la réception des résultats de recherche précis.

Analyse de la salive

La détection de la pancréatite implique une analyse informative de la salive, qui détermine la valeur inférieure de l'amylase, responsable du traitement des glucides.

L'analyse est effectuée avec la collection habituelle de matériel biologique. Dans ce cas, le patient doit respecter certaines règles avant la délivrance de la salive (exclusion de la nourriture, des drogues, des boissons alcoolisées, des cigarettes).

Si, à la suite de toutes les recherches nécessaires, le cours de la pancréatite aiguë ou chronique est confirmé, un traitement approprié, un régime thérapeutique et le respect obligatoire des mesures préventives sont nécessaires.

Une liste d'autres tests pour déterminer la pancréatite

Pour un diagnostic précis, le médecin peut vous prescrire des études supplémentaires. Une analyse illustrative est la détermination de la trypsine immunoréactive dans le sang, qui indique le développement d'une pancréatite, d'une cholécystite, d'une insuffisance rénale.

Une étude de la concentration d'inhibiteurs de la trypsine dans le sang montre des perturbations dans le pancréas. Avec une forte baisse de l'indice, la prévision d'une reprise réussie est défavorable.

Si une pancréatite est détectée, il faut passer un test urinaire spécial pour détecter la présence de trypsinogène, indiquant un processus inflammatoire croissant dans le corps. Les matières fécales, au cours de l'étude, peuvent présenter les modifications suivantes:

  • La présence de graisse dans la masse fécale;
  • La couleur des matières fécales est principalement de couleur claire
  • Morceaux de nourriture non digérés.

La chaise, avec une pancréatite, est assez liquide avec une odeur désagréable d'une teinte claire et la présence d'un dépôt d'huile. Les masses fécales sont mal nettoyées des murs de la toilette et ont une surface brillante, ce qui indique la présence de graisse.

L'une des principales études diagnostiques permettant de détecter la pancréatite est une échographie des organes abdominaux. Pendant l'examen, l'uziste sera en mesure d'évaluer de façon réaliste la taille, la forme et l'emplacement du pancréas et d'identifier toute déficience visuelle.

Dans ce cas, cette étude permet d’évaluer le travail d’autres organes de la cavité abdominale et d’identifier la cause de l’inconfort résultant pour le corps. Pour évaluer les performances du pancréas, l’élastographie est extrêmement efficace, ce qui détermine la rigidité et la présence de tumeurs possibles dans l’organe.

Si l'étude a révélé des anomalies significatives, le patient est alors envoyé à un gastroentérologue, qui peut lui prescrire des études supplémentaires (FGDS) pour le diagnostic différentiel de la maladie.

Si nécessaire, une intervention chirurgicale est nécessaire pour consulter un chirurgien qualifié avec la référence ultérieure à l'hôpital. Le coût de ces procédures en moyenne:

  • Échographie de la cavité abdominale environ 2 700 roubles;
  • EGD (fibrogastroduodénoscopie) jusqu'à 3000 roubles;
  • Consultation d'un médecin qualifié de 2.000 à 3.000 mille roubles.

Indicateurs notés pour hommes et femmes

Les valeurs des tests sanguins normalisés pour les hommes sont présentées dans la liste ci-dessous:

  • Globules rouges de 3,9 à 5,5 * 10 * 12 c / l;
  • Taux d'hémoglobine de 135 à 160 g / l;
  • ESR jusqu'à 15 mm / s;
  • Leucocytes de 4 à 9 * 10 / l;
  • Hématocrite de 0,44 à 0,48 l / l.

Les indicateurs pour les femmes ont des valeurs différentes en raison des caractéristiques individuelles des différences entre le corps de la femme et celui de l'homme:

  • Globules rouges de 3,9 à 4,7 * 10 * 12 à / l;
  • Le taux d'hémoglobine est compris entre 120 et 140 g / l;
  • ESR jusqu'à 20 mm / s;
  • Leucocytes de 4 à 9 * 10 / l;
  • Hématocrite de 0,36 à 0,43 l / l.

Où puis-je me faire tester?

Lorsqu'il examine la question de savoir s'il est possible de passer des tests d'identification de pancréatite ou d'autres maladies, le patient a le droit de donner la préférence à une clinique publique ou privée. Conformément à la loi, le patient peut recevoir des soins médicaux gratuits selon SNILSU.

Dans une clinique privée, toutes les recherches et tous les traitements doivent être payés à un prix fixe. En tant que méthode de diagnostic supplémentaire, une échographie ou une tomographie peuvent être prescrites pour identifier la nature des lésions du pancréas.

