L'acétone chez un enfant - un mauvais rêve pour les parents

L'acétone élevée chez un enfant n'est pas un diagnostic, mais un type spécifique de métabolisme qui aggrave l'état général et provoque des vomissements acétonémiques. Avec la bonne approche, cette pathologie peut être guérie à la maison. Mais avec des vomissements constants et des signes de dommages au système nerveux, une hospitalisation est indiquée au patient.

La formation d'acétone dans le corps

Le corps des enfants et des adultes est disposé presque pareil. Les glucides qu'une personne mange sont digérés dans l'estomac et le glucose pénètre dans le sang. Une partie de celle-ci va recevoir de l'énergie, l'autre est déposée dans le foie sous forme de glycogène.

Le foie est une sorte d’entrepôt pour le glucose. Avec une forte consommation d'énergie: maladie, stress ou effort physique intense, il aide le corps et libère du glycogène dans le sang, qui est converti en énergie.

Chez certains enfants, l'orgue a de bonnes réserves et rien ne les menace. D'autres enfants ont moins de chance et leur foie ne peut accumuler qu'une petite quantité de glycogène. Après cela, le foie commence à libérer de la graisse dans le sang. Au cours de leur décomposition, une petite quantité d'énergie est également formée, mais parallèlement, des cétones se forment.

Initialement, l’acétone chez l’enfant se trouve dans l’urine et pour le déterminer, il n’est pas nécessaire de transmettre une analyse au laboratoire. Il suffit d’avoir des bandelettes de test spéciales dans la trousse de premiers soins à domicile. Si à ce stade le patient reçoit peu de liquide, les corps cétoniques ne seront pas éliminés du corps avec l'urine et ne pénètreront pas dans le sang. L'acétone provoque une irritation de la muqueuse gastrique et provoque des vomissements. Ces vomissements sont appelés acétonémiques. Le résultat est un cercle vicieux: vomissements - dus à l'absence de glycogène dans le foie et à l'impossibilité pour les glucides de pénétrer dans l'estomac à cause des vomissements.

Causes de l'acétone chez un enfant

Une alimentation équilibrée est importante pour chaque personne. Le système digestif des jeunes enfants étant fonctionnellement immature, il est donc particulièrement important de les nourrir avec les bons aliments.

Normalement, une personne forme des corps cétoniques - ce sont des produits métaboliques formés dans le foie, mais leur nombre est faible. Manger des glucides empêche leur formation. En d'autres termes, en consommant tous les nutriments en quantité appropriée, les cétones seront formées dans les limites de la normale.

Les médecins identifient plusieurs causes principales de l'apparition d'acétone dans le sang d'un enfant:

  1. L'excès de cétones. Se produit lorsque beaucoup d’aliments gras sont présents dans le régime alimentaire d’une personne. Les parents doivent se rappeler que la capacité des enfants à digérer les graisses est réduite, de sorte qu'une attaque acétoniseuse peut survenir après un repas gras.
  2. Faible teneur en glucides. Elle conduit à des troubles métaboliques avec oxydation ultérieure des graisses et production de corps cétoniques.
  3. Consommation d'acides aminés cétogènes.
  4. Déficit congénital ou acquis en enzymes nécessaires au métabolisme normal.
  5. Les maladies infectieuses, en particulier celles associées aux vomissements et à la diarrhée, provoquent une famine alimentaire, qui provoque une cétose.
  6. Maladies souvent compliquées par l'acétone. Ceux-ci incluent le diabète de type 1 et la diathèse neuro-arthritique.

Acétone - est un mot terrible peur d'entendre absolument tous les parents. Le Dr Komarovsky vous expliquera ce qu'est l'acétone, d'où elle provient et comment la traiter.

Symptômes de l'acétone dans le corps chez les enfants

Selon les statistiques, pour la première fois, la maladie se manifeste chez une personne âgée de 2 à 3 ans. À 7 ans, les crises deviennent plus fréquentes mais, à 13 ans, elles cessent généralement.

Le principal symptôme de l'acétone chez un enfant est le vomissement, qui peut durer de 1 à 5 jours. Tout liquide, nourriture et parfois son odeur provoquent des vomissements chez un enfant. Chez les patients présentant un syndrome acétonémique prolongé:

  • ton cœur affaibli;
  • violation possible du rythme du coeur;
  • rythme cardiaque rapide;
  • le foie augmente.

La restauration et la taille ont lieu 1 ou 2 semaines après le soulagement d'une attaque.

Dans l'étude du sang du patient, le niveau de glucose dans le sang sera abaissé, le nombre de leucocytes sera augmenté et la RSE sera également accélérée.

Les principaux signes de l'acétone chez un enfant sont les suivants:

  • nausées et vomissements fréquents entraînant une déshydratation;
  • raid sur la langue;
  • douleur abdominale;
  • faiblesse
  • peau sèche;
  • fièvre
  • l'odeur des pommes cuites de la bouche;
  • petite quantité ou manque d'urine.

Dans les cas graves, l'acétone exerce son effet néfaste sur le cerveau, provoquant une léthargie et une perte de conscience. Dans cet état, la maison reste contre-indiquée. Le patient doit être hospitalisé, sinon la maladie risque de sombrer dans le coma.

Le diagnostic de syndrome acétonémique est donné à un enfant qui a eu plusieurs attaques de vomissements acétonémiques au cours de l'année. Dans ce cas, les parents savent déjà comment se comporter et quel type d'aide ils apportent à leur bébé malade. Si l’acétone est apparue pour la première fois, il est nécessaire de consulter un médecin. Le médecin détermine les causes du développement de cette maladie, la sévérité du traitement et prescrit le traitement.

Façons de réduire l'acétone chez les bébés

Les parents de ces enfants doivent savoir comment éliminer l'acétone du corps. À la maison, la trousse de premiers soins devrait être:

  • des bandelettes réactives pour la détermination de l'acétone dans les urines;
  • comprimés de glucose;
  • Solution de glucose à 40% en ampoules;
  • 5% de glucose dans les flacons.

Le traitement de l'acétone chez les enfants consiste à éliminer les cétones du corps et à le saturer en glucose. A cette fin, le patient est affecté:

  • consommation excessive d'alcool;
  • l'utilisation d'entérosorbants;
  • nettoyage de lavement.

Afin de reconstituer les réserves du foie, il est nécessaire d'alterner eau ordinaire et boisson sucrée. Ceux-ci incluent:

  • thé avec du sucre ou du miel;
  • la compote;
  • glucose.

En outre, il existe des poudres spéciales pour reconstituer les sels perdus. Ceux-ci incluent:

Vous ne pouvez pas forcer le patient à boire de grandes quantités à la fois. En cas de vomissement, le volume de liquide ne doit pas dépasser une cuillère à café en 5 à 10 minutes. Si les vomissements sont invincibles et que le liquide bu n'est pas absorbé, une piqûre antiémétique peut être administrée. Il apportera un soulagement pendant quelques heures, au cours desquelles l'enfant devra se saouler.

Après le soulagement de la crise acétonémique, les adultes ne doivent pas se détendre. Ils doivent examiner la routine quotidienne, l'exercice et la nutrition de leur progéniture.

Les enfants prédisposés à l’émergence d’acétone doivent en permanence suivre un régime. Ils ne peuvent rester longtemps au soleil et éprouver trop d’émotions - qu’ils soient positifs ou négatifs. Les Olympiades ne devraient être organisées qu’avec une bonne nutrition et, dans certains cas, il serait préférable de les refuser complètement.

Pour améliorer l'état du système nerveux et le métabolisme de l'enfant est montré:

  • massage
  • piscine
  • yoga pour enfants;
  • marche dans l'air frais.

Il est également nécessaire de limiter le temps passé devant la télévision et l'ordinateur. Le sommeil de ces enfants devrait durer au moins 8 heures par jour.

