Teneur élevée en microalbumine dans l'urine - un indicateur précoce de la néphropathie

La microalbuminurie peut être le signe des premières anomalies des reins. À cette fin, une analyse MAU est effectuée pour identifier dans le corps les processus de lésion vasculaire pathologique (athérosclérose) et, en conséquence, une probabilité accrue de maladie cardiaque. Compte tenu de la relative facilité d'identification de l'excès d'albumine dans l'urine, il est facile de comprendre la pertinence et la valeur de cette analyse dans la pratique médicale.

Microalbuminurie - c'est quoi

L'albumine est un type de protéine circulant dans le plasma sanguin humain. Il assure la fonction de transport dans le corps, responsable de la stabilisation de la pression du fluide dans le sang. Normalement, il peut pénétrer dans l’urine en quantités symboliques, contrairement aux fractions protéiques plus lourdes (elles ne devraient en aucun cas être présentes dans l’urine).

Cela est dû au fait que la taille des molécules d'albumine est plus petite et plus proche du diamètre des pores de la membrane rénale.

En d’autres termes, même lorsque le tamis sanguin filtrant (membrane glomérulaire) n’est pas encore endommagé, mais que la pression dans les capillaires glomérulaires augmente ou que le contrôle de la capacité de «débit» des reins change, la concentration en albumine augmente fortement et significativement. Cependant, aucune autre protéine dans l'urine n'est observée, même à l'état de traces.

Ce phénomène s'appelle la microalbuminurie - l'apparition dans l'urine d'albumine à une concentration supérieure à la normale en l'absence d'autres types de protéines.

Il s'agit d'un état intermédiaire entre la normalbuminurie et la protéinurie minimale (lorsque l'albumine est combinée avec d'autres protéines et déterminée à l'aide de tests de la protéine totale).

Le résultat de l'analyse de la MAU est un marqueur précoce des modifications du tissu rénal et permet de prédire l'état de santé des patients atteints d'hypertension artérielle.

Indicateurs de la norme de la microalbumine

Pour le dosage de l'albumine dans l'urine à la maison, des bandelettes réactives permettent d'évaluer de manière semi-quantitative la concentration en protéines dans l'urine. L'indication principale de leur utilisation est que le patient appartient aux groupes à risque: la présence de diabète sucré ou d'hypertension artérielle.

L'échelle du test sur bande comporte six gradations:

  • "Non déterminé";
  • "Concentration à l'état de trace" - jusqu'à 150 mg / l;
  • «Microalbuminurie» - jusqu'à 300 mg / l;
  • "Macroalbuminurie" - 1000 mg / l;
  • "Protéinurie" - 2000 mg / l;
  • "Protéinurie" - plus de 2000 mg / l;

Si le résultat du dépistage est négatif ou "traces", il est recommandé de mener périodiquement des recherches sur des bandelettes réactives.

Si le résultat du dépistage d'urine est positif (valeur 300 mg / l), la confirmation de la concentration pathologique est requise à l'aide de tests de laboratoire.

Le matériel pour ce dernier peut être:

  • Une portion unique (le matin) de l'urine n'est pas l'option la plus précise. En raison de la présence de variations dans l'excrétion de protéines dans l'urine à différents moments de la journée, elle convient aux études de dépistage.
  • portion quotidienne de l'urine - approprié si nécessaire, suivi du traitement ou diagnostic approfondi.

Le résultat de l'étude dans le premier cas est seulement la concentration en albumine, le second est ajouté à l'excrétion quotidienne de la protéine.

Dans certains cas, l'indice albumine / créatinine est déterminé, ce qui permet une plus grande précision lors de la prise d'une seule portion (aléatoire) d'urine. La correction du taux de créatinine élimine la distorsion du résultat due au régime d'alcool irrégulier.

Les normes d'analyse UIA sont répertoriées dans le tableau:

Chez les enfants, l'albumine dans les urines devrait être pratiquement inexistante, et une diminution de son niveau chez la femme enceinte est physiologiquement justifiée par rapport aux résultats précédents (sans la présence de signes d'indisposition).

Décryptage des données d'analyse

En fonction de la quantité d'albumine, on distingue trois types de pathologies possibles du patient, qui sont résumées de manière pratique dans le tableau:

De plus, un indicateur d'analyse, appelé le taux d'excrétion d'albumine dans l'urine, qui est déterminé pour un certain intervalle de temps ou pour un jour, est parfois utilisé. Ses valeurs sont déchiffrées comme suit:

  • 20 mcg / min - normoalbuminurie;
  • 20-199 µg / min - microalbuminurie;
  • 200 ou plus - macroalbuminurie.

Ces chiffres peuvent être interprétés comme suit:

  • le seuil actuel peut être abaissé à l'avenir. Les études liées à une augmentation du risque de pathologies cardio-vasculaires et vasculaires ayant déjà un taux d'excrétion de 4,8 µg / min (ou de 5 à 20 µg / min) en sont la base. Nous pouvons en conclure qu'il ne faut pas négliger le dépistage et les analyses quantitatives, même si un test ponctuel n'a pas révélé de microalbuminurie. Ceci est particulièrement important pour les personnes souffrant d'hypertension non pathologique;
  • si une microconcentration d'albumine est trouvée dans le sang, mais qu'aucun diagnostic ne permet de classer le patient comme étant à risque, il est conseillé de fournir un diagnostic. Son but est d’exclure la présence de diabète ou d’hypertension;
  • Si la microalbuminurie se produit dans le contexte du diabète ou de l’hypertension, il est nécessaire, avec l’aide d’une thérapie, de ramener aux valeurs recommandées le cholestérol, la pression, les triglycérides et l’hémoglobine glyquée. L'ensemble de ces mesures est en mesure de réduire le risque de décès de 50%;
  • si une macroalbuminurie est diagnostiquée, il est conseillé d'analyser le contenu en protéines lourdes et de déterminer le type de protéinurie, ce qui indique une atteinte rénale prononcée.

Les diagnostics de la microalbuminurie ont une grande valeur clinique s’il n’ya pas un seul résultat d’analyse mais plusieurs autres réalisés avec un intervalle de 3 à 6 mois. Ils permettent au médecin de déterminer la dynamique des changements survenant dans les reins et le système cardiovasculaire (ainsi que l'efficacité du traitement prescrit).

Causes de haute teneur en albumine

Dans certains cas, une seule étude peut révéler une augmentation de l'albumine pour des raisons physiologiques:

  • régime principalement protéiné;
  • surcharge physique et émotionnelle;
  • la grossesse
  • violation du régime d'alcool, déshydratation;
  • prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • âge avancé;
  • surchauffe ou vice versa, hypothermie du corps;
  • consommation excessive de nicotine pendant le tabagisme;
  • jours critiques pour les femmes;
  • traits raciaux.

Si des changements de concentration sont associés aux conditions énumérées, le résultat de l'analyse peut alors être considéré comme faux positif et non informatif pour le diagnostic. Dans ce cas, il est nécessaire d’assurer une préparation correcte et de reprendre le biomatériau au bout de trois jours.