Les prix approximatifs pour la liste des tests requis pour le diagnostic de pancréatite dans une clinique privée sont présentés ci-dessous:

  • Clinique du sang, formule leucocytaire et ESR - 550r;
  • Détermination de l'ALT (alanine aminotransférase) - 250r;
  • Bilirubine totale - 250r;
  • Amylase sérique totale - 500r;
  • La quantité de lipase - 400 roubles;
  • Contenu quantitatif de la protéine réactive - 250r;
  • La présence de glucose dans le plasma - 250r;
  • Prendre du sang d'une veine - 300r.

Le coût moyen des tests est d’environ 3 000 000 de roubles. Par conséquent, lors du choix d’un traitement dans une clinique privée, vous devez d’abord vous familiariser avec les tarifs de l’établissement et le prix du cycle complet de rétablissement.

Beaucoup ne savent pas où aller dans un établissement public ou privé, mais un aspect important à cet égard est la disponibilité d'un médecin qualifié, capable de diagnostiquer correctement l'inflammation et de mettre rapidement en place un traitement de réadaptation.

Les avis

Les revues portant sur la livraison de tests pour la détection de la pancréatite ont principalement des réponses positives, car le complexe d’études prescrit est utilisé pour le diagnostic, ce qui permet d’établir l’évolution générale de la maladie.

En tant que gastro-entérologue expérimenté, je souhaite laisser un commentaire sur le diagnostic de pancréatite. Pour une telle maladie, il est nécessaire de passer par toutes les études prescrites, car il peut y avoir une variété d'inflammation associée dans le corps. Au stade initial, il est préférable de faire une échographie des organes abdominaux, de passer une analyse biochimique générale du sang et de l'urine.

Si les tests confirment le diagnostic présumé, un traitement approprié avec un régime thérapeutique ou un jeûne de plusieurs jours est prescrit. Cette maladie a des conséquences graves et, si elle n'est pas traitée, peut être fatale. Il est donc extrêmement important d'identifier et de guérir l'inflammation à temps.

Gastro-entérologue à Moscou

Dans mon cas, la pancréatite a débuté de manière relativement inoffensive avec de petits picotements sur le côté gauche, puis s'est progressivement transformée en une forme aiguë. En même temps, les analyses de sang et d'urine de routine ne révélaient pas de modifications graves, mais seule une modification quantitative des enzymes pancréatiques révélait un processus inflammatoire. L'échographie a également fait, et il s'est avéré que le corps a augmenté. Je suis actuellement en traitement et j'attends les résultats des nouveaux tests.

Quels tests pour le diagnostic de pancréatite doivent-ils réussir?

Pour être tout à fait sûr, dans le diagnostic de la pancréatite et la nécessité d'un traitement spécifique, les médecins prescrivent des tests et des analyses.

Les tests de laboratoire permettent de déterminer le niveau des lésions du pancréas, l'état du patient, la nature de la pathologie, les complications de la maladie, de contrôler l'efficacité du traitement prescrit. Ils analysent les fluides et les milieux biologiques: sang, urine, matières fécales, parfois ils effectuent des recherches sur les épanchements pleural et péritonéal.

Quels tests font avec la pancréatite?

  • Le test sanguin est une pratique clinique courante.
  • Test sanguin biochimique;
  • Analyse des matières fécales;
  • Analyse d'urine pour la teneur en amylase.

Ces tests de pancréatite visent à identifier l'inflammation, le niveau et la concentration des enzymes libérées par le pancréas dans le sang et l'urine et à déterminer deux fonctions principales pouvant être altérées à différents degrés: la production d'enzymes pour la dégradation des aliments et la production d'hormones pour le métabolisme des glucides - l'insuline. et glucagon.

Test sanguin général clinique (OAK)

Selon la KLA, des signes d'inflammation sont détectés: le nombre de leucocytes et de neutrophiles augmente et la RSE est accélérée. Avec un traitement approprié et efficace lors du test sanguin, les indicateurs reviennent rapidement à la normale.

La plus récente ESR stabilisée. La préservation à long terme d’une augmentation du nombre de globules blancs et d’une ESR accélérée peut indiquer la survenue de complications de la pancréatite.

Chez les patients atteints de pancréatite chronique de longue durée et gravement atteints, on observe au contraire une diminution du nombre de leucocytes et une diminution de la RSE, en raison du manque de nutriments (graisses, protéines, glucides) pour la synthèse corporelle et cellulaire.