Les enfants atteints de diathèse doivent être allaités pendant longtemps. L’introduction d’aliments complémentaires doit être soignée et le plus tard possible. La mère d’un tel bébé devrait tenir un journal alimentaire indiquant le type d’aliments complémentaires et leur réaction.

La nourriture doit être présente:

  • viande maigre;
  • poissons de mer et algues;
  • produits laitiers et produits laitiers;
  • fruits et légumes frais;
  • des bouillies;
  • confiture, miel, noix en petites quantités.

Aliments interdits, l'utilisation devrait être complètement limitée:

  • viande grasse;
  • restauration rapide;
  • produits semi-finis;
  • poisson gras;
  • eau gazeuse, café;
  • petits pains;
  • crème sure, mayonnaise, moutarde;
  • nourriture en conserve;
  • haricots, radis, radis, champignons, navets.

L'acétone chez les enfants est le signe d'un mode de vie malsain. Une crise acétonémique devrait changer la vie de l'enfant une fois pour toutes. Les parents jouent le rôle principal dans ces changements. Ils devraient lui fournir:

  • alimentation équilibrée;
  • exercice modéré;
  • procédures qui renforcent le système nerveux.

Toutes ces activités permettront de réduire la fréquence des attaques et d'assurer à l'enfant une vie saine et bien remplie.

Acétone dans l'analyse d'urine chez un enfant

L'acétone dans l'urine d'un enfant (cétonurie ou acétonurie) est une affection assez courante. Il peut se développer dans le contexte de troubles métaboliques temporaires chez des enfants en bonne santé et à la suite de maladies chroniques de gravité variable (par exemple, le diabète).

Cependant, quelle que soit l’étiologie des facteurs responsables de la cétonurie, cette affection est très dangereuse pour le corps de l’enfant. Les manifestations pathologiques sans la fourniture de soins médicaux rapides et adéquats peuvent rapidement s'aggraver, jusqu'à l'apparition du coma et même de la mort.

Le mécanisme de l'acétonurie chez les enfants

L'acétone accrue dans l'urine d'un enfant résulte de l'acétonémie (acidocétose) - accumulation de corps cétoniques (acétone, acide acétoacétique et acide bêta-hydroxybutyrique) dans le sang. Avec l'augmentation de la concentration de cétones dans le sang, les reins commencent à les éliminer fortement du corps afin de réduire leurs effets toxiques. Par conséquent, dans l'urine et la teneur en corps cétoniques est élevée, l'acétonurie étant référée à des termes de laboratoire plutôt qu'à des termes cliniques.

Du point de vue de ce dernier, l'acétonurie est une conséquence de l'acétonémie. Chez les enfants, ces troubles sont souvent dus au fait que certains organes n'ont pas encore eu le temps de se développer suffisamment pour remplir leurs fonctions fondamentales. Pour comprendre le tableau complet du développement de la cétonurie, il est important de savoir où et comment l'acétone pénètre dans le sang et quels sont les dangers d'une augmentation de sa concentration chez les enfants. Normalement, l'enfant ne devrait pas avoir d'acétone dans les urines.

Les cétones apparaissent comme un produit intermédiaire en violation des processus métaboliques - lorsque le glucose est synthétisé par les protéines et les lipides (graisses). Le glucose (sucre) - la principale source d’énergie du corps humain. Il est synthétisé à partir des glucides facilement digestibles contenus dans les aliments ingérés. Sans une quantité suffisante d'énergie, les cellules ne peuvent pas fonctionner normalement (c'est particulièrement le cas pour les tissus nerveux et musculaires).

Et cela signifie que si, pour une raison quelconque, le taux de glucose sanguin diminue, le corps est obligé de l'obtenir de ses propres réserves, en séparant les lipides et les protéines. Ce processus est pathologique et s'appelle la gluconéogenèse. Avec une capacité suffisante du corps à utiliser les corps cétoniques toxiques, résultant de la dégradation des protéines et des lipides, ils n’ont pas le temps de s’accumuler dans le sang.

L'acétone est oxydée dans les tissus en composés inoffensifs, puis excrétée du corps humain avec l'urine et l'air expiré. Dans les cas où les corps cétoniques sont formés plus rapidement que ce que le corps utilise et élimine, leur effet toxique constitue un danger pour toutes les structures cellulaires. Tout d’abord, le système nerveux (en particulier le tissu cérébral) et le système digestif souffrent d’irritation du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal) due à une intoxication qui conduit à des vomissements.

À la suite de ces troubles, les enfants perdent beaucoup de liquide - avec l'urine, les vomissures et l'air expiré. Cela provoque d'autres troubles métaboliques et des changements dans l'environnement sanguin en acide, autrement dit, une acidose métabolique se produit. Le manque de soins médicaux adéquats mène au coma et l'enfant peut mourir d'insuffisance cardiovasculaire ou de déshydratation.

Raisons

Les parents sont importants pour savoir pourquoi les enfants peuvent développer une cétonurie, ainsi que les principales caractéristiques de cette maladie. Cela les aidera à temps à reconnaître les manifestations initiales de la pathologie et à prendre les mesures appropriées pour l'éliminer. Ainsi, les principales raisons de l'augmentation des cétones dans le sang et, par conséquent, dans l'urine chez les enfants sont les suivantes.

Diminution de la glycémie:

  • manque de glucides facilement digestibles dans le régime - avec de longs intervalles entre les repas, un régime déséquilibré ou strict;
  • réduction de la fonction de traitement des glucides due à un déficit en enzymes ou à leur capacité;
  • augmentation du coût du sucre dans le corps - traumatismes, chirurgie, stress, rechute d'une maladie chronique, infection, effort mental et physique.

Consommation excessive de protéines et de graisses avec de la nourriture ou en raison d'un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, entraînant une perturbation de leur traitement. Cela nécessite que l'organisme crée les conditions d'une utilisation intensive des protéines et des lipides, en recourant à la gluconéogenèse. Le diabète sucré est attribué à une cause distincte, ce qui entraîne une teneur élevée en corps acétoniques, appelée acidocétose diabétique.

Cette pathologie se développe à la suite d'un déficit en insuline, lorsque des taux de glucose normaux ou élevés ne peuvent pas être absorbés en raison d'un dysfonctionnement du pancréas. Il convient de noter qu’à la température observée chez l’enfant pendant longtemps, une augmentation du taux d’acétone dans le sang et l’urine peut souvent être constatée. Ensuite, un tableau des valeurs de glycémie normales chez les enfants d'âges différents.

L’acétonémie chez l’enfant se manifeste souvent par un complexe de certains symptômes, appelé crise acétonémique (AK). Si de telles conditions sont répétées deux fois ou plus, le diagnostic de syndrome acétonémique (SA) est alors établi. En fonction des facteurs conduisant à une augmentation de l'acétone dans le sang, des locuteurs primaires et secondaires sont isolés.

Ce dernier se développe à la suite de l'apparition de maladies telles que:

  • pathologies à caractère infectieux caractérisées par une forte fièvre et des vomissements (grippe, mal de gorge, ARVI, infection intestinale);
  • somatique (maladies du tractus gastro-intestinal, du foie, des reins, thyrotoxicose, anémie, diabète, etc.);
  • blessures graves résultant d'une blessure, d'une intervention chirurgicale.

Alors que la primitive AS est le plus souvent observée chez les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique (NAD), également appelée urate. NAD n'est pas considéré comme une maladie - c'est une sorte d'anomalie du développement de la constitution, accompagnée d'une prédisposition à la survenue de réactions pathologiques à l'environnement extérieur.

