Quels sont les tests prescrits par l'endocrinologue - préparez-vous à prendre des hormones et un certain nombre d'autres tests

Parfois, la santé nécessite un appel immédiat à des spécialistes. Et puis, vous devez subir de nombreux tests, examens externes et même des consultations chez d’autres médecins. Tout cela nécessite beaucoup de temps et de patience. En conséquence, le diagnostic et la méthode de traitement sont déterminés. Aujourd'hui, nous allons parler des tests prescrits par l'endocrinologue, car vous devez vous rendre chez le médecin pour connaître les résultats des contrôles.

Par conséquent, le thérapeute détermine souvent la principale gamme de tests avant de consulter un spécialiste. Naturellement, le patient a des questions comme celle-ci: quel type de tests l’endocrinologue désigne-t-il? Il semblerait que tout ait déjà été remis, mais le spécialiste envoie à nouveau un don de sang. Et c'est la bonne décision, car le médecin a décidé d'identifier les violations du contexte hormonal.

Accueil primaire de l'endocrinologue

Croyez-moi, les consultations en ligne ne remplacent pas totalement une véritable inspection. Cependant, dans tous les cas, le médecin détermine l’éventail des plaintes, l’anamnèse et procède à un examen. Et seulement après cela, l’endocrinologue prescrit les tests à effectuer.

Naturellement, nous ne parlons pas seulement d’études instrumentales, mais également d’analyses de laboratoire.

En d'autres termes, il n'est pas étonnant qu'un spécialiste fournisse des instructions pour une échographie ou une radiographie.

Notez que la liste doit être complétée par des analyses du débit sanguin d'une veine et d'un doigt, de l'urine.

Tests d'hormones - qu'est-ce que c'est?

Malheureusement, même un médecin hautement qualifié ne peut pas diagnostiquer immédiatement. Par conséquent, la gamme des examens est déterminée, ce qui permet de déterminer le contexte diagnostique et les méthodes de traitement de la maladie. À propos, faites attention à un médicament innovant pour le traitement du diabète de type 2 - le Suganorm. Vous trouverez des critiques de spécialistes à ce sujet sur la référence (il existe également une description).

Revenons en arrière. Parfois, les suites de tests standard ne donnent pas une réponse exacte. Dans de tels cas, l'endocrinologue prescrit le don de sang pour les hormones.

Ce type de test est nécessaire si une tendance aux maladies génétiques est trouvée dans le genre. Dans de tels cas, il n’est pas nécessaire de demander quels sont les tests effectués par l’endocrinologue. Après tout, toutes les actions du médecin viseront à déterminer le degré de développement du diabète sucré, des ovaires polykystiques et d’autres maladies. Il devient important pour un spécialiste de déterminer les causes de l'obésité ou de l'infertilité, ainsi que d'autres troubles survenant dans le corps.

Par conséquent, ne vous inquiétez pas si vous êtes envoyé pour un test sanguin général. Pour déterminer le fond hormonal est nécessaire d'une veine à passer. Bien entendu, il n’est pas toujours possible de savoir où il est préférable de passer à l’analyse. En règle générale, le laboratoire traite ce problème. Dans la base de la clinique, il y a des salles spéciales dans lesquelles des tests sont effectués. Quels tests un endocrinologue recommande-t-il pour l'obésité? - Ce n'est qu'à la réception avec un spécialiste que vous pourrez trouver la réponse à cette question.

Naturellement, personne n'interdit de contacter une clinique privée. Ici, sans recommandation d'un médecin, vous pouvez subir un test de dépistage des hormones thyroïdiennes et hypophysaires. Les résultats peuvent également être obtenus sur l'état du pancréas.

Comment se faire tester pour les hormones?

Il est arrivé que l'endocrinologue prescrive des tests d'hormones dans presque tous les cas, mais ne trouve pas toujours le temps de parler de la préparation adéquate à ce processus. Mais c'est le plus important. Par conséquent, nous allons parler des exigences de base pour le patient.