Lorsque l’absorption des vitamines est gravement altérée, des éléments nutritifs peuvent être observés dans les tests sanguins indiquant les signes d’anémie B12-, folique et fer.

Test sanguin biochimique

L'amylase. L'analyse principale, qui répond à la question "Est-ce vraiment une pancréatite?", Examine la définition de l'amylase dans le sang et l'urine.

L'amylase est une enzyme servant à la dégradation de l'amidon dans la lumière du tractus gastro-intestinal. L'amylase se forme dans le pancréas et les glandes salivaires. Avec la pancréatite, l'amylase et de nombreuses autres enzymes, pour diverses raisons, ne sont pas sécrétées dans la lumière intestinale, mais commencent à s'activer directement dans le pancréas, ce qui en déclenche l'auto-digestion. Une partie de l'enzyme pénètre dans la circulation sanguine et du sang à travers les reins sont excrétés dans l'urine.

Lorsque la pancréatite augmente la teneur en amylase dans le sang 1 à 12 heures après le début de la maladie, elle atteint une concentration maximale de 20 à 30 heures et disparaît au bout de 2 à 4 jours.

L'augmentation de la teneur en amylase dans l'urine est caractérisée par une valeur plus persistante: l'amylase est généralement retenue dans l'urine par rapport aux concentrations sanguines au bout de 9 à 10 heures. Dans l'urine peut être présent pendant 3 à 5 jours et apparaître 4 à 7 heures après le début de la maladie. La teneur maximale en amylase dans l'urine est enregistrée après 9-10,5 heures.

Dans certains cas, la teneur en amylase dans le sang et l’urine n’augmente pas du tout. Il peut même s'agir d'une pancréatite très grave et d'une pancréatite longue.

La valeur de l'amylase totale peut être augmentée dans les conditions suivantes: une appendicite aiguë, grossesse extra-utérine a été interrompue, iléus, cholécystite, blessure du pancréas, sortie altération du pancréas, la pathologie des glandes salivaires, péritonite, bien sûr sévère du diabète, perforation des ulcères d'estomac, la grossesse, rupture d'anévrisme aorte.

Valeurs normales de l'amylase totale dans le sang: 29 - 100 U / l; amylase pancréatique - pas plus de 53 U / l. Indicateurs normaux de l’amylase totale dans les urines: jusqu’à 408 U / jour.

Lipase. La détermination de la lipase dans le sang est un autre test de pancréatite. La lipase est également une enzyme du pancréas, elle est conçue pour la dégradation des lipides - les graisses. Le niveau d’apparition dans le sang, la concentration maximale et le temps d’excrétion du corps étant très variables, cette méthode de diagnostic de la pancréatite chronique n’est pas très précise. Mais la période d'activité de la lipase dans le corps est nettement plus longue que celle de l'activité de l'amylase. Par le niveau de lipase ne peut pas être jugé sur la gravité et l'évolution de la maladie.

C'est important! La définition de la lipase est une analyse plus spécifique que la définition de l'amylase, car seul le pancréas produit de la lipase et son niveau s'élève exclusivement dans les pathologies de cet organe.

Taux de lipase normal: 14–60 UI / L.

Sang au microscope

Élastase. La détermination de l'activité de l'élastase-I est la "dernière" analyse de la pancréatite, car son niveau reste élevé pendant environ 1,5 semaine à compter de l'exacerbation d'une pancréatite chronique ou d'une crise aiguë. Par exemple, au cours de cette période, le taux d'élastase-I a été augmenté chez 100% des patients, la concentration en amylase pancréatique de 43%, la lipase - de 85% des patients. Cependant, en fonction du niveau d'augmentation de l'élastase-I dans le sang, il est impossible de dire quelle est l'ampleur des lésions du tissu pancréatique.

Le taux d'élastase - I dans le sang: 0,1 - 4 ng / ml.

L'élastase-I dans le sang est déterminée pour identifier une inflammation aiguë du pancréas, et la détection de l'élastase dans les fèces est un signe d'altération de la fonction de synthèse des enzymes pancréatiques.