Avec cette déviation, il y a excitabilité excessive, changement dans le métabolisme des protéines et des lipides, ainsi qu'un déficit en enzymes. En règle générale, les enfants présentant une diathèse de l'acide urique se caractérisent par une maigreur, une mobilité et une excitabilité élevées. Dans le même temps, il est souvent en avance sur ses pairs en développement intellectuel.

Leur état émotionnel est plutôt instable et est souvent associé à une énurésie (miction incontrôlée) et à un bégaiement. Les changements pathologiques dans les processus métaboliques chez les enfants atteints de NAD entraînent des douleurs douloureuses aux articulations et aux os, ainsi que dans l'abdomen. Certains effets externes peuvent provoquer une AK chez un enfant présentant une diathèse de l'acide urique:

  • alimentation déséquilibrée ou inappropriée;
  • stress nerveux, peur, douleur;
  • excès d'émotions positives;
  • long séjour au soleil;
  • activité physique.

Pourquoi les enfants sont-ils plus susceptibles au développement de pathologies?

L'acidocétose non diabétique est une pathologie, qui est principalement observée chez les enfants de 1 an à 11-13 ans. Après tout, toutes les personnes, quel que soit leur âge, sont exposées à des infections et à d’autres maladies, ainsi qu’à diverses blessures. Mais en même temps, chez les adultes, la cétonémie et ses conséquences, la cétonurie ne survient généralement que comme une complication du diabète sucré au stade de la décompensation.

À la suite des recherches, il s’est avéré que ce phénomène était dû aux caractéristiques physiologiques du corps de l’enfant, qui devenaient un facteur provoquant le développement de l’acidocétose.

  • Premièrement, l'enfant grandit et bouge beaucoup, ce qui nécessite beaucoup plus d'énergie qu'un adulte.
  • Les enfants ne forment pas suffisamment de réserves de glucose sous forme de glycogène, alors que chez l'adulte, leur quantité permet au corps d'attendre calmement les moments défavorables.
  • Dans l'enfance, il existe une déficience physiologique en enzymes qui assurent le processus d'utilisation des corps cétoniques.

Dans la plupart des cas, les épisodes de syndrome acétonémique cessent de gêner l'enfant au début de la puberté, vers l'âge de 12 ans.

Symptômes de l'acétonurie

Les symptômes de cette maladie peuvent se développer très rapidement, voire dans certains cas très rapidement. Le plus souvent cela se produit:

  • vomissements fréquents et indomptables, en particulier en réaction à un apport hydrique ou à un aliment quelconque;
  • douleur dans l'abdomen de nature spastique;
  • fièvre
  • une augmentation de la taille du foie.

Il y a également des signes de déshydratation et d'intoxication - sécheresse et pâleur de la peau, diminution de la quantité d'urine excrétée, faiblesse, langue fourchue et rougissement des joues. Ensuite, peuvent apparaître les symptômes d’une perturbation du système nerveux central: au début de la cétonémie, il ya excitation qui cède rapidement la place à la faiblesse, à la léthargie, à la somnolence. Une telle condition peut évoluer dans le coma et dans certains cas, un syndrome convulsif se développe.

Mais le tout premier symptôme auquel les parents et les proches doivent prêter attention est, bien sûr, l’odeur d’acétone par la bouche, de vomissures et d’urine sécrétée. L'odeur des corps cétoniques est assez particulière - elle a un arôme sucré-acidulé sucré, ressemblant à un fruité, et plus précisément à des pommes pourries.

L'odeur est très forte et est immédiatement détectée au contact de l'enfant, mais elle est parfois à peine perceptible, même si l'état du bébé est plutôt lourd et que la plupart des signes d'acétone sont visibles sur le visage.

La cétonurie est notée dans l'analyse de l'urine, dans la biochimie sanguine, une diminution de la concentration en glucose et en chlorures, une augmentation du taux de cholestérol et de lipoprotéines et une acidose. Dans ce cas, dans l'analyse générale du sang, on déterminera une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes et une augmentation du nombre de leucocytes. Lorsqu’un AS secondaire se produit, les symptômes de la maladie sous-jacente s’associent aux signes d’une véritable cétonémie.

La kétonurie peut être déterminée à la maison en appliquant des bandelettes réactives spéciales. La bandelette est immergée dans un récipient stérile contenant de l’urine, puis la teinte obtenue est comparée à l’échelle de couleur imprimée sur l’emballage. Avec un léger excès de cétones, sa couleur devient rose et, à fort taux, sa nuance se rapproche du violet.

Comment éliminer les cétones de l'urine

S'il y a des signes d'acétonémie pour la première fois, ce qui signifie également acétone, il est nécessaire d'inviter un médecin ou de se rendre à la clinique pour obtenir des conseils. Selon la gravité de l'état du patient, un traitement ambulatoire ou une hospitalisation sera prescrit. Si le bien-être du bébé permet que le traitement soit effectué à la maison, le médecin expliquera en détail ce que les parents devraient faire pour aider son corps à se débarrasser des toxines.

Dans les situations où les enfants ont un tel diagnostic, les proches eux-mêmes font souvent rapidement face à leurs manifestations à la maison. Et seulement dans des situations particulièrement difficiles, ils ont recours à une assistance médicale qualifiée, ce qui implique une étude corporelle complète et la prescription d'un traitement complexe. Les mesures thérapeutiques sont développées dans deux directions: le débit d’acétone le plus rapide et la reconstitution du taux de glucose.

Pour combler le manque de glucose, les enfants reçoivent une boisson sucrée. Il peut s'agir de thé, d'une compote de fruits secs, d'une solution de glucose à 5%, ainsi que d'une solution de sel et d'eau «Regidron». Pour minimiser l'envie émétique de l'enfant arrosé d'une cuillère à café toutes les quelques minutes. Pour éliminer l'acétone, les enfants reçoivent un lavement nettoyant (parfois même à intervalles réguliers), et les entérosorbants sont des toxines prescrites. Ceux-ci incluent: "Enterosgel", "Polisorb", "Smekta".

Boire beaucoup d'eau augmentera le volume d'urine, ce qui contribuera également à réduire la concentration de cétones. Par conséquent, l'effet optimal est observé avec l'alternance de boisson sucrée avec de l'eau minérale bouillie ou alcaline ordinaire, ainsi que de l'eau de riz. Le pédiatre bien connu et présentateur Komarovsky dit qu'il n'est pas nécessaire de forcer l'enfant à manger, mais vous devez veiller à ce qu'il n'ait pas faim.

Si un enfant ne refuse pas de manger, il est préférable de lui donner un aliment glucidique facile à digérer: flocons d'avoine ou semoule liquides, purée de pommes de terre, soupe de légumes, pomme au four. En cas d'état grave du patient, ils sont hospitalisés et suivent un traitement par perfusion, ce qui implique l'introduction de solutions médicales par goutte-à-goutte intraveineux.

Prévention

Après que le bébé se soit débarrassé des signes de AK, il est nécessaire de créer des conditions pour que cet état ne se reproduise plus. Si la cétonurie a été détectée pour la première fois, le pédiatre recommandera un diagnostic complet du sang et de l'urine et veillera à ce qu'une échographie du pancréas et du foie soit prescrite. Si de telles crises se produisent fréquemment, le mode de vie du bébé devrait être corrigé et les principales composantes de son régime alimentaire devraient être réexaminées.

Pour un enfant sujet à la cétonurie, il est important de bien dormir et dormir, ainsi que de faire de l'exercice en plein air régulièrement. Les enfants avec OVER doivent limiter la visualisation à la télévision et ne pas autoriser la lecture sur un ordinateur. Des charges mentales excessives et un entraînement sportif actif ne sont pas souhaitables. La meilleure option pour ces enfants sera des visites régulières à la piscine.