La microalbuminurie peut indiquer la présence d'un risque accru de maladie cardiaque et vasculaire et un indicateur d'atteinte rénale aux tout premiers stades. À ce titre, il peut accompagner les maladies suivantes:

  • diabète sucré de type 1 et 2 - l'albumine pénètre dans l'urine en raison de lésions des vaisseaux rénaux et d'une augmentation de la glycémie. En l'absence de diagnostic et de traitement, la néphropathie diabétique progresse rapidement.
  • l'hypertension - une analyse de la MAU suggère que cette maladie systémique a déjà commencé à donner des complications aux reins;
  • syndrome métabolique avec obésité concomitante et tendance à la thrombose;
  • athérosclérose générale, qui ne peut pas affecter les vaisseaux sanguins dans les reins;
  • maladies inflammatoires des tissus rénaux. Dans la forme chronique, l'analyse est particulièrement pertinente, car les changements pathologiques ne sont pas de nature aiguë et peuvent survenir sans symptômes marqués;
  • intoxication chronique à l'alcool et à la nicotine;
  • syndrome néphrotique (primaire et secondaire, chez l'enfant);
  • insuffisance cardiaque;
  • intolérance congénitale au fructose, y compris chez les enfants;
  • lupus érythémateux systémique - la maladie est accompagnée de protéinurie ou de néphrite spécifique;
  • complications de la grossesse;
  • une pancréatite;
  • inflammation infectieuse des organes urogénitaux;
  • dysfonctionnement des reins après une transplantation d'organe.

Le groupe à risque, qui présente une étude planifiée sur l'albumine dans l'urine, comprend les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension, de glomérulonéphrite chronique et les patients après transplantation d'un organe d'un donneur.

Comment se préparer au quotidien UIA

Ce type d’enquête offre la plus grande précision, mais il faudra pour cela mettre en œuvre des recommandations simples:

  • un jour avant la collecte et au cours de celle-ci, afin d'éviter de prendre des médicaments diurétiques, ainsi que des antihypertenseurs du groupe des inhibiteurs de l'ECA (en général, la prise de tout médicament doit être préalablement discutée avec votre médecin);
  • un jour avant de recueillir l'urine, évitez les situations stressantes et difficiles sur le plan émotionnel, ainsi que l'entraînement physique intense;
  • au moins deux jours pour arrêter de boire de l'alcool, "énergie", si possible fumer;
  • observer le régime de consommation et ne pas surcharger le corps avec des aliments protéinés;
  • le test ne doit pas être effectué pendant une inflammation ou une infection non infectieuse, ni pendant les jours critiques (pour les femmes);
  • un jour avant la collecte, évitez les rapports sexuels (pour les hommes).

Comment prendre une analyse

Les biomatériaux quotidiens sont un peu plus difficiles à collecter qu'une seule portion, c'est pourquoi il est préférable de tout faire avec prudence, en minimisant les risques de distorsion du résultat. La séquence d'actions doit être la suivante:

  1. Il est nécessaire de collecter l'urine de manière à assurer sa livraison au laboratoire le lendemain, en respectant l'intervalle de collecte (24 heures). Par exemple, collecter l’urine de 8h00 à 8h00.
  2. Préparez deux contenants stériles - petit et grand.
  3. Immédiatement après le réveil, videz votre vessie sans recueillir d’urine.
  4. Prenez soin de l'état hygiénique des organes génitaux externes.
  5. Maintenant, lors de chaque miction, vous devez collecter le liquide de sortie dans un petit récipient et le verser dans un grand. Dernière stockée strictement dans le réfrigérateur.
  6. L’heure de la première diurèse à collecter doit être enregistrée.
  7. La dernière partie de l'urine doit être collectée à partir du lendemain matin.
  8. Avant le volume de liquide dans un grand récipient, écrivez sur la forme directionnelle.
  9. Comment mélanger l'urine et verser environ 50 ml dans un petit récipient.
  10. N'oubliez pas de noter sur la taille de la forme et le poids, ainsi que le moment de la première miction.
  11. Maintenant, vous pouvez transporter un petit conteneur avec le biomatériau et la direction au laboratoire.

Si une seule portion est prise (test de dépistage), les règles sont similaires à celles d'un test d'urine général.

L'analyse pour la détection de la microalbuminurie est une méthode indolore de diagnostic précoce des cardiopathies et des troubles rénaux associés. Il sera utile de reconnaître la tendance dangereuse même en l'absence de diagnostic d'hypertension, de diabète sucré ou de leurs plus légers symptômes.

Une thérapie opportune aidera à prévenir le développement d’une pathologie future ou facilitera l’évolution du courant et réduira le risque de complications.

Causes de la microalbumine dans l'urine

Les reins filtrent le sang des substances nocives pour le corps. L'analyse d'urine permet d'identifier les anomalies dans le fonctionnement des organes à un stade précoce et de procéder au traitement en temps opportun.

L'apparition de microalbumine dans les urines est un signe alarmant que les reins ne fonctionnent pas correctement. Ce que cela signifie est décrit plus loin dans l'article.

Qu'est ce que c'est

L'albumine (microalbumine) est une protéine entrant dans la composition de l'urine. Sa fonction principale est de transporter, et il est également responsable de la stabilisation normale associée à la pression dans la circulation sanguine. Normalement, cette protéine peut être présente dans l'urine, mais en petites quantités.

Si la membrane glomérulaire du rein est endommagée ou si sa pression augmente déjà, la capacité de «débit» de l'organe filtrant est réduite. La concentration en albumine augmente fortement. Ainsi, les reins manquent une quantité supplémentaire d'albumine. Aucune autre protéine dans l'urine n'est observée, même à une concentration de traces.

La microalbuminurie est un phénomène associé à une concentration accrue de ce type de protéines dans la composition de l'urine, en l'absence apparente d'autres protéines.

Si les résultats de l'analyse ont révélé qu'il existait des traces d'albumine dans l'urine, sa quantité est alors faible. Mais il est recommandé de faire des recherches supplémentaires pour clarifier le tableau clinique pour l'urologue travaillant avec le patient.

Si le taux d'albumine dans l'urine est significativement augmenté, cela indique un processus pathologique dans le corps. Une analyse de l’albuminurie est prescrite par un médecin en cas de suspicion de néphropathie ou en présence de maladies auto-immunes.

S'il y a une petite quantité de microalbumine dans l'urine, cela indique le début du développement du premier stade de la néphropathie.

Qu'est-ce que la néphropathie diabétique? Lisez notre article.

Combien devrait être normal?

Il est important de noter que la présence d'albumine dans la composition de l'urine ne signifie pas toujours que des processus pathologiques se produisent dans la région du système rénal. Étant donné que la microalbumine est une très petite fraction protéique, même à travers l’appareil glomérulaire d’une personne en bonne santé, ces protéines peuvent entrer.

Il convient de noter qu’une grande quantité de protéines ne peut jamais être présente dans l’urine d’une personne en bonne santé. Chez les enfants, même une petite quantité d'albumine dans l'urine indique des perturbations dans le fonctionnement du système rénal.

Les groupes à risque comprennent les patients atteints de diabète sucré ou d’hypertension.