Autres indicateurs. Un test sanguin biochimique pour la pancréatite est également disponible pour la détermination des indicateurs cliniques généraux, il est souvent déterminé par les changements:

  • niveaux réduits de protéines totales, albumine, ferritine, transferrine;
  • les variations de l’indice albumine-globuline dans le sens d’une augmentation des alpha-1- et alpha-2-globulines;
  • l'activité de l'alanine aminotransférase et de l'aspartate aminotransférase, de la lactate déshydrogénase, de la gamma-glutamyltransférase augmente souvent;
  • une augmentation de la teneur en bilirubine, en cholestérol et en phosphatase alcaline est caractéristique de la survenue d'une complication - blocage des voies biliaires et développement du syndrome de cholestase, hépatite réactive;
  • En analyse biochimique, on observe souvent une diminution du taux de calcium dans le sang, ce qui sert d'indicateur de la gravité de la pancréatite.

C'est important! Le niveau de réduction du calcium et de la quantité de protéines dans le sang est un marqueur de la gravité de la pancréatite et de l'étendue des lésions du tissu pancréatique.

Les protéines totales sont normales dans le sang: 64 - 84 g / l; Niveau de calcium - 2,15 - 2,55 mmol / l.

Oncomarkers. La détermination des marqueurs tumoraux sanguins de l'antigène carcino-embryonnaire et de CA 19 - 9 est une analyse nécessaire dans la pancréatite chronique. Cela est nécessaire pour ne pas rater le moment de transformer la pancréatite chronique en cancer du pancréas.

L'augmentation des antigènes CA 19 - 9 triples et carcino-embryonnaires sert à deux reprises d'indicateur d'inflammation du pancréas, mais une augmentation des valeurs de ces marqueurs tumoraux dans le sang dans les indications ci-dessus est un signe indirect de la survenue d'un cancer du pancréas.

Le niveau de ces marqueurs tumoraux peut augmenter dans les cancers gastriques, colorectaux et cholangiogéniques. Cette analyse est donc un signe indirect de cancer du pancréas.

Les valeurs de CA 19 - 9 dans la norme: 0 - 34 U / ml; antigène embryonnaire de cartsion: 0 - 3,75 ng / ml pour les non-fumeurs, pour les fumeurs 0 - 5,45 ng / ml.

Glucose La détermination de la glycémie est une analyse obligatoire, car le diabète sucré est souvent le résultat d’une pancréatite chronique.

Cette analyse doit être répétée à plusieurs reprises pour assurer la fiabilité du résultat, car celui-ci est influencé par divers facteurs: la consommation de nourriture avant l'analyse, le niveau d'activité physique et la prise de certains médicaments. Glycémie normale allant jusqu’à 5,5 mmol / l.

Une analyse plus précise pour déterminer le diabète sucré, en plus de la glycémie, est la définition de l'hémoglobine glyquée. Hémoglobine glyquée - hémoglobine, associée au glucose dans le sang.

Mesuré en%, il va normalement de 4,0 à 6,2%. Cet indicateur montre plus précisément la valeur moyenne dans le sang des 3 derniers mois de concentration de glucose.

Analyse des selles

L'analyse des matières fécales, ou la recherche scatologique, est menée pour détecter une altération de la fonction pancréatique et de la production d'enzymes.

Normalement, lorsque la graisse est consommée à 100 g avec les fèces, une graisse neutre de 7 g est sécrétée. Une augmentation de la quantité de graisse dans les fèces indique une violation de l'absorption et du dédoublement due à un manque d'enzymes pancréatiques.

Une condition préalable à une analyse fiable est un régime (avec le régime Schmidt: protéines 105 grammes, glucides 180 grammes, graisses 135 grammes) et l’absence de préparations enzymatiques pendant cette période.

Si une teneur élevée en savon et en graisse neutre est détectée dans les matières fécales dont la teneur en acides biliaires reste inchangée, une insuffisance exocrine est diagnostiquée.

Même dans l'analyse des matières fécales peuvent être trouvés creatoria: une quantité accrue dans les matières fécales des fibres musculaires non digérées.

Les résultats peu fiables peuvent être:

  • Avec une collecte inappropriée de matières fécales;
  • Si le régime prescrit n'est pas suivi;
  • La stéatorrhée et la créorrhée peuvent être associées à un certain nombre d'autres maladies du tube digestif (lésions de l'iléon et infection bactérienne de l'intestin grêle).

En conclusion

La recherche en laboratoire est l’une des principales méthodes de recherche sur la pancréatite. Les tests de laboratoire sont souvent disponibles pour de nombreux établissements médicaux. Ils permettent de clarifier avec précision le diagnostic de pancréatite, ce qui est un point important, car chaque minute est nécessaire pour la pancréatite - vous devez rapidement établir le diagnostic et commencer un bon traitement pour la pancréatite.