Ne pas oublier le régime constant, qui limite complètement la prise de nourriture, en augmentant la concentration des corps cétoniques. Ce sont des viandes grasses, des bouillons forts, des viandes fumées, des plats marinés, etc. Dans le régime alimentaire devrait être facilement assimilables glucides digestibles en quantités modérées - sucre, miel, fruits, confiture. Avec le syndrome d'acétonémie secondaire (par exemple, lorsque des crises se développent avec chaque maladie du SRAS), il est nécessaire de traiter non seulement la maladie, mais également d'observer attentivement le schéma de traitement prolongé avec l'introduction de la quantité de sucre requise.

Acétone dans l'urine d'un enfant - causes

En vieillissant, le bébé tombe souvent malade, car son système immunitaire est trop faible pour former de puissants mécanismes de protection. Une des maladies les plus dangereuses est l’acétonémie, caractérisée par la présence d’une forte odeur d’acétone dans les urines, de vomissements et d’air exhalé. Cet état pathologique du corps de l’enfant ne peut être ignoré car il peut causer de graves problèmes de santé.

Qu'est-ce que l'acétone dans l'urine d'un enfant

En cas de violation du processus d'absorption des glucides et du métabolisme des graisses, on observe une augmentation progressive de la concentration en cétones. Cette maladie a plusieurs noms: acétonémie, acétonurie ou cétonurie. À l'état normal, le corps produit une petite quantité de matières cétoniques nécessaires à la vie humaine. Ces composés chimiques sont formés dans le foie à partir de nutriments entrants - des graisses et des protéines, qui sont décomposés de manière naturelle en acétone et en acide acétoacétique.

Les cétones sont des sources d'énergie, mais une forte concentration de ces substances peut avoir un effet toxique sur les organes et le système nerveux central. L'une des manifestations de cette intoxication est le vomissement, qui survient en raison d'une irritation des muqueuses du tractus gastro-intestinal au fond d'un manque de liquide dans le corps de l'enfant. Une augmentation du niveau de corps cétoniques provoque un centre émétique dans le cerveau, ce qui provoque des nausées et une douleur intense à l'abdomen.

La décomposition intensive des graisses pour combler la consommation d'énergie est un mécanisme naturel pour le corps. Comme vous le savez, la plus grande partie de l’énergie d’une personne provient du glucose (glycogène), qui s’accumule dans le foie. Chez l'adulte, les réserves de cette substance étant beaucoup plus importantes que chez l'enfant, l'acétonémie est considérée comme une maladie courante chez les bébés. Cependant, tous les enfants ne sont pas sujets à l'apparition d'une cétonurie, tout dépend des caractéristiques individuelles du métabolisme. Certains enfants n'accumulent jamais d'acétone.

Les raisons de l'augmentation de l'acétone dans l'urine d'un enfant

Un processus aussi pathologique que l'acétonurie ne survient jamais sans cause spécifique. Le processus de formation de corps cétoniques lors de la dégradation des protéines et des graisses ne représente pas une menace particulière pour l'organisme tant que les produits de décomposition sont excrétés par le système urinaire. Cependant, si le taux de formation de cétones dépasse leur utilisation, les dommages aux cellules du cerveau sont inévitables. Les processus métaboliques du corps contribuent à la perte de grandes quantités de liquide, ce qui entraîne une modification du pH dans le sang du côté acide.

La condition ci-dessus dans la pratique médicale est appelée acidose métabolique. En l'absence de traitement dans les délais, un résultat défavorable est possible. Une déshydratation sévère touche de nombreux enfants, certains commencent à souffrir d'insuffisance cardiovasculaire, d'autres - dans le coma. Les médecins identifient trois raisons principales pour le développement de l'acétonémie chez les bébés:

  1. Régime alimentaire déséquilibré avec une prédominance de protéines et d'aliments gras. Un apport insuffisant en glucose dans le corps entraîne le processus de gluconéogenèse, ce qui vous permet de produire de l'énergie pour la vie en divisant les nutriments susmentionnés. En l'absence prolongée de glycogène, la quantité de corps cétoniques formés après la dégradation des graisses et des protéines augmente rapidement. Cette situation entraîne une augmentation pathologique du niveau d'acétone dans le sang.
  2. Diminution de la concentration de glucose dans le sang. L'acétonémie chez les enfants se développe souvent à la suite d'une carence en glucides facilement digestibles, qui doit obligatoirement venir avec de la nourriture. Cette condition est caractéristique des régimes déséquilibrés ou des longues périodes de jeûne. Une autre cause de la cétonurie est le déficit enzymatique (digestion déficiente en glucides). L'augmentation de la consommation de glucose peut également causer de l'acétonurie, ce qui se produit lorsque:
    • exacerbation de maladies chroniques;
    • haute température;
    • le stress;
    • surmenage;
    • stress mental ou physique important;
    • maladies infectieuses;
    • effectuer des opérations chirurgicales;
    • temps chaud;
    • intoxication;
    • blessures.
  3. Le diabète. Cette maladie est considérée comme une cause distincte de l'acétonémie. La présence d'acidocétose diabétique élimine la possibilité d'un traitement normal du glucose en raison du manque d'insuline dans le sang.

Symptômes d'augmentation de l'acétone dans les urines d'un enfant

En l'absence de traitement approprié, l'acétonémie progressera, entraînant l'apparition d'une crise acétonémique (cétose). L'odeur d'acétone dans l'urine d'un enfant n'est pas le seul signe de la présence de cette maladie. Les symptômes caractéristiques de la cétonurie sont les suivants: diarrhée, température corporelle élevée, nausée, crampes abdominales, vomissements. Le syndrome acétonémique est une maladie infantile que l’on ne retrouve pas chez l’adulte. Cet état pathologique est un complexe de manifestations négatives qui accompagne l'augmentation du niveau d'acétone dans le sang. Signes de cétose:

  1. Forte odeur d'acétone dans le vomi et l'air expiré.
  2. Déshydratation du corps avec symptômes associés (peau ou langue sèche, yeux enfoncés).
  3. Respiration profonde et bruyante, battement de coeur rapide.
  4. Faiblesse physique, somnolence, apparence pâle et émaciée.
  5. La présence de température élevée sur une longue période.
  6. Crampes
  7. Photophobie
  8. Inhibition
  9. Douleur dans l'abdomen
  10. Masse émétique avec mucus, sang ou bile.
  11. Fréquence cyclique et intensité des vomissements.
  12. Manque d'appétit.

Le syndrome acétonémique (SA) est de deux types - primaire et secondaire, chacune des maladies se développant dans le contexte de certaines causes. Par exemple, un AS secondaire survient lorsqu'un bébé a des maladies somatiques (diabète, thyrotoxicose, anémie) ou infectieuses (angine de poitrine, SRAS, grippe). Les blessures graves ou les chirurgies peuvent également contribuer à l'apparition du syndrome acétonémique secondaire.

Que signifie acétone dans les urines d'un enfant?

L'acétonurie est l'état du corps dans lequel l'urine d'un enfant contient davantage d'acétone. Cette pathologie résulte de troubles métaboliques ou de la présence d'une maladie grave des organes internes.

Dans certains cas, il s’agit d’un phénomène temporaire associé aux caractéristiques du corps de l’enfant, dans d’autres, il s’agit d’un réveil qui indique une maladie grave. Dans tous les cas, il faut trouver la cause et prendre toutes les mesures nécessaires.

Causes et facteurs

Qu'est-ce que l'acétone élevé dans l'urine d'un enfant signifie?

La principale cause du dépassement des normes de l'acétone dans l'urine sont les cétones dans le sang - l'acétonémie. Les cétones sont des intermédiaires dans la synthèse des glucides.

Dans des conditions normales, ils ne devraient pas exister du tout, car ils sont divisés en sucres simples, mais cela ne se produit pas sous l'influence de certains facteurs.