La norme d'albumine est établie selon les critères suivants:

  1. La norme d'albumine, l'étude ne devrait pas être supérieure à 30 mg par jour. Si les chiffres sont supérieurs au montant spécifié, nous parlons de la détection de la microalbuminurie. Si plus de 300 milligrammes de protéines sont sécrétés par jour, une protéinurie est diagnostiquée.
  2. Les valeurs normales de la microalbumine ne doivent pas dépasser 20 milligrammes par litre. Cet indicateur est étudié par une seule portion d'urine.
  3. Les experts estiment le rapport albumine-créatinine: pour les femmes, le taux est fixé à 2,5 et pour les hommes à 3,5. Si les chiffres sont trop élevés, on soupçonne une néphropathie.
au contenu ↑

Comment collecter l'analyse?

La recherche en laboratoire permet de vérifier la présence de fractions de protéines dans la composition de l'urine. Par conséquent, vous devez connaître les paramètres de la livraison correcte de l'analyse dans la journée, ainsi que le matin du lendemain.

Une formation spéciale, en outre, comme la tenue de la toilette des organes génitaux n'est pas nécessaire. Les règles de préparation à l'étude doivent être suivies avec précision pour que les résultats soient fiables. Il est important de considérer que:

  • avant de prendre l'urine pour déterminer l'albumine, il est recommandé d'arrêter de boire des boissons alcoolisées;
  • l'utilisation de produits pouvant modifier la couleur de l'urine n'est également pas autorisée;
  • la veille de l'analyse envisagée, il est nécessaire d'abandonner l'exercice et d'éliminer les situations stressantes;
  • les médicaments et les diurétiques doivent être arrêtés quelques jours avant la date prévue de l'analyse.

La première partie de l'urine du matin est drainée, puis recueillie dans un récipient et stockée à une température pouvant atteindre 7 degrés. Cette recommandation de stockage est nécessaire pour garantir que les composants de l'urine ne se décomposent pas et que les résultats de l'étude ne soient pas déformés.

L'urine finale doit être collectée le lendemain matin, c'est-à-dire exactement après le jour suivant le début de la collecte. Toute l'urine est mélangée et son volume quotidien est mesuré. Une partie du matériel nécessaire à l'analyse est moulée dans un conteneur spécial.

Il est important de se rappeler que l’urine collectée pour analyse doit être envoyée au laboratoire au plus tard deux heures après la dernière collecte.

Le reste de l'urine n'est pas obligatoire, mais vous devez spécifier les données du patient sur le conteneur pour la livraison au laboratoire, ainsi que le volume quotidien d'urine en millilitres.

Raisons pour augmenter l'albumine

Si le patient a subi des tests avec une albumine élevée, alors ne paniquez pas et recherchez des signes d'éventuels maux. Il est important de noter que la détection de cette protéine peut être causée par l'utilisation prolongée de médicaments à base d'oestrogènes, par l'utilisation d'hormones stéroïdes, ainsi que par la famine.

Mauvais métabolisme implique également des taux gonflés. Pas besoin de faire un diagnostic vous-même. Il suffit de contacter un spécialiste expérimenté, qui décidera d’effectuer des tests supplémentaires et de choisir des médicaments qui éliminent l’albumine dans les urines.

Les causes d'albumine élevée sont les suivantes:

  • Une charge excessive sur le corps, à savoir un exercice intense, entraîne une charge sur les reins, ce qui peut provoquer la libération d'albumine.
  • Le diabète.
  • Manifestations d'insuffisance cardiaque.
  • Brûlures étendues sur le corps.
  • Les processus inflammatoires dans les reins, ainsi que les kystes.
  • Perte excessive de liquide dans le corps, pouvant être provoquée par une diarrhée ou des vomissements.
  • Exacerbation de processus chroniques ou d'infection.
  • Amylose du rein.
  • Cardiopathie hypertensive.
  • Différents types de jade.

De nombreuses maladies pour lesquelles une microalbuminurie est observée dans les urines nécessitent un traitement immédiat. Si le patient ne reçoit pas les soins médicaux appropriés dans les meilleurs délais, son état de santé peut être gravement compromis, entraînant la mort.

Symptômes de la microalbuminurie

Comme mentionné ci-dessus, une concentration élevée d'albumine dans l'urine indique une néphropathie. Les symptômes dépendent de la négligence de la maladie:

  • stade des manifestations asymptomatiques: il y a déjà des changements dans les sédiments urinaires, mais, néanmoins, il n'y a pas de plaintes du patient;
  • manifestations initiales: la microalbumine est déjà présente dans l'urine, mais les symptômes sont toujours absents;
  • changements pré-néphropathiques, lorsque la pression change, le débit de filtration dans les reins est abaissé et le sédiment d'albumine dans l'urine varie de 30 mg à 300 mg par jour;
  • changements néphropathiques: ce stade est caractérisé par un gonflement des extrémités, une pression artérielle instable, une protéinurie, une diminution de la fonction rénale, une microhématurie parfois;
  • stade appelé urémie, lorsque le patient présente un œdème net et que le nombre de pressions augmente, une filtration glomérulaire, une hématurie et une protéinurie se manifestent.

Si le taux d'albumine dans l'urine est élevé et que ces indicateurs sont conservés pendant une longue période, il existe un risque de maladie grave. Ils sont en outre capables de conduire à la mort.

Par conséquent, lors de la première détection de résultats alarmants, une visite chez le médecin traitant ne doit pas être différée.

Normalisation du traitement

Le traitement que le médecin prescrira au patient lors de la détection d'une microalbuminurie dépendra du motif de l'apparition d'albumine dans les urines. Outre l'analyse d'urine, il existe un certain nombre d'autres études, dont le médecin dresse le tableau général et recommande des médicaments pour le fonctionnement normal du système rénal et la réduction du taux d'albumine dans l'urine.

Les recommandations de nombreux experts sont les suivantes:

  • éviter les mauvaises habitudes telles que l'alcool et le tabagisme;
  • la nécessité de stabiliser la pression artérielle;
  • l'utilisation de grandes quantités de liquide;
  • la lutte contre les maladies infectieuses dans le corps;
  • une alimentation pauvre en protéines et en glucides;
  • normalisation du taux de sucre (si nécessaire);
  • s'il y a des anomalies dans les voies urinaires, les experts décident de l'intervention chirurgicale;
  • si l'avis du médecin est la néphrite, les glucocorticoïdes seront obligatoires.

Pour que les reins ne stagnent pas, les experts en urologie recommandent d’utiliser pas moins de deux litres d’eau pure par jour. Cependant, cette méthode de prévention de la stagnation est nécessaire de procéder que s'il n'y a pas de tendance à gonfler les extrémités.

L'une des règles les plus importantes d'un traitement réussi consiste à choisir le régime optimal. Le médecin choisit pour le patient cet aliment qui surcharge le moins les reins. Si le taux de sucre dans le sang est élevé, le menu doit être formé de manière à éliminer ou à réduire la quantité de glucides.

Si le patient est diagnostiqué avec un degré extrême d'insuffisance rénale, seule une greffe d'organe peut sauver sa vie, ou une autre option est une procédure d'hémodialyse. L'hémodialyse est la purification du sang à partir de produits toxiques.

Afin de ne pas amener la maladie à un stade terminal, il est nécessaire de passer les tests à temps, d'identifier la présence de la maladie responsable de l'albumine dans la composition de l'urine et de commencer un traitement efficace.