Les principaux types de tests de pancréatite

Quels tests avez-vous pour la pancréatite? Pour un diagnostic complet, il est utile de procéder à un examen en laboratoire de tous les organes internes, puis de passer une série de tests pour identifier la pathologie.

Faits importants sur la maladie

La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. Avec le temps, une maladie non traitée entraînera de graves changements au niveau de l'organe et cette maladie peut passer d'une maladie aiguë à une maladie chronique qui durera toute la vie.

Au cours des tests effectués pour la pancréatite, il sera possible de comprendre le tableau complet de la maladie et de commencer le traitement immédiatement. Grâce aux recherches en laboratoire, il est possible de brosser un tableau complet de l'état de l'organe interne, ainsi que du niveau et de la gravité de la maladie.

Un test sanguin de pancréatite est relativement fiable et vous permet de déterminer la nature du changement, le début des changements et la pathologie, ainsi que de déterminer avec précision la présence de la maladie. Il existe également un certain nombre d'autres examens pour les maladies du pancréas, que le médecin peut prescrire pour passer sur une base individuelle, si les indicateurs sont un peu déroutants et qu'un examen supplémentaire est nécessaire.

Tests de laboratoire de base

Études de laboratoire - C’est la principale étape du diagnostic de l’état du corps dans son ensemble. Pour identifier les causes de la maladie, les patients doivent passer et subir un examen des organes internes.

Il convient de noter les principaux tests qui doivent réussir chaque patient.

Un test sanguin donne une idée de l'existence et du début de l'inflammation dans le corps. Une augmentation du nombre de leucocytes et une ESR accélérée indiquent la présence d'une maladie dans le corps. Si vous commencez un traitement efficace et opportun, le patient est immédiatement en voie de guérison.

OAK est une mesure auxiliaire, il est nécessaire de subir un certain nombre de tests pour établir un diagnostic précis. Il est à noter que dans chaque hôpital, les indicateurs de recherche peuvent différer, cela dépend de l'équipement et des réactifs. Les résultats doivent donc être jugés en fonction des normes d'indicateurs d'un établissement particulier.

Test sanguin biochimique

C'est très important pour la pancréatite du pancréas. Il définit le niveau d'amylase dans le sang, qui est le principal indicateur de la présence de la maladie. Habituellement, cette analyse est effectuée immédiatement après l'attaque. Ensuite, son niveau doit être contrôlé pour que l'état du patient reste sous contrôle. Mais il y a des cas où le niveau d'amylase dans le sang et l'urine n'augmente pas, cela indique une évolution longue de la maladie.

Pour la formulation de l'existence exacte de déviations, il est nécessaire d'identifier non l'amylase. Sa valeur montrera beaucoup et fournira une image globale de la maladie. En outre, il est souhaitable de savoir exactement quel niveau de lipase un patient a. Ce n'est pas un indicateur de diagnostic précis, mais son activité est beaucoup plus longue que l'amylase et est plus fréquente chez de nombreux patients.

Amylase pancréatique

Plus spécifique, car son activité ne se manifeste que dans le pancréas, et les indicateurs d'amylase n'augmentent qu'en présence d'une pathologie organique. Dans cette enquête, vous pouvez constater une diminution du taux de calcium dans le sang, ce qui aggravera la gravité de la maladie. Si l'examen montre une diminution de calcium et de protéines, cela suggère alors que la maladie se développe de manière plus grave.

La détermination de l'indicateur de glucose dans le sang est également un indicateur important, car le diabète sucré est un résultat plutôt fréquent de cette maladie. Cette enquête est effectuée à plusieurs reprises pour une précision absolue, car elle peut être influencée par divers facteurs.

Examen des matières fécales

Permet de comprendre l'état du pancréas. Lorsque la sécrétion d'enzymes diminue, la digestion normale des graisses commence à en souffrir. L'analyse des matières fécales pour l'élastase pancréatique 1 vous permet de voir la fonction exocrine.

Lorsque des matières grasses sont présentes dans les matières fécales, des résidus d'aliments non digérés sont très brillants, ce sont les premiers signes de la présence d'une maladie dans le corps. Ces changements dans les matières fécales peuvent être observés indépendamment et sans recherche. La chaise s'active rapidement et devient liquide. Son odeur est très désagréable. Il apparaît en raison de la dégradation des protéines dans les intestins.

Analyse d'urine

Montre la présence d'une enzyme qui décompose les glucides - la diastase. Et il produit le pancréas et ensuite il entre dans l'urine. L'urine primaire n'est donnée que le matin et secondaire pendant la journée. Le taux chez les patients dépasse 64 unités. Ces problèmes se produisent avec une pancréatite et une cholécystite. Des analyses de sang et d'urine sont effectuées aux premiers stades de la maladie, lorsqu'elle est aiguë et plus facile à déterminer. Si l'indice baisse fortement, cela signifie que la situation s'est aggravée.