Les substances cétoniques sont toxiques pour le corps humain et, lorsqu'elles sont libérées dans les organes et les tissus, ont un effet destructeur et toxique. Le métabolisme de l'enfant et divers processus d'oxydo-réduction sont perturbés.

En termes simples, une augmentation de l'acétone dans l'urine indique des problèmes d'absorption des hydrates de carbone et de leur dégradation ultérieure, ce qui provoque un certain nombre de pathologies dans le corps. En conséquence, cette substance est excrétée par les reins avec l'urine.

Pourquoi est-ce que cela se passe? Les facteurs suivants peuvent affecter l'apparition de ce problème:

  • nutrition déséquilibrée;
  • diabète sucré;
  • mauvais mode de vie;
  • troubles du système immunitaire;
  • maladies endocriniennes ou métaboliques;
  • problèmes rénaux et hépatiques;
  • malnutrition ou trop manger;
  • faible quantité d'eau dans le corps;
  • fatigue physique ou émotionnelle fréquente;
  • être dans un état de stress;
  • maladies infectieuses;
  • manque de vitamines ou de minéraux (par exemple, anémie - carence en fer);

  • tumeurs malignes;
  • blessures d'organes internes;
  • altération de la production d'enzymes;
  • troubles digestifs;
  • anomalies congénitales du corps.
  • Des recommandations pour le traitement de l'asthme bronchique chez les enfants sont disponibles sur notre site Web.

    Symptômes et signes

    Avec une augmentation d'acétone dans l'urine, les symptômes suivants sont observés:

    • indigestion (diarrhée, vomissements);
    • mictions fréquentes;
    • odeur d'acétone de la bouche ou de l'urine;
    • crampes abdominales;
    • réduction de l'appétit;
    • perte de poids;
    • faiblesse générale;
    • fleurs blanches sur la langue;
    • sécheresse cutanée accrue;
    • irritabilité et irritabilité;
    • l'insomnie

    Lorsque des niveaux élevés de cétones dans l'urine sont diagnostiqués chez les enfants tout au long de l'année, le diagnostic de syndrome acétonémique est établi.

    Ce phénomène ne se produit que chez les enfants. Ce n'est pas une maladie spécifique, mais un complexe de symptômes. Dans ce cas, l'enfant présente des signes supplémentaires de la maladie:

  • vomissements fréquents;
  • du mucus et parfois du sang sont observés dans les vomissures;
  • tachycardie ou arythmie cardiaque;
  • des bruits lors de la respiration;
  • essoufflement;
  • confusion et léthargie;
  • peur de la lumière;
  • symptômes d'intoxication grave (nausée, faiblesse, fièvre, etc.);
  • somnolence;
  • forte odeur d'acétone d'urine et de la bouche;
  • signes de déshydratation (peau sèche, bouche souvent sèche, soif).
  • Le syndrome acétonémique est de deux types:

    1. Primaire (idiopathique). Cela se produit pour des raisons inconnues, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de pathologies visibles des organes ni de maladies dans le corps. Le syndrome résulte d'un trouble du système nerveux qui affecte les processus métaboliques (métabolisme). Ce sont généralement des enfants nerveux et capricieux, trop sensibles et émotifs. Ils manquent d'appétit, ont un sommeil agité et un retard de développement mental et physique.
    2. Secondaire. Il apparaît en présence d'autres maladies, le plus souvent de nature infectieuse (mal de gorge, grippe, ARVI, etc.). Dans d'autres cas, il peut s'agir de diabète sucré ou de maladies des organes internes (thyroïde, rein, pancréas, etc.).

    Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant? Renseignez-vous sur notre article.

    Méthodes de diagnostic

    Il est facile de détecter une concentration élevée d’acétone dans les urines. Pour ce faire, il suffit d'effectuer une analyse générale de l'urine dans l'hôpital le plus proche.

    Cependant, le but principal du diagnostic dans ce cas est de trouver la cause qui a provoqué l'apparition de l'acétone.

    C'est le seul moyen de guérir un enfant. En plus de l'analyse générale de l'urine, d'autres études sont prescrites pour l'enfant:

    • numération globulaire complète;
    • test sanguin biochimique pour le glucose;
    • test d'urine et de sang pour la recherche de leucocytes;
    • Échographie des organes internes;
    • tomographie des organes internes.

    Après avoir effectué tous les tests et études nécessaires, le médecin doit trouver la raison principale de l'augmentation de l'acétone dans les urines.

    Objectifs de traitement

    Commencer le traitement ne peut que médecin après le diagnostic. À la maison, c'est impossible.

    L'hospitalisation n'étant généralement pas nécessaire, le traitement peut être effectué à domicile, mais sous la surveillance de spécialistes. Dans différents cas, différentes méthodes de traitement sont utilisées.

    La thérapie a les objectifs suivants:

    • diminution du niveau d'acétone (cétones dans le sang et l'urine);
    • élimination des symptômes d'intoxication par les cétones;
    • réglage de la puissance;
    • élimination de la cause de la pathologie.

    Si la maladie est causée par une infection, des antibiotiques seront prescrits.

    En cas de violation du fonctionnement des organes internes, le traitement sera systémique à la discrétion du médecin. Pour purifier le corps de l'acétone, on prescrit à l'enfant des enterosorbants (Polysorb, charbon actif, Smecta, etc.).

    Des niveaux élevés d'acétone s'accompagnent d'une carence en glucides. Par conséquent, dans certains cas, l'enfant reçoit un compte-gouttes avec une teneur en glucose permettant de récupérer. Dans le même temps, il est nécessaire de combler le manque de liquide dans le corps causé par des vomissements et des mictions fréquentes.

    Dans chaque cas, le traitement est choisi individuellement, c'est-à-dire qu'il n'y a pas qu'un seul moyen de traiter l'acétone dans les urines, pour plusieurs raisons.

    Toutefois, le régime alimentaire, qui est un élément important du traitement, peut influer sur le taux d'acétone.

    Pour ce faire, tout d’abord, vous ne pouvez pas avoir faim ni trop manger. Pendant les périodes d'exacerbation, il convient d'enrichir le régime alimentaire avec des aliments contenant des glucides: produits laitiers, légumes, fruits, confiture, miel et biscuits. Sweet peut être, mais en quantité raisonnable et en l'absence de diabète.

    Il est également nécessaire de réduire la quantité de graisses et de protéines consommées. Vous ne devez pas manger de bouillon, de viande fumée, d’aliments épicés, de chocolat, de restauration rapide ni de produits contenant des conservateurs. Il est important de surveiller le mode de vie de l'enfant.

    Il doit s'allonger et se lever en même temps, c'est-à-dire respecter le régime. Le sommeil devrait durer au moins 8 heures par jour. Il est utile de se promener au grand air et il est dangereux de rester assis pendant longtemps devant un ordinateur. Un petit effort physique n'aura qu'un effet positif. Il peut s'agir d'un jogging léger ou d'une baignade dans la piscine.

    L'aspect de l'acétone dans les urines est observé jusqu'à 12 ans. Après cela, le système enzymatique est déjà complètement formé et il ne devrait pas y avoir de rechute s'il n'y a pas de maladie grave.

    Dans tous les cas, une augmentation de l'acétone dans les urines est associée à un régime alimentaire ou à un mode de vie malsain. Il est donc nécessaire de rechercher le problème et de le résoudre en conséquence.

    Aux premiers symptômes de ce problème, il est préférable de consulter un médecin qui peut choisir le traitement approprié et se débarrasser rapidement de la maladie.

    Quelles sont les causes de l'alopécie des enfants? Découvrez la réponse maintenant.