  • Tout test hormonal est requis sur un estomac vide. Il n'est pas permis de boire de l'eau pure.
  • Un jour avant de prendre des tests pour les hormones, il est strictement interdit d'accepter des boissons alcoolisées.
  • Ne fumez pas juste 24 heures avant d'aller au laboratoire.
  • Limitez l'effort physique et le sexe sans faute.
  • L'hypercooling ou la surchauffe aura un effet négatif sur les résultats des tests futurs. Par conséquent, essayez d'éviter les cabines de bronzage, la plage, les excursions au marché, les saunas, la pêche.
  • L'analyse est faite dans la matinée. Cependant, le soir devrait être une bonne collation. Gardez à l'esprit qu'il devrait être 12 heures après le repas du soir. Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est pris le matin. La restriction concerne non seulement la nourriture, mais aussi les boissons, l'eau.
  • Pendant le traitement, médicaments prescrits et décoctions. Ceci est nécessaire pour informer l'endocrinologue à l'avance.

Caractéristiques des tests pour les hormones

Il n'est pas toujours possible de déterminer si le patient s'est approché du test. Par conséquent, les premiers résultats sont souvent interrogés par un médecin. Bien sûr, dans de tels moments, il est nécessaire de prescrire un traitement. Comment se faire tester pour les hormones?

Notez qu'il n'y a pas de réponse claire à cette question. Alors, quels tests un endocrinologue a-t-il dans son bureau? Aucun, on ne vous donne que des instructions. Puis, un certain jour, vous vous rendez au laboratoire et subissez une analyse.

  • Si des tests sont prescrits pour les hormones sexuelles chez les femmes, il convient de rappeler que ce type de test n'est effectué que certains jours. L'hormone testostérone est considérée comme masculine. Cependant, le gynécologue peut prescrire la détermination de sa quantité et de la femme. Il est généralement rapporté que 6 à 7 jours après le début de la menstruation devraient apparaître lors de la reddition.
  • Quels tests un endocrinologue prescrit-il pendant la grossesse? - Par exemple, vous devez être testé pour les hormones. Pour déterminer le niveau d'hormone folliculo-stimulante, il est important de se présenter à la réception au laboratoire 3... 8 ou 19... 21 jours (également après le début de la menstruation).
  • L'hormone lutéinisante peut être détectée 3... 8 et 19... 21 jours du cycle menstruel.
  • L'endocrinologue conseille souvent de révéler le niveau de progestérone. Il est généralement nécessaire de procéder à une analyse hormonale au cours de la 2e moitié du cycle féminin. S'il y a des violations à la ménopause, l'endocrinologue cherche à calculer au moins une date d'analyse approximative.
  • Les œstrogènes sont peu connus des patients. Et quand de telles analyses passent chez l’endocrinologue, la surprise et la confusion apparaissent. Malheureusement, peu ont entendu parler d'une telle hormone. Mais pour faire un test, une analyse est nécessaire 3... 5 jours après le début du cycle. Cependant, parfois, un seul résultat ne suffit pas, puis une référence est donnée pour une seconde analyse déjà pendant 21 jours.
  • Les hommes doivent également être testés pour les hormones sexuelles. Cependant, ils n'ont pas de restrictions spéciales sur les jours. Par conséquent, à la première occasion, il est nécessaire de subir une coloration sanguine et de décider du type de maladie.
  • Quels tests un endocrinologue attribue-t-il à un enfant? - Parfois, le médecin cherche à déterminer le niveau d'hormones thyroïdiennes. Cette analyse est réalisée indépendamment du poids et du sexe.

Parfois, il n’est pas si facile de choisir un bon médecin compétent. Privé et public.

Très souvent, les patients ne savent pas quel spécialiste ils ont besoin de consulter.

Le rythme de la vie dans la société moderne ne laisse aucune place à la recherche d'un spécialiste compétent. A.

Tests hormonaux: quels endocrinologues prescrivent

Parfois, la santé donne une "fissure" et nécessite une attention particulière. C'est à ce moment-là que vous devez consulter des experts et réussir de nombreux tests. Inspections de spécialistes, files d'attente, tout cela prend du temps et de la patience. Dans cet article, nous examinerons quels tests sont nécessaires pour un rendez-vous avec un endocrinologue et quels tests sont prescrits par un endocrinologue.