Il existe d'autres tests de laboratoire prescrits pour la pancréatite chronique et d'autres formes de la maladie. Le médecin prescrit des tests pour chaque individu, en fonction de la gravité et de la forme de la maladie.

Attention! La complexité de cette maladie réside dans le fait qu'il est déjà impossible de revenir dans la vie passée, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire, de passer et d'être surveillé en permanence par les médecins. Pour les crises ne se répètent pas.

Indicateurs et interprétation des résultats

Pour poser un diagnostic, il est nécessaire de passer un examen de laboratoire, grâce auquel le médecin pourra déterminer l’image de la maladie et poser le bon diagnostic.

Vous pouvez déterminer indépendamment s'il y a des anomalies dans le corps, si vous connaissez certains indicateurs qui indiqueront un dysfonctionnement du système.

Les examens suivants montrent une pancréatite:

  • Si nous considérons l'analyse biochimique du sang, l'indicateur de glucose ne devrait pas dépasser 5,5 mmol / l, en présence de la maladie, cet indicateur devient supérieur à la normale. Les normes protéiques doivent être comprises entre 64 et 83 g / l. S'il est réduit, il indiquera la présence de déviations. Alpha globuline est impliquée dans le mouvement des lipides, elle devrait normalement représenter 3 à 5%. Si ces indicateurs sont réduits, cela montrera la présence d'une pancréatite ou d'un diabète. Le cholestérol normal est de 5,2 mmol / l; en présence de déviations, on observe une augmentation des indicateurs.
  • En cas de pancréatite dans le test sanguin, le nombre de leucocytes augmente, leur norme correspond à 9,0 x 10 * 9. Une diminution des éosinophiles montre l'apparition de pus et d'infection dans le corps. Les principaux indicateurs vont de 0 à 5%.
  • L'examen informatisé de l'urine détermine la présence de nombreuses maladies. Si l'on soupçonne une pancréatite, l'urine ne semble pas être de couleur jaune clair, mais elle devrait être plus concentrée et présenter une turbidité. La présence de pigments jaunes (bilirubine) indique la présence de tumeurs;
  • L'analyse de l'élastase pancréatique dans les matières fécales constitue un moyen rapide et peu coûteux de détecter la maladie à ses débuts. Si une augmentation de la quantité de savon et de graisse neutre est détectée dans les matières fécales, le diagnostic sera posé.

C'est important! Il est possible de déterminer vous-même la pancréatite par analyse, si vous connaissez les chiffres exacts. Mais vous ne devriez pas poser vous-même un diagnostic, il est préférable d’attendre les conclusions du médecin, car les signes sont différents et tous les indicateurs doivent être présentés à un spécialiste. Le médecin établit le diagnostic individuellement en fonction de l'âge, de l'évolution de la maladie et des autres indicateurs du patient.

Analyses complémentaires

Quels tests doivent être testés pour une pancréatite supplémentaire? Cette question est posée par de nombreux patients examinés.

La présence d'écarts est vérifiée à l'aide des analyses suivantes, qui sont également complétées. Si le tableau n'est pas clair pour les études principales, elles sont les suivantes:

  • Échographie du pancréas, elle peut dire combien de lésions graves des tissus sont en cours;
  • Si les rayons X sont prescrits, vous pouvez alors voir s’il existe une forme chronique de la maladie et une calcification de la glande;
  • La tomographie est chargée d'identifier les anomalies dans le travail fonctionnel du corps. Le médecin injecte une substance spéciale qui se dissout rapidement dans le sang et la présence de tumeurs ou de nécrose est alors clairement visible.
  • L’IRM vous permet de visualiser l’ensemble de la maladie;
  • Dans certains cas également, il est recommandé de pratiquer une laparotomie. Ce type d’examen est réalisé à l’aide d’un appareil spécial appelé endoscope. Elle est réalisée sous anesthésie locale et le médecin peut ainsi procéder à un examen biochimique du matériel. Ce type d'examen est prescrit dans les cas où des taux élevés ont été observés dans le sang et supposent la présence d'une tumeur maligne.

C'est important! Les études de laboratoire sont l’un des principaux facteurs permettant d’identifier les anomalies du corps. Les analyses peuvent être effectuées dans presque toutes les institutions médicales, ce qui vous permet de poser un diagnostic rapide et de haute qualité.