Découvrez la microalbuminurie dans le diabète sucré en visionnant la vidéo:

Qu'est-ce que l'apparition de la microalbumine dans l'urine, que faire si elle est élevée?

La microalbumine dans les urines est un indicateur de l’excrétion de protéines dans les urines. Les recherches sur l'identification de ce type de protéines dans l'urine permettent une détection précoce des anomalies des reins, des vaisseaux sanguins et du cœur. L'analyse de l'urine pour la présence d'albumine est nécessaire pour les femmes enceintes et les personnes souffrant d'hypertension. Très souvent, l’étude porte sur le diabète sucré, lorsque la néphropathie se développe en présence d’une hyperglycémie chronique.

L'albumine est un type de protéine produite par le foie et fait partie du sérum. Normalement, l'albumine ne doit pas être sécrétée par les reins. Par conséquent, dans l'urine, il ne peut être présent qu'en quantités infimes. Dans l'urine, l'albumine peut atteindre 30 mg par jour. Si le niveau est supérieur à 300 mg, une protéinurie est présente. Dans l'urine des enfants, il n'y a pas de protéines ou ses traces se trouvent dans des quantités allant jusqu'à 0,03 g / l.

Dans une seule portion d'urine, la quantité autorisée d'albumine est de 20 mg / l. Le rapport de l'albumine et de la créatinine est déterminé par n'importe quelle portion d'urine. De plus, la norme pour les femmes ne dépasse pas 2,5 mg / l, pour les hommes - 3,5 mg / l. Si les chiffres sont trop élevés, cela indique l'apparition d'une néphropathie. L'albumine peut être augmentée par: une hypertension non contrôlée; diabète non compensé; maladies infectieuses.

Les raisons du développement de cet état

Si l'excrétion de protéines est dépassée (jusqu'à 300 mg par jour), une microalbuminurie apparaît dans les urines. Mais qu'est ce que c'est? La présence d'albumine dans l'urine est considérée comme un symptôme diagnostique et clinique du diabète sucré, indiquant le développement d'une insuffisance rénale précoce, de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

La microalbuminurie se développe pour des raisons physiologiques et pathologiques. Les facteurs naturels comprennent:

  • Surmenage nerveux, consommation de grandes quantités de liquide, sur-refroidissement ou surchauffe du corps.
  • Augmenter l'albumine contribue au tabagisme, à l'exercice excessif et à la menstruation chez les femmes. En outre, le niveau de protéines augmente chez les personnes qui consomment souvent des aliments protéiques et chez les personnes en surpoids. Les hommes et les patients âgés sont à risque.
  • La sécrétion d'albumine augmente pendant la journée. La quantité de protéines dépend de l'âge, de la race, du climat et de la région.

Les causes naturelles contribuent à l’émergence d’une microalbuminaire temporaire. Après l'élimination des facteurs provoquants, les indicateurs reviennent à la normale.

La présence d'albumine dans l'urine peut être causée par des facteurs pathologiques. Les causes communes incluent: glomérulonéphrite; formation de tumeurs et maladie polykystique des reins; le lupus érythémateux; pyélonéphrite; néphropathie d'étiologie différente; la sarcoïdose.

Stades et symptômes de la microalbumiurie

La microalbuminurie se divise en cinq étapes:

  1. La première étape est asymptomatique. Par conséquent, malgré l'absence de plaintes, la protéine est déjà présente dans le liquide biologique du patient. Cela augmente le taux de filtration glomérulaire et le niveau de microalbuminurie est d'environ 30 mg par jour.
  2. Dans la seconde phase (pré-néphrotique), l'albumine dans l'urine atteint 300 mg. Une augmentation du taux de filtration rénale et une augmentation de la pression artérielle sont également notées.
  3. Pour le stade néphrotique est caractérisé par le développement d'une hypertension grave, accompagnée d'un gonflement. En plus d'une concentration élevée d'albumine, des globules rouges sont présents dans l'urine. La filtration glomérulaire est réduite, la présence d'urée et de créatinine dans le liquide biologique est notée.
  4. Au quatrième stade, une insuffisance rénale se développe. Signes d'urémie: augmentation fréquente de la pression; la présence de globules rouges, albumine, urée, glucose, créatine dans l'urine; gonflement constant; faible SCF; les reins cessent de prendre de l'insuline.

Un certain nombre de signes caractéristiques indiquent que l'albumine dans l'urine est élevée. La protéinurie s'accompagne d'une température sous-fébrile, d'une faiblesse constante, d'un gonflement des membres inférieurs et du visage. L'excrétion de protéines peut également être caractérisée par des nausées, de la somnolence, des vertiges, de la fatigue, des mictions douloureuses et fréquentes. Si vous avez ces symptômes, vous devriez consulter un médecin et passer un test d’urine pour l’albumine.

Avec la progression de la maladie, en cas de microalbuminurie élevée, la néphropathie s'accompagne d'un inconfort sévère dans le bas du dos et de mélanomes multiples - douleurs dans les os.

Qui a besoin de donner de l'urine pour l'albumine et pourquoi

A quoi sert l'urine de la microalbuminurie à l'étude? L'analyse est effectuée pour la détection précoce de la néphropathie dans le diabète sucré et les maladies systémiques, se développant sur le fond de l'insuffisance cardiaque ou de l'hypertension. En outre, une étude sur l'excrétion de protéines est prescrite pour le diagnostic d'insuffisance rénale pendant la grossesse, de glomérulonéphrite, de formations kystiques et d'inflammation des reins. L'amylose, le lupus, les maladies auto-immunes sont d'autres indications de la procédure.

Ainsi, l'analyse de la microalbumine dans les urines devrait être effectuée lorsque:

  • Hypertension et insuffisance cardiaque incontrôlées et prolongées, caractérisées par un œdème persistant.
  • Diabète de type 2 récemment découvert (étude menée tous les six mois).
  • Hyperglycémie chez les enfants (l’analyse est effectuée un an après le début de la maladie).
  • Glomérulonéphrite dans le cadre du diagnostic différentiel.
  • Dystrophie amyloïde, lupus érythémateux, lésions rénales.
  • Grossesse, accompagnée de signes de néphropathie.

Des recherches sur la microalbumine dans l'urine sont également menées dans le cas du diabète sucré de type 1, qui prend plus de cinq ans. Dans ce cas, le diagnostic est réalisé tous les 6 mois.