    À propos de l'acétone dans l'urine d'un enfant dans cette vidéo:

    Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

    Acétone dans l'urine d'un enfant

    Une des causes de la maladie du corps du bébé peut être une augmentation de l'acétone dans les urines de l'enfant, son contenu provoque beaucoup de symptômes désagréables. La maladie peut survenir avec un mode de vie et une nutrition inadéquats, ainsi qu’avec d’autres maladies graves. Des bandelettes réactives spéciales sont disponibles pour la détermination de l'acétone, elles conviennent à une utilisation à domicile.

    Qu'est-ce que l'acétone dans l'urine

    Si la présence de corps cétoniques dans l'urine est surestimée, cette maladie est appelée acétonurie ou cétonurie. Les cétones comprennent trois substances telles que l'acide acétoacétique, l'acétone et l'acide hydroxybutyrique. Ces substances apparaissent en raison d’une carence en glucose ou d’une violation de son absorption, entraînant une oxydation des graisses et des protéines par le corps humain. Le niveau normal d'acétone dans les urines est très faible.

    Acétone normale dans l'urine d'un enfant

    L'urine d'un bébé en bonne santé ne doit pas contenir d'acétone. Dans le volume total de l'urine quotidienne, sa teneur peut aller de 0,01 à 0,03 g, qui est excrétée dans l'urine, puis expirée. Lors du test d'urine général ou de l'utilisation d'une bandelette réactive, le niveau d'acétone est détecté. Si la vaisselle sale était utilisée pour collecter l'urine ou si les exigences en matière d'hygiène n'étaient pas satisfaites, l'analyse pourrait donner une conclusion erronée.

    Les symptômes

    L'acétone élevée dans l'urine d'un enfant peut présenter les symptômes suivants:

    • Nausée, vomissements. Dans le vomi peuvent être des résidus alimentaires, de la bile, du mucus, à partir de laquelle l'odeur de l'acétone.
    • Douleurs abdominales et crampes dues à une intoxication et à une irritation des intestins.
    • Foie agrandi, déterminé par la palpation de l'abdomen.
    • Faiblesse, fatigue.
    • Indifférence, obscurcissement de la conscience, coma.
    • Augmentation de la température corporelle à 37-39 ° C
    • L'odeur d'acétone dans l'urine d'un enfant, de la bouche, dans des conditions extrêmes, l'odeur peut venir de la peau.

    Causes de l'acétone dans l'urine d'un enfant

    Les corps cétoniques dans l'urine d'un enfant augmentent considérablement avec un régime alimentaire inapproprié, un régime quotidien, des accès de colère. L'augmentation de l'acétone peut causer:

    • trop manger, abus de graisses animales ou de famine, manque de glucides;
    • manque de liquide, ce qui provoque un état de déshydratation;
    • surchauffe ou refroidissement excessif;
    • stress, forte tension nerveuse, exercice excessif.

    L'acétone élevée chez un enfant peut apparaître pour certaines raisons physiologiques:

    • le cancer;
    • traumatisme et chirurgie;
    • infections, maladies chroniques;
    • augmentation de la température;
    • empoisonnement;
    • l'anémie;
    • pathologie du système digestif;
    • déviations dans la psyché.

    Qu'est-ce que l'acétone dans l'urine?

    L'essence du syndrome acétonémique est la manifestation des symptômes qui apparaissent si l'élévation de l'acétone dans les urines est élevée. Il peut y avoir des vomissements, une déshydratation, une léthargie, une odeur d'acétone, des douleurs abdominales, etc. Une autre maladie appelée crise acétonémique, cétose, acétonémie. Il existe deux types de syndrome acétonémique:

    1. Primaire. Il se produit pour des raisons inconnues, sans endommager les organes internes. Les enfants excessifs, émotifs et irritables peuvent souffrir de cette maladie. Ce type de syndrome acétonémique se manifeste par des troubles métaboliques, une perte d'appétit, un poids insuffisant, des troubles du sommeil, des troubles de la parole et des mictions.
    2. Secondaire. La cause de son apparition est d'autres maladies. Par exemple, infections des intestins ou des voies respiratoires, maladies du système digestif, thyroïde, foie, reins, pancréas. L'acétone dans l'urine chez les enfants peut être augmentée en raison du diabète. En cas de suspicion de diabète, un test de glycémie est requis.

    L'acétone est élevée chez les enfants de moins de 12 ans, en raison de l'achèvement de la formation du système enzymatique de l'enfant. Si le syndrome réapparaît périodiquement, des complications graves peuvent apparaître sous la forme de:

    • l'hypertension;
    • maladies du foie, des reins, des articulations, des voies biliaires;
    • diabète sucré.

    Comment déterminer la présence d'acétone

    La teneur en acétone élevée est déterminée en effectuant une analyse d’urine complète. L'analyse biochimique du sang montre une glycémie basse, des taux élevés de leucocytes et une ESR. Si une acétonémie est suspectée, le médecin peut sentir une hypertrophie du foie au toucher. Après cela, ce diagnostic est contrôlé par ultrasons.

    Test d'acétone d'urine

    Pour déterminer les corps cétoniques dans l'urine d'un enfant à la maison, utilisez des bandelettes réactives spéciales. Vous pouvez les acheter à la pharmacie. Des tests dans des tubes en plastique sont mis en œuvre. Ils représentent une petite bande qui change de couleur en présence de cétones dans l'urine. S'il y a un changement de couleur du jaune au rose, cela indique la présence d'acétonurie. Et si la bande a acquis une couleur pourpre, cela indique une probabilité élevée de maladie. L'intensité de la couleur de la pâte peut être approximativement déterminer la concentration en cétones, en comparant avec l'échelle sur l'emballage.

    Analyse d'urine d'acétone

    Dans une étude de laboratoire sur l'urine d'un bébé en bonne santé, les cétones ne devraient pas l'être. Les cétones sont déterminées à l'aide de substances indicatrices. Les bandelettes réactives sont également utilisées dans les tests de laboratoire. Lors de la collecte de l'urine, vous devez respecter scrupuleusement les exigences en matière d'hygiène personnelle. La vaisselle d'urine doit être bien lavée et séchée. Pour l'analyse, prenez la portion d'urine du matin.

    Traitement

    Les signes d'acétone chez un enfant doivent être traités en fonction des raisons qui les ont provoqués. Il est nécessaire de prendre des mesures immédiatement pour éviter le danger de mort. Il est recommandé aux bébés de suivre un traitement hospitalier. Les premiers secours devraient être les suivants:

    1. Commencez à éliminer l'acétone du corps. Pour cela prescrire un lavement, une procédure de lavage gastrique, des sorbants. Parmi eux figurent Uvesorb, Sorbiogel, Polisorb, Filtrum STI et autres.
    2. Prévenir la déshydratation. Il est nécessaire de donner à l'enfant beaucoup d'alcool, mais à petites doses pour éviter la répétition de vomissements. Donnez à l'enfant une cuillère à soupe d'eau incomplète toutes les 10 minutes. Solutions de réhydratation additionnelles Oralit, Gastrolit, Regidron.
    3. Fournir un apport en glucose. Donner du thé moyennement sucré, de la compote, en alternance avec de l'eau minérale. S'il n'y a pas de vomissements, vous pouvez donner du porridge, de la purée de pommes de terre et de l'eau de riz. En présence de vomissements pour nourrir l'enfant ne peut pas.
    4. Le médecin prescrit un examen complémentaire: échographie du pancréas et du foie, analyses biochimiques du sang et des urines.

    Les médicaments les plus populaires pour le traitement du syndrome acétonémique:

    Acétone dans l'urine d'un enfant: causes, symptômes, traitement

    Cela semble assez effrayant - l'acétone dans l'urine d'un enfant. Constatant ce fait, les mamans se tiennent la tête. Comment l'acétone est-elle arrivée là-bas et que faire de ce terrible diagnostic? Il convient d'examiner de plus près un symptôme aussi effrayant afin de distinguer le processus normal entre la norme d'âge et l'état qui menace la vie de l'enfant.