Pour cette maladie, c'est un gros plus, car chaque minute est importante et il est urgent de commencer le traitement pour qu'il n'y ait pas de complications sérieuses.

tests de pancréatite et de cholécystite

Questions et réponses sur: analyses de pancréatite et de cholécystite

Articles populaires sur le sujet: analyses pour pancréatite et cholécystite

La pancréatite chronique est un processus progressif inflammatoire-dégénératif-sclérotique avec réorganisation fibrocystique des appareils exo- et endocrinien du pancréas.

La cholécystite chronique est une maladie inflammatoire chronique de la vésicule biliaire, favorisant le développement et associée à des troubles fonctionnels de la motilité de la vésicule biliaire.

L’urgence de discuter du problème de tactique et de stratégie du comportement du médecin en présence d’une douleur abdominale aiguë chez un patient ne fait aucun doute.

L'AlAT dans le sang (ou plus précisément, le test de dépistage de l'AIL ou de l'ALAT) est une analyse sanguine de l'une des enzymes hépatiques dont le nom complet est «alanine aminotransférase».

La stéatorrhée pancréatique est un syndrome qui se développe lorsque vous excrétez plus de 7 grammes par jour sur 100 g de graisse neutre provenant des aliments.

Maladie biliaire - maladie causée par un trouble métabolique du cholestérol et / ou de la bilirubine et caractérisée par la formation de calculs dans la vésicule biliaire (cholécystolithiase) et / ou dans les canaux biliaires (cholédocholithiase).

L'insuffisance rénale chronique est un complexe symptomatique provoqué par de multiples troubles persistants des principales fonctions rénales.

Le syndrome cholécystocardique est un complexe de symptômes cliniques, se manifestant par une douleur dans la région du cœur.

Recommandations méthodiques Recommandées pour publication par la Commission de la gastroentérologie et de l'Académie des sciences médicales de l'Ukraine (Protocole n ° 7 du 7 novembre 2002) sur la gastroentérologie. Organisations en développement: Académie de médecine militaire ukrainienne (UMA) MO.

Détection de pancréatite avec différents tests

Dans l'inflammation du pancréas, le tableau clinique n'est pas très spécifique. Extérieurement, la maladie ressemble à d’autres affections digestives. Par conséquent, seul le diagnostic aidera à déterminer ou à confirmer le diagnostic. Il est nécessaire de commencer l’examen par des tests de laboratoire, qui doivent être pris dès les premiers signes de pancréatite.

Tests sanguins: analyse clinique

Don de sang pour toute maladie de nature inflammatoire. Les tests de pancréatite nécessitent des tests sanguins cliniques et biochimiques.

Le diagnostic clinique ne permet pas de confirmer en toute confiance les problèmes pancréatiques. Cela vous permet d'identifier les processus inflammatoires, mais pas de différencier la maladie. À quels indicateurs devez-vous faire attention?

  1. Taux d'hémoglobine et de globules rouges. À des valeurs inférieures, on peut suspecter une perte de sang ou des modifications hémorragiques du pancréas.
  2. Les leucocytes. Normalement, ne devrait pas dépasser 8.5. Dans les processus inflammatoires, cet indicateur est significativement augmenté. Mais la leucocytose ne signale pas nécessairement des problèmes pancréatiques. De tels changements sont observés avec les mêmes cholécystites, pyélonéphrites et cystites.
  3. ESR. Les taux excessifs sont toujours associés à la présence d’une inflammation dans le corps.

Ils ne remettent cette analyse que le matin avant de consommer de la nourriture.

Prise de sang: examens biochimiques

Le diagnostic biochimique est considéré comme le plus informatif pour les problèmes du pancréas. Une telle analyse doit être effectuée immédiatement après l’admission à la clinique. La prise est effectuée le matin, à condition que le patient refuse de manger des repas gras et lourds la veille.

Quels changements révèle le diagnostic en présence de pancréatite:

  1. Croissance de l'amylase La valeur de l'enzyme pancréatique, responsable de la dégradation de l'amidon, peut être supérieure à 100 unités, ce qui indique la présence de problèmes pancréatiques.
  2. Augmentation de la bilirubine. Un signe de blocage des voies biliaires par un pancréas élargi et douloureux. Peut indiquer une cholécystite.