Moyens de détecter la microalbumine dans l'urine

  1. Lors du dépistage, il est pratique d’appliquer des bandelettes réactives pour détecter une augmentation de la quantité de protéines dans l’urine. Si le résultat est positif, la présence de microalbuminurie doit être confirmée par des recherches semi-quantitatives ou quantitatives conduites en laboratoire.
  2. Les bandelettes indicatrices sont souvent utilisées pour l'évaluation semi-quantitative de l'excrétion de protéines. Les bandes expresses permettent de déterminer 6 degrés d'albinurie. La première graduation indique l'absence de traces, la seconde sur leur présence en petite quantité (150 mg / l). Du troisième au sixième niveau, la gravité de la microalbuminurie est déjà déterminée - de 300 à 2000 mg / l. La sensibilité de la technique est d'environ 90%. De plus, les résultats restent fiables en présence de cétones ou de glucose dans l'urine, de stockage à long terme de fluide biologique ou de la présence de bactéries dans celle-ci.
  3. L'évaluation quantitative de la microalbuminurie est déterminée à l'aide d'une étude montrant le rapport albumine-créatine dans une seule portion d'urine. Le degré de créatinine dans l'urine est détecté par des méthodes connues, ainsi que par les protéines - selon une formule spéciale. La créatinine étant constamment présente dans les urines et son taux d'excrétion restant stable toute la journée, le rapport entre la concentration d'albumine et le métabolite des réactions biochimiques reste inchangé. Dans cette étude, le degré de protéinurie est bien évalué. L'avantage de la technique est un résultat fiable, la possibilité d'utiliser une urine unique ou quotidienne. Le rapport albumine-créatinine est considéré comme normal si la concentration du premier n’est pas supérieure à 30 mg / g et que le second est inférieur à 3 mg / mmol. Si ce seuil est dépassé pendant plus de 90 jours, cela indique un dysfonctionnement rénal chronique. Cet indicateur est similaire à la sécrétion quotidienne de protéines jusqu'à 30 mg.
  4. Une autre méthode quantitative permettant de déterminer la MAU est appelée analyse immunoturbidimétrique directe. Cette méthode est basée sur l'identification d'une protéine humaine par son interaction avec un anticorps spécifique. Avec une quantité accrue d'immunoglobulines, le précipité favorise l'absorption de la lumière. Le niveau de turbidité est déterminé par la longueur d'onde de la lumière.
  5. En outre, l'évaluation quantitative de l'UIA peut être réalisée à l'aide de la méthode immunochimique utilisant HemoCue. Les systèmes comprennent un photomètre, des micro cuvettes et un photomètre. Dans un récipient plat est un réactif sec congelé. La collecte de l'urine dans une cuvette est réalisée par la méthode capillaire.
  6. Le système HemoCue présente plusieurs avantages. C'est la possibilité d'obtenir une évaluation quantitative, un étalonnage en usine, des résultats rapides (après 90 secondes), une précision.

Lors de la réalisation de méthodes quantitatives, les unités de mesure suivantes sont utilisées - mg / l ou mg / 24 heures. Si la quantité de microalbumine dans l'urine quotidienne est inférieure à 15 mg / l (30 mg / 24 heures), cela est considéré comme normal. Les indicateurs 15-200 mg / 30-300 mg / 24 indiquent que la fonction rénale est altérée.

Comment préparer et réussir un test d'urine pour la microalbumine

Avant de collecter l'urine à des fins de recherche, vous devez éliminer l'activité physique. À la veille, il n'est pas recommandé de manger des fruits et des légumes qui changent la couleur de l'urine (betteraves, mûres, carottes). Les liquides biologiques ne sont pas autorisés à collecter dans la semaine qui suit la cystoscopie. Si les femmes vont pendant des périodes, elles ne devraient pas non plus mener de recherches au cours de cette période.

Comment réussir l'analyse de l'urine pour la microalbuminurie? Pour garantir des résultats fiables, excluez les facteurs affectant les niveaux de protéines. Les indicateurs seront abaissés après la prise de diurétiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens. En outre, le niveau de protéines est réduit par les inhibiteurs de l'ECA et les ARA 2.

Pour la collecte de liquide biologique, il est commode d'utiliser des récipients stériles, que vous pouvez acheter au kiosque de la pharmacie. L'utilisation de contenants spéciaux élimine la pénétration d'impuretés dans l'urine et prolonge la durée de conservation de celle-ci.

Si une seule portion d'urine est nécessaire pour l'analyse UIA, une petite quantité de liquide sera alors nécessaire. Ignorez les 2 premières secondes de la miction, puis urinez dans le récipient préparé. Pour un diagnostic complet, il suffira de prélever 50 ml de liquide.

Si l'analyse de l'urine est collectée pendant la journée, la première portion, allouée le matin, descend aux toilettes. Le reste de l'urine, obtenue pour le jour, la nuit et le lendemain matin, est recueilli dans un grand récipient stérile. Pour plus de commodité, le récipient peut être étiqueté 100 ml. Un récipient d'urine fermé est stocké sur la tablette inférieure du réfrigérateur. À la fin de la collecte, vous devez déterminer la quantité de liquide libérée pendant la journée. Dans un grand récipient, l'urine est agitée et 50 ml sont versés dans un récipient propre et de volume moins important. Ensuite, l’échantillon à analyser est livré au laboratoire dans les 1-2 heures.

Un diagnostic précis ne peut être établi uniquement sur la base d'un test d'urine pour la microalbumine. Pour obtenir un résultat fiable, il est nécessaire de mener une étude biochimique du sang et une échographie des reins. Après tout, seul un examen complet permettra au médecin de prescrire le maximum de traitement correct et efficace.

Microalbumine dans l'urine

Laisser un commentaire

L'analyse de la microalbumine dans les urines est prescrite par le médecin traitant pour le diagnostic du tractus urinaire et pour le suivi prophylactique de l'état de santé du patient. Si le taux d'albumine dans les urines est élevé, cela peut indiquer l'apparition d'une néphropathie diabétique et d'une maladie cardiovasculaire.

Qu'est ce que c'est

Microalbumine - albumine de petite taille, protéines du corps qui se dissolvent dans l'eau. Normalement, les reins retirent une partie de la microalbumine, mais certains d'entre eux sont retardés en raison de leur taille (69 kDa). Lorsque les glomérules rénaux sont altérés, une quantité supplémentaire d'albumine est transférée dans les urines. L'analyse d'urine pour la microalbuminurie est prescrite pour les premiers stades présumés de la néphropathie et des maladies auto-immunes. En fait, la direction de l'analyse de la microalbumine est le seul moyen de déterminer prématurément le stade primaire de la néphropathie. Dans de rares cas, la présence d'une petite quantité de microalbumine dans les urines se transforme rapidement en cas de protéinurie.

Indicateurs de recherche: norme et pathologie

La norme pour un organisme d'une personne en bonne santé est en moyenne de 30 mg d'albumine dans l'urine par jour. Si les indicateurs de l'analyse montrent un chiffre plus élevé, il est alors considéré comme un indicateur de certaines maladies. Ce qui est exactement et à quel degré de développement de la maladie ne peut être dit par le médecin, vu le tableau clinique complet.

Si, en fonction des résultats de l'analyse, l'albumine dans les urines est de 30 mg / jour et de 300 mg / jour, on parle alors de microalbinurie. C'est le stade initial et traitable des dommages aux reins. L'étape suivante, qui correspond à un niveau supérieur à 300 mg / jour, est appelée protéinurie. Le traitement de cette étape vise à maintenir l'état et une récupération complète à ce stade n'est plus possible.

Causes de la microalbuminurie

Le test d'albumine dans l'urine le plus courant est requis pour les personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2. La microalbuminurie dans le diabète sucré indique l’apparition d’une néphropathie diabétique, et dans un état négligé ou pendant une longue période de la maladie - une insuffisance rénale, caractérisée par l’apparition de créatinine dans les urines.