    Les causes de l'acétone sont cachées dans les caractéristiques du métabolisme normal. Nous comprendrons comment des processus chimiques sains pour la libération d’énergie peuvent entraîner de graves problèmes de température, de vomissements et de déshydratation.

    Causes de l'acétone dans l'urine chez les enfants

    Le soi-disant "acétone", en fait, un grand nombre de corps cétoniques dans le sang et, en conséquence, l'urine chez les enfants. Les augmentations périodiques du niveau d'acétone au-dessus de la normale avec une détérioration de l'état de santé et l'apparition de symptômes spécifiques sont appelées syndrome acétonémique. Cela provoque des réactions toxiques du système nerveux, du tube digestif, se traduisant par des vomissements, de la fièvre, une odeur spécifique d'acétone.

    Les corps cétoniques, au métabolisme normal, sont présents dans le corps humain à des concentrations insignifiantes. Ils sont l’un des produits de dégradation des graisses avec libération d’eau et d’énergie. Leur rôle dans le métabolisme n’est pas seulement négatif: des études récentes ont montré que les cétones sont un élément important du bilan énergétique du corps. Quelle est la raison pour laquelle ils sont si nombreux que cela affecte l'état de santé?

    Les causes de l'acétone dans l'urine sont différentes, elles se distinguent par deux types de syndrome acétonémique:

    1. Primaire. Si la cause de niveaux élevés d'acétone est le surmenage, le stress physique ou psychologique, la violation du régime alimentaire.
    2. Secondaire. Lorsqu'une maladie est causée par une maladie: une infection virale, un trouble métabolique, diverses pathologies endocriniennes.

    La plupart de ces conditions se développent dans l'enfance. De plus, chez les nourrissons, le syndrome primaire ne survient pas. Jusqu’à 10 mois, le corps du bébé contient des enzymes qui extraient l’énergie des cétones. L’absence prolongée de glucose ne provoque pas leur accumulation et ne peut donc pas entraîner une augmentation du taux d’acétone chez le nourrisson. Chez les enfants âgés de plus d'un an, ces enzymes sont presque absentes.

    Les enfants plus âgés commencent à beaucoup bouger, manifestent activement leurs émotions et dépensent énormément d'énergie. La première source d'énergie la plus rapide pour les cellules est le glucose. Ici, il est dépensé pour fournir une vie aussi énergique.

    La source suivante est le glycogène (l’apport de glucose dans le foie), sa quantité est également limitée: les enfants ont 10 fois moins que ce qu’ils seront à l’âge adulte. En l'utilisant, le corps bascule en graisse. À ce stade seulement, l’acétone apparaît comme un sous-produit de la dégradation des molécules lipidiques complexes.

    Le processus considéré montre le mécanisme de développement du syndrome acétonémique primaire. La survenue secondaire résulte d'une maladie aiguë ou chronique et peut se développer dans un scénario différent.

    Ainsi, dans le diabète, le glucose est présent en excès, mais ne peut pas pénétrer dans les cellules et être utilisé en raison du manque d'insuline. Quelle que soit la cause, les signes extérieurs d'un enfant présentant une acétone identique dans l'urine seront les mêmes.

    Symptômes accompagnant l'acétone dans les urines

    Il y a plusieurs signes de manque de glucose et donc d'accumulation de cétones. Les mères expérimentées, déjà confrontées à des manifestations similaires, sont capables de remarquer rapidement l’augmentation des symptômes et d’agir à temps.

    Le symptôme le plus caractéristique qui se manifeste chez 90% des enfants est le vomissement. Invincibles, les attaques récurrentes ont même eu leur propre nom - vomissements acétonémiques. Cétones en grande quantité - un poison pour le corps. Ils irritent les terminaisons nerveuses, provoquent un réflexe nauséeux et toutes les manifestations associées. Et vomissements, pas le tout premier symptôme de niveaux élevés d'acétone.

    Signes d'acétone dans l'urine de l'enfant à mesure qu'ils augmentent:

    1. Un arrêt brutal des activités après une activité violente, des jeux, du stress.
    2. Peau pâle, léthargie atypique, manque d'appétit.
    3. Augmentation du rythme cardiaque, de la fréquence respiratoire.
    4. Douleur abdominale, nausée grave, diarrhée ou constipation.
    5. Une légère hausse de température est possible, voire jusqu'à 38,5 °.
    6. "L'odeur de l'acétone" de la bouche, du corps de l'enfant (le symptôme a une gravité différente).

    L'augmentation rapide des symptômes, la déshydratation due aux vomissements, les effets toxiques des cétones sur le système nerveux central peuvent provoquer des évanouissements, des convulsions, un coma par acétone.

    Faites attention! L'odeur spécifique d'acétone dans l'urine et le corps dépend de la gravité de l'intoxication. Avec un faible niveau d'acétone, l'odeur peut ne pas être sentie et d'autres symptômes peuvent être présents.

    Les vomissements peuvent survenir à n'importe quel stade, cela dépend de la sensibilité individuelle des récepteurs à l'intoxication à l'acétone. Les parents expérimentés sont capables de reconnaître un symptôme au tout début. En prenant des mesures adéquates à temps, il est possible de prévenir les vomissements, ce qui complique grandement le traitement en déshydratant rapidement le corps.

    Si des symptômes apparaissent chez un nourrisson, vous devez immédiatement le montrer à votre médecin. L'acétone à un âge aussi précoce peut être due à des maladies graves ou à des pathologistes congénitaux.

    Facteurs qui déclenchent l'acétone dans l'urine

    Il existe plusieurs conditions préalables pour l’acétonurie, lorsque l’odeur de l’acétone, les vomissements, la température peuvent apparaître et disparaître, qu’ils soient une caractéristique de l’organisme ou une variante de la norme, sans changements organiques ni maladies. Les principaux sont:

    • âge compris entre 1 et 12 ans: le plus souvent, les premières manifestations du syndrome apparaissent vers 4-5 ans;
    • les enfants très mobiles avec une psyché excitable, le physique asthénique sont sujets à une élévation régulière du niveau d'acétone;
    • de longues pauses entre les repas ou une alimentation déséquilibrée peuvent causer de l'acétone;
    • tendance héréditaire à l'acétonurie, présence de proches parents atteints de diabète, anomalies génétiques.

    Divers facteurs peuvent provoquer une augmentation soudaine de la concentration d'acétone dans l'urine, mais ils seront tous associés à une augmentation soudaine de la consommation d'énergie ou à un manque d'approvisionnement.

    1. Le stress. Aujourd'hui, les experts placent le facteur de la surmenage nerveuse en premier lieu parmi les provocateurs d'acétone dans l'urine d'un enfant.
    2. Un mode de vie sédentaire, ainsi que le stress physique sont des facteurs de risque.
    3. La teneur accrue en protéines et en graisses dans les aliments, associée à un manque de glucides, crée le sol pour le manque de glucose. Manger avec de la nourriture un grand nombre de colorants chimiques, des conservateurs, des agents cancérigènes peut déclencher le processus pathologique.
    4. L'infection virale, toute maladie qui survient avec une augmentation significative de la température, épuise naturellement les réserves de glucose chez les enfants. L'intoxication concomitante aggrave l'état de santé de l'enfant.

    Officiellement, les médecins recommandent d'aller à l'hôpital dès les premiers signes du processus pathologique. Dans tous les cas, les mères devraient connaître les méthodes de contrôle du niveau d'acétone à domicile afin de fournir une assistance rapide à l'enfant, évitant ainsi les liquides intraveineux dans 50% des cas.