La première réception de l'endocrinologue - quels tests sont nécessaires?

Le système endocrinien de notre corps est un mécanisme complexe. Des changements mineurs dans cette chaîne du système peuvent échouer dans le travail de tout l'organisme et des organes individuels commenceront à souffrir alternativement. La glande thyroïde permet aux autres organes de fonctionner pleinement, leur fournissant de l’énergie et délivrant la quantité requise d’hormones au corps.

En règle générale, l'examen initial de l'endocrinologue ne résoudra pas immédiatement le problème et le médecin ne sera pas en mesure de poser le bon diagnostic. Par conséquent, il est souvent nécessaire, avant la collecte, de faire appel à un endocrinologue pour collecter des tests supplémentaires.

Le fait que les résultats de toutes vos études préliminaires soient reflétés dans votre carte - une analyse générale de l’urine, du sang, c’est compréhensible. Ceci est une image générale, qui reflète que vous ne pouvez pas être bien dans le corps.

Parfois, certains essaient de se préparer à l'avance et de se faire tester. Par conséquent, le médecin aura besoin de tests supplémentaires. Afin de ne pas faire faillite, vous n'avez pas besoin de passer beaucoup de tests inutiles, nécessaires pour que le médecin le dise plus tard. Vous pouvez arriver au premier rendez-vous avec les résultats suivants:

  • Échographie de la glande thyroïde.
  • Analyse biochimique du sang.
  • Sang sur la TSH.

Ce sont des analyses préliminaires sur la base desquelles le médecin sera en mesure de tirer des conclusions. N'oubliez pas que ce ne sont peut-être pas les seuls tests nécessaires pour établir la cause de l'échec. Il n'est pas nécessaire de dépenser de l'argent en analyses hormonales à l'avance, car elles coûtent toutes cher. En outre, quel type d’examen est nécessaire et quel type d’examen est effectué chez l’endocrinologue, dira le médecin.

Tests hormonaux: qu'est-ce que c'est?

Notre corps contient des substances spéciales - des hormones produites - la thyroïde, les glandes sexuelles, les glandes surrénales, la glande pituitaire, l'hypothalamus. Lorsque notre système endocrinien fonctionne bien, nous ne remarquons aucune anomalie dans le corps, mais dès que le système endocrinien est perturbé, notre bien-être commence à se détériorer. Et pour clarifier et déterminer le diagnostic déterminer la présence d'hormones dans le corps

Pour un examen plus détaillé et identifier les causes de l'échec, donnez du sang pour des hormones. Par conséquent, l'endocrinologue sera en mesure de prescrire les tests nécessaires lors de l'examen initial. Tout dépend des caractéristiques physiologiques de la personne, puis l'endocrinologue peut ordonner de passer les tests suivants pour vérifier les hormones:

La réception secondaire de l'endocrinologue nécessite la présence de tous les résultats de l'analyse. Pour ce faire, ne tardez pas à l'examen pour que le médecin puisse vous prescrire le traitement approprié.

Raisons pour vérifier avec un endocrinologue

Un certain nombre de raisons nécessitent un rendez-vous avec un endocrinologue. Il y a des manifestations évidentes et des problèmes cachés, mais dans tous les cas, l'examen de l'endocrinologue n'interférera pas. Parmi les raisons sont les suivantes:

  • Augmentation du poids corporel.
  • Perte de poids sans raison particulière.
  • Calvitie, fragilité et stratification des ongles.
  • La grossesse
  • Infertilité des hommes et des femmes.
  • Fatigue
  • Poignée de main.
  • Altération de la mémoire
  • Terminaison du cycle menstruel, échec du cycle.

Les raisons de se tourner beaucoup vers l'endocrinologue. Si une personne souhaite tomber enceinte mais ne réussit jamais, le premier à donner une réception est un endocrinologue - un gynécologue. Et il aura besoin de presque tous les tests pour identifier les causes de l'infertilité.