Le médecin prescrit périodiquement ce test aux diabétiques afin de ne pas rater l'apparition de complications de la maladie dans les voies urinaires. Ce traitement peut encore être corrigé.

Une augmentation du taux d'albumine dans l'urine provoque une glomérulonéphrite.

Si le taux d'albumine dans l'urine est élevé, différents types de néphropathie peuvent entraîner de tels résultats: dysmetabolic, reflux, rayonnement, provoqué par une insuffisance cardiaque et une glomérulonéphrite. Des études sont également menées pour identifier la néphropathie au cours de la grossesse. C’est aussi la cause des résultats supérieurs à la norme. Une mauvaise analyse de la microalbuminurie peut être causée par l'hypothermie, l'hyperthermie, des maladies auto-immunes telles que le lupus érythémateux disséminé.

Symptômes d'albumine dans les urines

Manifestations cliniques

Microalbuminurie - premiers préalables à la protéinurie, à l'insuffisance rénale et à la néphropathie. La transition vers un tel état se déroule en moyenne en cinq étapes. Une interprétation correcte des résultats du test peut aider à comprendre laquelle des étapes au moment du test est celle du patient:

Albumine (dans l'urine)

L'albumine est la principale protéine du plasma sanguin. La proportion d'albumine parmi toutes les protéines plasmatiques dépasse 50%. Les molécules d'albumine ont un faible poids moléculaire, elles servent à lier l'eau dans le lit vasculaire. Si la teneur en albumine dans le sang diminue, alors l'eau «libérée» quitte les vaisseaux dans le tissu et des œdèmes apparaissent dans ceux-ci.

L'albumine crée une pression oncotique du plasma, maintenant un volume constant de sang circulant dans les vaisseaux (en d'autres termes, elle maintient les molécules d'eau dans le sang). En outre, il est capable de lier et de transporter des ions de magnésium, de calcium, de zinc; métabolites de la bilirubine et de l'acide urique; hormones (cortisol et thyroxine); médicaments (antibiotiques, barbituriques).

Environ 5 grammes d'albumine par jour sont filtrés à travers les membranes rénales, mais près de 99% de celle-ci sont renvoyés dans la circulation sanguine dans les tubules rénaux. Même avec des dommages mineurs aux glomérules, une augmentation de l'excrétion d'albumine dans l'urine se produit.

L'excrétion urinaire d'albumine est considérablement accrue si une personne préfère les aliments protéinés; avec un effort physique marqué; chez les patients atteints de maladies inflammatoires des voies urinaires; ainsi que dans l'insuffisance cardiaque.

S'il y a plus de 20 mg / l d'albumine dans les urines, on parle de microalbuminurie. La quantité d'albumine supérieure à 300 mg / 24 h est considérée comme importante pour la perte de protéines par l'organisme, elle est appelée macroalbuminurie ou protéinurie. Cette quantité de protéine est déterminée par les méthodes classiques dans l'analyse générale de l'urine.

Indications pour l'analyse

La microalbuminurie est un signe précoce de lésion rénale, en particulier du diabète sucré.

Les experts de l'OMS recommandent de déterminer le contenu en albumine de l'urine chez les patients atteints de diabète sucré de types I et II une fois par an.

En outre, la mesure de l'albumine dans l'urine permet de détecter les dommages aux structures rénales dans les maladies suivantes:

  • hypertension artérielle
  • maladie rénale.

Comment se préparer à l'étude

Avant de collecter l'urine, vous devez effectuer une toilette hygiénique des organes génitaux externes. À la veille de l'étude, ne prenez pas de médicaments (aspirine, furagine, diurétiques) à moins que cela ne soit absolument nécessaire.

Collection de matériel pour la recherche

Traditionnellement, la teneur en albumine est déterminée dans l'urine quotidienne. Cependant, les méthodes modernes permettent d'analyser une seule portion de l'urine.

Si l'analyse nécessite une urine quotidienne, le patient la collecte dans un récipient désinfecté pendant 24 heures (chaque miction, le volume total de l'urine). Pour l'analyse de 10 ml sélectionnés de la quantité totale d'urine recueillie.

Pour déterminer l'albumine dans une seule urine, l'urine du matin est collectée. Le volume requis - de 10 à 20 ml.

Dans chaque cas, des formulaires sont joints au contenant d'urine avec le nom complet et le nom de famille. patient, date et type d'étude. L'analyse est effectuée le jour de la collecte du matériel.

Interprétation des résultats de recherche

Classification des espèces d'albuminurie

Urine simple, mg / l

Urine quotidienne, mg / 24 h

Norme:

Une augmentation du taux d'albumine de plus de 20 mg lors d'une analyse unique ou de plus de 30 mg dans l'urine quotidienne indique non seulement une maladie rénale, mais également des lésions rénales concomitantes lors d'affections d'autres organes et systèmes.

1. Maladie du rein:

  • glomérulonéphrite avec augmentation de la pression artérielle,
  • néphropathie diabétique,
  • pyélonéphrite,
  • syndrome néphrotique,
  • néphrite lupique (lésions rénales dans le lupus érythémateux systémique),
  • thrombose veineuse rénale.

2. Hypertension artérielle.

3. Insuffisance cardiaque congestive.

4. Intoxication par les métaux lourds.

5. Myélome multiple.

Une diminution du taux d'albumine dans les urines ou son absence est considérée comme normale et n'a aucune valeur diagnostique.

Choisissez vos symptômes d'inquiétude, répondez aux questions. Découvrez la gravité de votre problème et si vous avez besoin de consulter un médecin.

Avant d'utiliser les informations fournies par le site medportal.org, veuillez lire les termes du contrat d'utilisation.

Accord d'utilisateur

Le site medportal.org fournit des services soumis aux conditions décrites dans ce document. En commençant à utiliser le site Web, vous confirmez que vous avez lu les conditions de cet accord d'utilisateur avant d'utiliser le site et acceptez toutes les conditions de cet accord. Veuillez ne pas utiliser le site si vous n'acceptez pas ces conditions.

Description du service

Toutes les informations affichées sur le site sont fournies à titre indicatif uniquement, les informations provenant de sources publiques constituant une référence et non une publicité. Le site medportal.org fournit des services permettant à l'utilisateur de rechercher des médicaments dans les données obtenues des pharmacies dans le cadre d'un accord entre les pharmacies et medportal.org. Pour faciliter l'utilisation des données de site sur les médicaments, les compléments alimentaires sont systématisés et mis sous une orthographe unique.

Le site medportal.org fournit des services permettant à l'utilisateur de rechercher des cliniques et autres informations médicales.

Disclaimer

Les informations placées dans les résultats de la recherche ne constituent pas une offre publique. L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'exactitude, la complétude et / ou la pertinence des données affichées. Administration du site medportal.org n'est pas responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés d'un accès ou l'impossibilité d'accéder au site ou de l'utilisation ou de l'impossibilité d'utiliser ce site.

En acceptant les termes de cet accord, vous comprenez et acceptez pleinement que:

L'information sur le site est pour la référence seulement.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant ce qui est déclaré sur le site, ni la disponibilité réelle des produits et des prix des produits en pharmacie.