Les principaux critères d'exacerbation de la pancréatite sont les indicateurs de l'amylase. Le diagnostic en laboratoire est prescrit à la fois au début de la maladie et pour contrôler la dynamique des changements au cours du traitement. Avec l'augmentation croissante du contenu en enzymes pancréatiques, ainsi que l'augmentation de la douleur, ils parlent de l'évolution de la pathologie ou de l'ajout de complications.

Mais les indicateurs de lipase sont moins spécifiques. Cette enzyme se lève avec d'autres maux liés aux voies biliaires, le foie. Cependant, contrairement à l’amylase, la lipase reste plus longtemps dans le sang du patient. Par conséquent, si le pic d'exacerbation n'est pas atteint, cette enzyme aidera à diagnostiquer la pancréatite.

Si on soupçonne une destruction, l’élastase de petit-lait aidera à déterminer la présence de changements. Une enzyme est détectée en présence d'une maladie aiguë.

C'est important! Des taux plus élevés d'élastase indiquent de larges foyers de nécrose et donnent un pronostic défavorable.

L'ampleur de la destruction du pancréas aide à identifier l'élastase des neutrophiles plasmatiques. Cependant, cette technique de diagnostic n'est pas disponible dans les cliniques et les laboratoires conventionnels.

Si vous regardez les analyses dans la dynamique, chez tous les patients, l'élastase reste élevée pendant 10 jours.

Examen fécal

L'état des matières fécales vous permet d'identifier la fonctionnalité du pancréas. La diminution de la production d'enzymes digestives se reflète dans le métabolisme des graisses. En fait, l'absorption des graisses est considérablement réduite, ce qui peut être retracé sous forme de matières fécales.

Les dysfonctionnements de la fonctionnalité qui se produisent pendant la pancréatite se produisent:

  • la présence de gouttelettes de graisse dans les matières fécales;
  • la présence dans les déchets de résidus de produits non digérés;
  • teinte claire des matières fécales, qui est observée avec une augmentation du corps, provoquant des problèmes avec les voies biliaires.

Identifier de tels changements est possible non seulement par des recherches en laboratoire. Le patient peut suspecter des problèmes digestifs lors de la détection de selles fréquentes et molles, une surface brillante de selles, une odeur désagréable et forte de selles, associée à des processus de putréfaction dans l'intestin dus à la présence de protéines non digérées.

Cependant, l'analyse des selles ne fait pas référence à des enquêtes significatives permettant d'identifier les problèmes d'aptitudes fonctionnelles. À cette fin, une analyse du suc pancréatique est attribuée. Elle est collectée à l'aide d'une sonde spéciale.

Test d'urine

Dans les urines avec suspicion de pancréatite, révèlent des indicateurs d'amylase. Normalement, cette enzyme se situe dans la plage de 40 à 250 unités. Avec l'augmentation des données, il est prudent de dire à propos de l'hyperactivité du pancréas en relation avec la synthèse de l'enzyme.

Pendant la rémission précédant le diagnostic, le patient reçoit le médicament Furosémide. Une portion moyenne d'urine pour la recherche. La collecte est effectuée dans un récipient stérile le matin.

Test de la salive

Le niveau d'enzyme pancréatique est également détecté dans la salive. La gravité de la pathologie est reflétée dans les résultats de l'analyse. Lorsque l'exacerbation de la pancréatite amylase dans la salive sera augmentée. Mais lors de l'exécution d'une maladie chronique considérablement réduite.

Autres tests de laboratoire

Des tests supplémentaires et des tests peuvent être effectués pour détecter la pancréatite:

  1. La trypsine immunoréactive est détectée chez 40% des patients atteints de pancréatite. Par conséquent, le test est considéré comme non spécifique. Chez d'autres patients, un tel indicateur peut indiquer la présence de cholécystite, d'hypercardicisme, d'insuffisance rénale et d'autres pathologies.
  2. Déterminer la concentration de bloqueurs de la trypsine. Dégradation des signaux à faible contenu et projections défavorables.
  3. Le trypsinogène est détecté dans l'urine. Un tel test est considéré informatif et très sensible. En raison d'une telle enquête, les erreurs de diagnostic sont exclues. Mais le coût élevé ne permet pas d'appliquer la méthode aux masses.

Les études de laboratoire facilitent grandement le diagnostic de la pancréatite et aident à surveiller la dynamique dans le processus des interventions thérapeutiques, mais n'excluent pas l'utilisation de méthodes d'examen instrumentales.

La vidéo contient des informations sur les symptômes caractéristiques de la pancréatite:

Tableau numéro 5 de régime - recettes

Augmentation de la bilirubine totale -28 droite-4,2 indirecte-23,8