Si l'enfant a une mauvaise mémoire, de la fatigue, le pédiatre envoie un rendez-vous à l'endocrinologue. Il est donc nécessaire de prendre en compte le cas individuel d'une personne qui est envoyée pour examen chez un endocrinologue et pour cela, il convient de se préparer.

De quels tests les endocrinologues ont-ils besoin pour la thyroïde?

Quels tests font les hormones

Pour le traitement de la thyroïde, nos lecteurs utilisent avec succès le thé monastique. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

Si vous voulez réussir l'analyse des hormones thyroïdiennes, vous devez connaître la liste des indicateurs. Ce qui est nécessaire pour passer dans diverses maladies, à quelles données accorder une attention particulière.

Les analyses sont des tests de laboratoire. Avec leur aide, le médecin détermine la maladie et le degré d'endommagement de la glande.

Les spécialistes qui sont envoyés pour examen - endocrinologue, gynécologue, cardiologue, andrologue, spécialiste de la reproduction.

Les personnes d'âge mûr, en particulier les femmes plus d'une fois, ont dû subir un test d'hormone.

Comment les comprendre et quels indicateurs sont présents dans les différentes maladies de la glande.

Les tests importants comprennent la thyroïde - T4 (thyroxine) et T3 (triiodothyronine). Ils sont dans des états - liés et libres.

Hormones liées aux protéines

Dans l'état associé aux protéines - 99% de la quantité totale d'hormones. Tous n'ont pas d'effet biologique.

Leur concentration varie en raison de nombreux facteurs associés à la maladie.

La vérification du niveau d'hormones liées est étudiée par le laboratoire.

Ces indicateurs changent constamment. Ils dépendent de diverses maladies non liées à la thyroïde, ils sont donc très rarement utilisés.

Dans la plupart des cas, prescrire un examen de laboratoire des T4 et T3 libres.

Leur niveau ne dépend pas de facteurs externes, il est constant, il reflète donc toujours avec précision le travail de la glande.

Niveau d'anticorps

Il existe de nombreuses maladies qui violent la synthèse des hormones. Pour cette raison, il est nécessaire d’examiner l’indice d’anticorps dirigés contre les cellules de la glande.

Les maladies auto-immunes altèrent considérablement le système immunitaire du corps, de sorte qu'il prend ses propres cellules comme étrangères.

Les anticorps attaquent la glande. Selon eux, l'état de la glande thyroïde est déterminé.

Lors de l'examen prescrire pour vérifier les anticorps:

  • thyroïde peroxydase (AT à TPO);
  • la thyroglobuline (AT à TG);
  • aux récepteurs TSH (AT à rec. TSH).

Les analyses aideront à déterminer la cause du dysfonctionnement de la glande.

Avec un niveau élevé d'anticorps, un diagnostic de thyroïdite auto-immune chronique est posé.

Avec un faible niveau - goitre toxique diffus.

Tests d'hormones

En fonction de l'enquête: primaire ou secondaire, en fonction du diagnostic de la maladie, des tests sont effectués:

Lors de l'examen initial de prophylaxie prescrit:

T4 gratuit (FT4)

T3 gratuit (FT3)

anticorps anti-TPO (thyroperoxydase)

En cas de symptômes de thyrotoxicose - pouls rapide, transpiration, perte de poids, augmentation du volume des yeux, il est recommandé de prendre:

hormone T4 libre

hormone T3 libre

anticorps anti-récepteurs tg

Si le patient reçoit un diagnostic d'hypothyroïdie et que des comprimés de thyroxine sont pris, un examen est effectué:

Le T3 gratuit n'est pas requis pour ce diagnostic.

Il serait plus correct de faire le test avant de commencer le traitement avec les comprimés de thyroxine.

Si, au cours de l'administration à long terme, la dose du médicament ne change pas, il suffit de vérifier uniquement l'analyse sur TSH.

Lors de l'examen initial des patients présentant la présence de nœuds sur la glande thyroïde, ils passent:

T4 gratuit (FT4)

T3 gratuit (FT3)

anticorps anti-TPO (thyroperoxydase)

Lorsque des hormones sont sélectionnées pour un examen pendant la grossesse, les indicateurs suivants sont utilisés:

Pour le traitement de la thyroïde, nos lecteurs utilisent avec succès le thé monastique. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
Lire la suite ici...

anticorps anti-TPO

Une analyse sur la TSH pendant la grossesse ne suffit pas, car la stimulation de la thyroïde est sous-estimée chez la plupart des femmes, cela ne signifie pas une pathologie de la glande.