L'utilisateur s'engage à clarifier les informations qui l'intéressent par un appel téléphonique à la pharmacie ou à utiliser les informations fournies à sa discrétion.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant l'horaire de travail des cliniques, leurs coordonnées - numéros de téléphone et adresses.

Ni l'Administration du site medportal.org, ni aucune autre partie impliquée dans le processus de fourniture des informations, ne peut être tenue responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés du fait que vous avez pleinement exploité les informations contenues sur ce site.

L'administration du site medportal.org s'engage et s'engage à déployer des efforts supplémentaires pour minimiser les divergences et les erreurs dans les informations fournies.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'échecs techniques, y compris en ce qui concerne le fonctionnement du logiciel. L'administration du site medportal.org s'engage dans les meilleurs délais à tout mettre en œuvre pour éliminer les défaillances et les erreurs éventuelles.

L'utilisateur est averti que l'administration du site medportal.org n'est pas responsable de la visite et de l'utilisation de ressources externes, dont les liens peuvent être contenus sur le site, n'approuve pas leur contenu et n'est pas responsable de leur disponibilité.

L'administration du site medportal.org se réserve le droit de suspendre le site, d'en modifier partiellement ou totalement le contenu, de modifier le contrat d'utilisation. Ces modifications sont effectuées uniquement à la discrétion de l'Administration, sans notification préalable à l'utilisateur.

Vous reconnaissez que vous avez lu les termes de cet accord d'utilisateur et acceptez tous les termes de cet accord dans leur intégralité.

Les informations publicitaires sur lesquelles l'emplacement sur le site a un accord correspondant avec l'annonceur sont marquées "en tant que publicité".

Microalbumine dans l'analyse d'urine

Normalement, les reins en bonne santé ne permettent pas le passage de nombreux composants du sang ou du plasma, mais si des pathologies surviennent, leur capacité de filtration diminue et divers composés non caractéristiques peuvent être détectés dans l'urine. Les médecins font tout d’abord attention à cela lors du décodage des données d’analyse. Par exemple, la microalbumine dans les urines est souvent l’un des premiers signes de développement d’une néphropathie.

Qu'est-ce que la microalbuminurie?

Les albumines sont les principales protéines qui composent le sérum sanguin. Ce sont les composés de ce groupe qui commencent d'abord à pénétrer dans l'urine avec une diminution de la filtration en raison de l'apparition de diverses pathologies rénales. Par conséquent, leur détection dans les urines est un marqueur de diagnostic important confirmant la présence de maladies du système urinaire, et en particulier de lésions des glomérules rénaux.

Les albumines sont facilement solubles dans l'eau, elles sont produites par le foie et sont principalement des composés de protéines plasmatiques. Normalement, une quantité insignifiante de cette protéine, qui se caractérise par la plus petite taille de toutes les autres, est sécrétée par le corps d’une personne en bonne santé et est appelée microalbumine pour cette raison.

Les molécules plus grosses ne sont pas capables de pénétrer dans les glomérules d'un organe non affecté. Au début de la perturbation de l’intégrité des membranes cellulaires glomérulaires, de plus en plus de microalbumines s’infiltrent dans l’urine et, à mesure que la pathologie se développe, une plus grande albumine commence également à émerger.

Ce processus est généralement divisé en plusieurs étapes en fonction du nombre de protéines excrétées (sécrétées) - 20 à 200 mg / ml dans l'urine du matin ou 30 à 300 mg / jour. la microalbuminurie (MAU) est considérée et plus de 300 sont considérées comme une albuminurie (protéinurie). En règle générale, la MAU est toujours précédée par une albuminurie.

Dans le même temps, le diagnostic de protéinurie chez les patients ne se produit que lorsque les modifications pathologiques au niveau des reins atteignent déjà un stade irréversible et, avec l'aide d'un traitement prescrit, il est uniquement possible de stabiliser le processus lui-même. Au stade de la microalbuminurie, les modifications des glomérules n’ont pas encore atteint un degré irréversible et, avec un traitement bien choisi, elles peuvent toujours être suspendues.

Quand est-ce que MAU est diagnostiqué?

Souvent, la microalbuminurie survient chez les patients atteints de diabète sucré et cette condition est considérée comme une caractéristique clinique et diagnostique objective de l'évolution de la maladie. Il est considéré comme un précurseur du développement possible de cette pathologie de la néphropathie diabétique - l'un des types d'insuffisance rénale, qui survient chez environ 40% des patients insulino-dépendants dans le diabète sucré.

Pour les médecins, ces violations sont en quelque sorte un signe d'adhésion à la maladie des anomalies cardiovasculaires. Dans le même temps, on pense qu'en cas de diabète simple, le taux d'albumine dans l'urine ne dépasse pas 12–35 mg / jour chez les patients atteints de rétinopathie (lésion de la rétine) - 22–382 et en présence de maculopathies (lésion de la partie postérieure de l'œil) 7400 mg / jour.

Les UIA résultent de changements pathologiques qui se développent selon le principe suivant: diabète - néphropathie - hypertension - albuminurie. Lorsqu'on prescrit un traitement adéquat aux diabétiques à un stade précoce, dans la plupart des cas, il suffit de deux mois pour se débarrasser de l'AIU.

En outre, l'albumine dans l'urine est souvent élevée chez les personnes hypertendues et une microalbuminurie est détectée chez plus de 15% des hommes de moins de 40 ans. Il existe 2 types d'hypertension essentielle (primaire). Le premier est l'hypertension de nature rénale, à laquelle une réduction de la qualité de filtration des glomérules a conduit.

Le second type est l’hypertension, qui se développe sur le fond de modifications athéroscléreuses de l’aorte, de détérioration de son élasticité. Dans certaines situations, les deux types d'hypertension primaire se manifestent simultanément, ce qui peut être dû à la détérioration de la capacité de filtration des glomérules.

Dans le développement de la néphropathie, causée par la glomérulonéphrite, l'hypertension et le diabète, il y a 2 étapes. La première est préclinique, au cours de laquelle on ne détecte pratiquement aucune anomalie des reins lors de l'utilisation de techniques classiques de diagnostic en laboratoire ou clinique.

La seconde se caractérise par la sévérité clinique des symptômes, ce qui implique les derniers stades de la néphropathie, combinés à une albuminurie, et à la suite d'une insuffisance rénale chronique. A ce stade, les déviations dans le travail des reins permettent d'identifier déjà assez simple.

En conséquence, il s'avère que, au stade initial, la néphropathie ne peut être établie qu'en étudiant le niveau de microalbumine excrétée par les reins dans l'urine. Vous devez savoir que dans certaines pathologies, la MAU peut rapidement se transformer en proténurie, mais cela ne s'applique pas à la néphropathie dysmétabolique. La microalbuminurie précède parfois la néphropathie pendant plusieurs années.

En plus des maladies susmentionnées, la MAU constitue un important test de laboratoire et de diagnostic, indispensable pour déterminer l’éclampsie chez les femmes porteuses d’un fœtus. Si l'excrétion normale d'albumine dans les urines ne dépasse pas 6 mg au cours d'une grossesse normale, sa quantité peut atteindre 20 mg en état de prééclampsie.