    Traitement de l'acétonurie chez les enfants

    Si l'on soupçonne une acétonurie, il ne faut pas seulement sentir l'odeur de l'acétone. Il existe une méthode moderne pour déterminer le niveau de corps cétoniques à la maison. Les bandelettes réactives spéciales permettent d'évaluer visuellement le degré de développement de la pathologie et de décider du type de traitement requis dans chaque cas. Vous pouvez prendre quelques mesures simples à la maison ou vous devriez demander une aide qualifiée.

    Conditions nécessitant une attention médicale urgente:

    1. La bandelette réactive indique le niveau d’acétone +++.
    2. Les vomissements durent plus d'une journée ou se répètent plusieurs fois par heure.
    3. Le syndrome s'accompagne d'une accélération du rythme cardiaque, d'essoufflement, de pâleur, de cyanose de la peau
    4. Le réflexe nauséeux ne donne pas beaucoup d'eau à l'enfant - il existe un risque de déshydratation rapide.
    5. Léthargie grave, stupeur, évanouissement, convulsions.

    Les médecins seront en mesure d'arrêter une affection aiguë par des injections au goutte-à-goutte et de procéder à un examen de suivi afin d'éliminer les pathologies graves.

    Selon le Dr Komarovsky, de nombreuses affections, à l’exception de celles énumérées ci-dessus, peuvent être corrigées à la maison. Les mesures les plus simples et efficaces pour rétablir le bilan énergétique:

    • fournir au corps du glucose "rapide": offrir des bonbons, des raisins secs;
    • boisson copieuse (thé sucré, compote), à ​​consommer tiède;
    • si vous ne voulez pas boire ni vomir, versez la solution de glucose goutte à goutte ou dans une cuillerée à thé dans la bouche de l’enfant toutes les 10 minutes. Vous pouvez utiliser la seringue pour injection sans aiguille.

    Si l'enfant n'a pas d'acétone dans l'urine pour la première fois, des préparations à base de glucose à 10% et à 40% doivent être présentes dans l'armoire à pharmacie du foyer. Même avec un refus persistant de boire ou des vomissements fréquents, une solution à 40% peut, à des doses minimales, procurer un soulagement appréciable. La nausée recule, il devient possible de complètement "dessouder" l'enfant.

    En général, les médecins suggèrent d'utiliser immédiatement de l'eau minérale alcaline (sans gaz) pour neutraliser les acides le plus rapidement possible. Pas toujours un enfant est capable de boire suffisamment. La neutralisation ne se produit pas rapidement, il est recommandé de l'appliquer avec une récupération ultérieure.

    La diète avec acétone dans les urines, lorsque l’état reste aigu, est très simple: un minimum de nourriture et un maximum de boisson chaude et sucrée. Plus tard, vous devrez surveiller plus sérieusement la nutrition.

    Régime alimentaire avec une tendance à l'acétonurie chez un enfant

    Les recommandations habituelles du médicament officiel sur l'adhésion à un régime avec acétone dans les urines sont l'exclusion totale du régime de certains produits. Considérez ces interdictions:

    • bouillons de viande, viande de jeunes animaux et de volaille, saucisses fumées;
    • bouillon de poisson, poisson gras;
    • pâtisserie et pâtisserie, chocolat;
    • fromages gras, fromage cottage, magasin de yaourts;
    • tous les fruits aigres et les légumes aux couleurs vives;
    • toutes les boissons gazeuses, thé fort, café;
    • sauces épicées et de magasin: ketchup, moutarde, mayonnaise;
    • compotes, décoctions médicamenteuses à haute teneur en acides.

    Il est proposé de limiter toutes les conserves, cornichons, cornichons. En fait, beaucoup de restrictions s’inscrivent dans la diétologie habituelle liée à l’âge. Une telle nourriture en grande quantité n'est pas utile pour les enfants, les adolescents et même les adultes.

    Selon Komarovsky, un régime spécial avec la cétonurie n'est pas nécessaire. Une approche raisonnable de la nutrition de l'enfant en général, quels que soient les diagnostics et les états douloureux.

    Bien entendu, le régime alimentaire d'un enfant présentant des rechutes régulières d'acétonémie ne doit pas être contrôlé de manière trop stricte, mais le régime comportant de l'acétone dans l'urine présente certaines caractéristiques spécifiques:

    1. La nutrition fractionnée, l'inadmissibilité de longues pauses entre les repas principaux, ainsi que des moments de suralimentation.
    2. Après un entraînement sportif, un effort physique important ou un stress, il est nécessaire de reconstituer les réserves de glucose et de liquides.
    3. Moins d'aliments gras et protéinés - plus de glucides: les céréales, les fruits et les légumes sont préférables aux cornichons, à la viande et aux types de produits laitiers gras.
    4. Les enfants qui sont sujets à des niveaux élevés d'acétone peuvent être autorisés à utiliser des bonbons plus souvent. Certains types de bonbons (meilleur caramel et bonbon que le chocolat), marmelade, gelées, compotes, fruits secs.
    5. La restauration rapide, le tabagisme, les frites devraient être sérieusement limités. Tous les produits de magasin contenant des colorants synthétiques, des conservateurs, des exhausteurs de goût peuvent provoquer la réapparition de l’acétonurie.

    Faites attention! Les raisins secs ordinaires se distinguent des autres fruits secs et des bonbons en ce qu'ils contiennent beaucoup de fructose. Contrairement au saccharose, cette substance est convertie en énergie presque instantanément, sans nécessiter un long traitement dans le corps. Une petite quantité de raisins secs ou une infusion chaude de baies séchées peuvent fournir une assistance urgente à l'enfant dès l'apparition des premiers signes d'augmentation du taux d'acétone. Avec une bonne tolérance, le miel est considéré comme le même remède rapide.

    La diète contenant de l'acétone dans les urines repose essentiellement sur les principes d'une alimentation saine et évite de nombreux autres troubles dans le corps en croissance. La gastrite, les maladies de la vésicule biliaire, la dysbactériose, qui se développe sur le fond de la malnutrition, sont dangereuses en elles-mêmes et peuvent servir de terrain fertile pour le développement du syndrome acétonémique en cours de route.

    Komarovsky sur l'acétone dans l'urine d'un enfant

    L'opinion de la médecine officielle sur l'acétone dans l'urine d'un enfant n'est pas homogène. Certains experts ont tendance à intimider les parents avec des conséquences désastreuses, d'autres appellent cet état la norme physiologique, à l'instar du Dr Komarovsky.

    Le programme «School of Dr. Komarovsky» contient de nombreuses informations intéressantes sur le mécanisme de développement du syndrome et des conseils sur l’auto-traitement.

    La vérité, comme toujours, est au centre. Si les rechutes sont fréquentes ou difficiles et que le régime alimentaire et le régime n'améliorent pas la situation, vous devez vous assurer que l'acétone n'augmente pas en raison de maladies graves: contrôle du sucre dans le sang, exclusion des pathologies de la vésicule biliaire et des troubles métaboliques.

    Attention! Une approche particulièrement prudente est nécessaire pour détecter les symptômes chez un nourrisson et répéter les épisodes de syndrome acétonémique après 13 ans. Cette situation dépasse les limites de la norme et nécessite l’attention d’un pédiatre.

    S'il n'y a pas de pathologies dangereuses, vous pouvez appliquer un traitement à domicile en toute sécurité. Le mode débogage, le régime alimentaire, essayez de protéger l’enfant contre le stress inutile, éliminez ses peurs et d’autres facteurs provocants.

    Raisonnable, et surtout, une approche calme, sauvera l'enfant de l'anxiété et des manipulations médicales inutiles. La confiance en l’absence de maladie grave permettra aux parents de contrôler la situation calmement.

    Hydrolyse du fructose, sa production, synthèse, matières premières

    Méthodes instrumentales et de laboratoire pour l'examen du pancréas