Si une opération chirurgicale est réalisée pour retirer une glande causée par un cancer, le patient doit subir en permanence:

anticorps anti-thyroglobuline

À la suite de l'opération visant à éliminer le cancer médullaire de la glande, les indicateurs suivants sont utilisés pour évaluer l'état du patient.

CEA (antigène embryonnaire du cancer)

Règles de test pour les hormones

L’indicateur d’anticorps anti-TPO (AT-TPO) n’est pas fait lors de l’examen une seconde fois, car la différence dans le niveau d'anticorps ne dépend pas de l'état du patient.

Cela n'a aucun sens de vérifier en même temps les T4 et T3 communs et les hormones libres T4 et T3.

Il n'est pas nécessaire de réussir le test de thyréoglobuline lors du premier examen de la glande. Ce test est utilisé uniquement chez les patients atteints d'un cancer papillaire et uniquement après le retrait de la glande.

Ne donnez pas d'anticorps anti-TSH lors du premier examen. Ceci est prescrit uniquement aux patients présentant des niveaux hormonaux excessifs - thyrotoxicose.

Réanalyser la calcitonine n’a aucun sens, s’il n’ya pas de nouveaux ganglions sur la glande.

En suivant ces règles, vous éviterez des dépenses inutiles lors du passage des tests au laboratoire de la clinique.
Santé à tous!

Actions préparatoires et tests pour les hormones thyroïdiennes

Quels tests doivent passer pour vérifier la glande thyroïde

T3, T4, TTG, TPO sont présentés dans de nombreuses publicités comme hormones thyroïdiennes. Médicalement, les annonces sont inexactes. La liste comprend les hormones et les enzymes. Les inexactitudes sont permises lors de la vente de textes pour des cliniques rédigés par des personnes éloignées de la médecine. Les annonces déroutent les patients. Lorsqu'ils prescrivent des tests pour les hormones thyroïdiennes, beaucoup cherchent des explications sur Internet. Seuls les faits sont nécessaires.

Hormones et anticorps

De la glande thyroïde ne produit que 2 hormones. En conséquence, 2 autres positions dans la liste: antibodies anticorps "T3, T4, TSH, TPO"? Non Les hormones de la liste 3 sont: T3, T4 et TSH. Ce dernier est nécessaire pour la synthèse des deux premiers. Cette synthèse est réalisée par les cellules thyroïdiennes. Mais la TSH elle-même est produite par l'hypophyse. C'est l'une des zones du cerveau de la zone occipitale.

Il s'avère que l'hormone TSH est directement liée à la glande thyroïde. Le niveau de thyrotropine est associé à des indicateurs de triodothyronine (T3) et de thyroxine (T4). Par conséquent, l'analyse est faite sur le TTG. Il est pris dans une veine. La relation entre le fonctionnement de l'hypophyse et la santé de la thyroïde est surveillée.

Sous le sigle PPO se cache le nom "thyroïde peroxydase". Ceci est une enzyme. Les analyses portent moins sur la PPO elle-même que sur les anticorps dirigés contre elle.

Il est important de comprendre la différence entre les hormones et les anticorps:

  1. Les hormones. Ils sont produits par le système endocrinien, nécessaire à l'activité du corps.
  2. Des anticorps Formé dans le plasma sanguin pour inhiber les agents étrangers, par exemple les bactéries.

Parfois, le corps échoue les paramètres. Des anticorps commencent à être produits sur les éléments nécessaires. La peroxydase thyroïdienne en fait partie. L'enzyme donne à l'iode entrant digestible, c'est-à-dire la forme active. Confrontés au PPP, les anticorps privent le corps d'atomes de l'élément souhaité. Dans le même temps, pour chaque molécule de T3, vous avez besoin de 3 atomes de ce type, respectivement, et de T4 ─ 4. C’est ainsi que commence l’échec hormonal.