Les principaux objectifs de l'étude

L'analyse d'urine pour la microalbuminurie a des capacités diagnostiques assez larges, qui incluent l'identification de maladies du système cardiovasculaire et urinaire, en particulier des reins. La procédure est utilisée pour les activités suivantes:

  • diagnostic de la néphropathie diabétique dans les premiers stades;
  • détermination de la néphropathie secondaire, développée sur le fond des maladies systémiques, ainsi que de l'insuffisance cardiaque congestive et l'hypertension prolongée;
  • surveillance de la santé des reins dans le traitement de toutes les variétés de néphropathie secondaire (principalement dysmétabolique);
  • identifier la néphropathie à différents stades de la grossesse;
  • déterminer les stades initiaux de la néphropathie, développés à la suite d'une glomérulonéphrite, de pathologies kystiques et inflammatoires des reins (néphropathie primaire);
  • détection d'anomalies de la fonction rénale dans les maladies auto-immunes, telles que l'amylose, le lupus érythémateux systémique (SLE).

En outre, des analyses d'urine pour l'albumine sont effectuées afin de surveiller l'état des patients ayant subi une transplantation rénale, ce qui permet d'évaluer rapidement et efficacement la situation au cours de la période de rééducation.

Quand un diagnostic est-il nécessaire?

L'analyse d'urine pour la MAU est prescrite pour différents types et stades de diabète, d'hypertension, ainsi que pendant la grossesse, ce qui permet de suivre la détérioration de la patiente dans le temps. Plus précisément, une telle enquête est nécessaire lorsque:

  • diabète de type II récemment découvert (et ensuite tous les six mois);
  • Diabète de type I, qui dure plus de 5 ans (une fois par semestre sans échec);
  • Diabète chez les jeunes enfants, avec évolution labile et fréquentes décompensations (hypoglycémie, acidocétose diabétique, cétose), chaque année depuis le dépistage de la maladie;
  • hypertension artérielle prolongée au stade de décompensation, insuffisance cardiaque congestive, associée à un œdème grave;
  • manifestations de néphropathie pendant la gestation, si au cours de l'analyse générale de l'urine n'a révélé aucune albuminurie;
  • diagnostic différentiel des stades initiaux du développement de la glomérulonéphrite.

Et aussi, l'étude est prescrite pour l'amylose, SLE, pour la détection précoce de troubles spécifiques des reins, qui accompagnent généralement ces pathologies.

Le principe de préparation à l'analyse

Le processus préparatoire pour la livraison de l'urine à la microalbumine est assez simple, mais cela ne signifie pas que l'on peut ignorer les principales recommandations à cet égard. Au début, vous devez accorder que l’urine devra être collectée pendant la journée. 24 heures avant la collecte prévue, vous devez renoncer à l'alcool et aux produits susceptibles de modifier la couleur du biomatériau - betteraves, myrtilles, carottes, etc.

En outre, pendant 2 jours devrait cesser de prendre des médicaments diurétiques, vitamines du groupe B, aspirine, furagine, antipyrine, a déjà coordonné leur suppression avec votre médecin. Il est nécessaire de collecter l'urine de la manière suivante: vider la vessie le matin à 6 heures dans les toilettes et ensuite jusqu'à 6 heures le lendemain, collectez toute l'urine sécrétée dans un récipient propre et spécialement préparé.

La capacité tout au long de la collecte doit être conservée au réfrigérateur, et le liquide doit être mélangé encore et encore. À la fin de la collecte, vous devez mesurer la diurèse quotidienne (volume d'urine collectée) pour laquelle vous pouvez utiliser une tasse à mesurer, puis la verser dans un récipient spécial de 10 à 20 ml - la quantité qui devra être livrée au laboratoire.

Avant de soumettre l'échantillon au laboratoire, il est nécessaire d'indiquer votre nom complet, votre diurèse quotidienne et éventuellement des données sur le numéro de commande. Il est nécessaire de transférer l'urine dans une étude le jour de la collecte: si elle est conservée plus longtemps, elle risque de perdre sa valeur diagnostique.

Interprétation des résultats

L'analyse du décodage dans la plupart des laboratoires est effectuée assez rapidement, pas plus d'un jour, et si nécessaire, vous pouvez obtenir des réponses en une à deux heures. Comme mentionné ci-dessus, le taux d'albumine dans l'urine est compris entre 0 et 30 mg / jour.

Dans le même temps, les pathologies suivantes peuvent l’augmenter:

  • néphropathie dysmétabolique;
  • le stade initial de la glomérulonéphrite;
  • néphropathie par reflux, pyélonéphrite;
  • néphropathie par irradiation, maladie polykystique des reins;
  • néphropathie chez la femme enceinte, thrombose veineuse rénale;
  • néphrite lupique (avec SLE), hypothermie;
  • myélome multiple, amylose rénale;
  • néphropathie due à une insuffisance cardiaque, hypertension;
  • activité cardiaque congestive, intoxication par les métaux lourds;
  • rejet de greffe rénale, néphropathie glomérulaire;
  • hypertension artérielle, diabète sucré, hyperthermie;
  • intolérance congénitale au glucose, sarcoïdose;
  • exercice excessif.

Un indicateur bas du niveau de protéines dans ce groupe n’est pas considéré comme significatif du point de vue diagnostique, car il équivaut à la norme de la microalbumine, caractéristique du liquide excrété par les reins.

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

Avant de procéder au test, le médecin doit expliquer au patient un certain nombre de nuances, du fait du non-respect duquel il existe des valeurs élevées marquées d'albumine dans les urines. Ainsi, la libération de cette protéine augmente:

  • déshydratation (déshydratation);
  • exercice intense;
  • un régime composé d'une grande quantité d'aliments protéinés;
  • maladies accompagnées de fièvre;
  • pathologies des voies urinaires de nature inflammatoire (urétrite, cystite).

L'excrétion d'albumine avec l'urine est réduite:

  • hydratation excessive (excès de liquide dans le corps);
  • un régime alimentaire composé d'aliments faibles en protéines;
  • traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Captopril, Enalapril et d'autres médicaments inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine.

L'analyse UIA aidera à prévenir les complications.

Ne négligez pas les recommandations du médecin concernant le test de la microalbumine, car grâce à lui, il est possible, au début, de reconnaître les troubles cardiovasculaires, l’hypertension, les maladies du rein et le diabète.

C'est un fait bien connu que le diagnostic précoce de toute maladie permet de s'en débarrasser beaucoup plus rapidement et d'éviter toutes les complications et les rechutes possibles. Et cela signifie qu'une personne pourra vivre une vie longue et riche, sans être assombrie par des problèmes de santé.

Pour les patients atteints de diabète sucré du premier type, un examen régulier d'albumine permettra de prédire l'évolution de la rétinopathie et le stade sévère des pathologies rénales. Chez les patients diabétiques du second type, un indicateur d’albumine permettra de maîtriser l’évolution de l’athérosclérose, des maladies cardiovasculaires, etc. C’est pourquoi, pour ces personnes, l’analyse du MAU est l’une des études diagnostiques indispensables.

Pompe à insuline Medtronic MMT-715 (Promotion)

Est-il possible de manger du halva avec un taux de cholestérol élevé et en quoi son utilisation affecte le corps