Hormones thyroïdiennes

Son nom, ces hormones prennent le nom latin de thyroïde thyroïde. La liste comprend deux hormones contenant de l'iode produites par la glande. Les deux sont des participants actifs dans les processus métaboliques. Souvent, les personnes qui se permettent beaucoup de sucreries, de graisses, mais qui ne grossissent pas, se verront diagnostiquer un excès d'hormones thyroïdiennes. Pour les femmes, la maigreur pathologique nuit à la conception et à la réalisation d'un enfant en bonne santé. T3 et TSH élevés dans le sang ─ le risque de développer le syndrome de Down chez un bébé.

Les personnes dont la production de produits thyroïdiens est insuffisante ont au contraire un excès de poids. Les régimes ne sont pas efficaces. Le métabolisme a ralenti.

Les tests de thyroïde sont nécessaires car, en participant aux processus d'échange d'énergie, ils contribuent à:

  • contractions du muscle cardiaque;
  • activité gastro-intestinale;
  • transpiration;
  • le travail du système nerveux central.

En conséquence, le déséquilibre TSH, T3 et T4 pose des problèmes non seulement de poids, de thyroïde, mais également de tous les systèmes du corps. Même la production d'autres hormones dépend de la performance de celles qui créent le fer près de la trachée.

Tétraiodothyronine (T4)

La thyroxine est responsable non seulement des processus métaboliques, mais aussi de l'activité mentale. Il est peu probable qu'une tablette de chocolat amer avant l'examen aide en cas de défaut T4.

Avec sa déficience, le corps est obligé de répartir l'énergie reçue selon le principe de nécessité vitale:

  • d'abord la ressource est donnée au coeur;
  • puis les poumons et le système respiratoire entier sont alimentés en énergie.

Triiodothyronine (T3)

La seconde des hormones thyroïdiennes. Par activité, le composé mène. La glande thyroïde produit 10% de T3. Autres - résultat du traitement de T4. Ce n'est pas la thyroïde qui est occupée par cela, mais d'autres organes. Ils semblent enlever l'atome d'iode du composé. Alors que la triiodothyronine remplit ses fonctions, l'atome retiré est à nouveau dirigé vers la glande thyroïde pour la synthèse de nouvelles hormones.

Triiodothyronine dans le corps:

  1. Active la synthèse de la vitamine A.
  2. Abaisse le cholestérol, prévenant les phénomènes sclérotiques.
  3. Participe à l'échange de protéines.

Une augmentation du taux de T3 peut indiquer non seulement des maladies de la thyroïde, mais également des reins et du foie. Le taux peut diminuer en raison de troubles mentaux ou d'un dysfonctionnement surrénalien.

Il existe des concepts d'hormones thyroïdiennes normales et libres. Ces derniers sont enregistrés dans les analyses en tant que FT3 et FT4. L'entrée habituelle indique un indicateur d'hormones couplées à des protéines. Ces derniers sont appelés porteurs car ils transportent les substances produites par la thyroïde par les organes et leurs systèmes.

En conjonction avec les protéines, T3 et T4 sont inactifs. Lors de l'administration aux organes, les hormones sont déconnectées des porteurs et commencent à remplir leurs fonctions. Par conséquent, dans les analyses indicateur plus informatif des composés libres de la glande thyroïde.

Calcitonine

La glande thyroïde se compose de plusieurs types de cellules. Les hormones contenant de l'iode produisent des structures A et B. Les premières sont des cellules folliculaires actives. Ils ont une surface avec des villosités. Les cellules produisent également l'hormone de plaisir sérotonine, qui sert de neurotransmetteur.

Calciton est également une hormone thyroïdienne, mais ne contient pas d'iode et est synthétisée par les cellules C. Ils n'ont pas de surface molletonnée. Le reste de la structure est similaire au type A.

Calciton a une structure plus complexe que les composés thyroïdiens, le corps a besoin de:

  • traitement et assimilation du calcium avec du phosphore;
  • signalant le développement de processus malins, en tant que marqueur tumoral.

La teneur en calcite est calculée pour le cancer médullaire présumé. On l'appelle aussi C-Cell. La tumeur est résistante aux radiations et à la chimiothérapie. L'excision du néoplasme peut aider. L'opération est justifiée sur 1, 2 et parfois 3 degrés de la maladie.

Hormone stimulant la thyroïde (TSH)

Au nom du composé, la phrase est cryptée: Need «Nécessaire pour la glande thyroïde». L'hormone interagit avec les cellules superficielles de l'organe. Je les appelle les récepteurs de la TSH.

Contactez thyreotropin avec eux:

  1. Conduit à une synthèse accrue de T3 et T4.
  2. Accumulation de tissu glandulaire.

L'analyse du niveau de TSH dans le sang est donnée dans toutes les pathologies de la glande thyroïde.

Normalement, les informations sur la carence en thyroxine et en triiodothyronine pénètrent dans l'hypophyse. Il commence à produire activement de la TSH. L'hormone atteint la thyroïde et la "contraint" à synthétiser des composés contenant de l'iode.

Des anticorps

Puisque les anticorps sont produits en "réponse" à des substances nécessaires à la création d'hormones glandulaires, leur vitesse dans le sang est aussi importante que la TSH, la T3, la T4 et la calcitonine.

Trois types d'anticorps (AT) sont associés aux anomalies de la thyroïde:

La première abréviation a été déchiffrée, mais pas une révision complète.

AT à TPO

Les anticorps en excès contre la pérksidase thyroïdienne sont fixés chez environ 13% de la population russe, principalement chez les femmes.

Un indicateur accru d'anticorps est appelé un titre par les médecins. Les personnes atteintes présentent des pathologies de la thyroïde diagnostiquées 5 fois plus souvent que d’autres.

Diagnostiquer principalement:

  • Thyroïdite de Hashimoto;
  • goitre toxique diffus.

AT à TG

Ce sont des anticorps anti-thyroglobuline. Protéine thyroïdienne.

L'analyse des anticorps dirigés contre elle est pertinente pour identifier:

  • cancer papillaire;
  • tumeurs folliculaires.

Augmentation de AT à TG dans 8% de la population. Parfois, une déviation indique les mêmes maladies que l’AT à la TPO.

AT à RTTG

L'abréviation signifie: "Analyse des anticorps dirigés contre les récepteurs de l'hormone stimulant la thyroïde". L'étude est fondamentale pour détecter le goitre toxique diffus. On l'appelle autrement maladie de Graves. Il affecte la maladie principalement chez les femmes âgées de 20 à 50 ans.

L'augmentation du contenu en anticorps anti-rTTG complique le traitement des anomalies de la thyroïde. Le traitement médicamenteux est inefficace. Si At to rTTG est faible, le goitre est simplement éliminé sans intervention chirurgicale.

Afin de ne pas prescrire une intervention chirurgicale basée sur les résultats d'une seule analyse, les médecins étudient:

  • concentration d'hormones thyroïdiennes;
  • données sur la taille de l'organe endocrinien;
  • la présence ou l'absence de nodules;
  • la dynamique de la fonction de synthèse hormonale de la glande thyroïde sur le fond du traitement médicamenteux.

Quels tests réussissent dans différents cas

Pathologistes de la glande thyroïde end endocrinologue de spécialisation. Si lors du premier examen, il n'y a pas d'anomalies visibles et que les plaintes du patient sont «floues», un examen préventif primaire est prescrit.

Dans le sens où ils indiquent de faire un don de sang:

  1. Sur TTG.
  2. Thyroxine libre (FT4).
  3. Triiodothyronine libre (FT3).
  4. AT à TPO.

En outre, un test d'anticorps pour l'hormone stimulant la thyroïde est prescrit si le patient a:

  • palpitations cardiaques;
  • fièvre
  • transpiration excessive;
  • crampes à la main.

Ces symptômes indiquent un état thyroïdien de la glande thyroïde. Besoin de confirmation ou de refus.

Si un diagnostic est établi après l'examen initial, des tests supplémentaires sont souvent effectués tous les six mois et uniquement sur TSH et FT4. Cela vous permet de surveiller l'état de la glande pendant le traitement hormonal substitutif.

Les analyses sont effectuées le matin à jeun. Si des médicaments contenant des hormones sont prescrits, ils ne sont pas bus le jour de l’étude. À la veille, il est important d’éviter le stress et les vagues.

Les patients sous hormonothérapie substitutive depuis plus d'un an sont exclusivement prescrits pour la délivrance de TSH, dans la mesure où il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose de médicament. Il est important de simplement s'assurer que les indicateurs sont stables.

Les endocrinologues prescrivent les T3 et T4, la TSH, l'AT à la TPO et la calcitonine aux patients suspects dans les nodules thyroïdiens. Ce dernier est exclu si l'état de la glande est déterminé par la femme en position. Pendant la grossesse, au début de la TSH, elle diminue et augmente plus tard. Par conséquent, l'analyse de la seule hormone stimulant la thyroïde n'est pas informative.

Après l'excision d'une glande touchée, par exemple par un cancer, des analyses de sang sont effectuées de manière continue:

  • sur FT4;
  • hormone stimulant la thyroïde;
  • la thyréoglobuline;
  • anticorps anti-TG.

Si la résection est due à un cancer médullaire de la thyroïde, la liste est la suivante:

  • T4 libre;
  • la thyrotropine;
  • la calcitonine;
  • glycoprotéine.

Analyses d'endocrinologie. Traitement chez l'endocrinologue

Notre système endocrinien est un mécanisme complexe. Même le plus petit échec dans le travail affecte immédiatement le travail des autres corps. S'appuyant uniquement sur une conversation avec le patient, l'endocrinologue ne peut généralement pas déterminer le problème et établir un diagnostic exact. Assigné pour effectuer des tests supplémentaires qui peuvent confirmer ou infirmer le diagnostic préliminaire.

Les maladies du système endocrinien à un stade précoce sont très difficiles à diagnostiquer, elles ressemblent souvent aux symptômes d'autres maladies. Si le médecin soupçonne une maladie relevant du domaine de l'endocrinologie, les tests sont peut-être le seul moyen de poser un diagnostic sans erreur et, en conséquence, d'assigner le traitement approprié. Les analyses doivent être réussies sans faute, cela aidera à éviter la survenue de complications en violation des fonctions du système endocrinien.

La liste des tests nécessaires au diagnostic

S'il est impossible d'établir le diagnostic correct ou en cas de doute sur l'exactitude du diagnostic, le médecin peut vous prescrire de tels tests:

. Test sanguin pour les hormones.

Test sanguin - biochimique.

Effectuer une numération globulaire pour déterminer le processus inflammatoire.

Analyse pour identifier les violations en cours d'échange.

Voyons ce que chacune de ces analyses détermine. Test sanguin pour les hormones. Après avoir examiné les résultats de l'analyse des hormones, l'endocrinologue peut diagnostiquer la maladie chez un patient avec une probabilité élevée. Cette analyse est utilisée pour déterminer la maladie de la glande thyroïde, des glandes surrénales et de l'hypophyse. Avec elle, vous pouvez déterminer les causes de l'infertilité ou de l'obésité, ainsi que d'autres troubles qui surviennent dans le corps.

Un test sanguin pour déterminer la composition biochimique. À l'aide de cette analyse, les violations et les troubles du métabolisme sont détectés: minéraux, lipides, protéines, glucides. Également sur la base de cette analyse, vous pouvez diagnostiquer une maladie telle que le diabète. Test sanguin général. Il peut parler de la présence de processus inflammatoires.

Un test sanguin de glycémie permet de détecter le diabète sucré à un stade précoce. Un bon endocrinologue ne prescrit que les tests nécessaires pour établir le diagnostic correct et éviter les erreurs médicales.

Les maladies endocriniennes les plus courantes de l'homme moderne

À notre époque, l'endocrinologue est le plus souvent confronté à une violation des fonctions de la glande thyroïde et du diabète. La fréquence d'occurrence de ces maladies augmente d'année en année. Tout cela est lié à notre écologie. Par exemple, le diabète sucré, dû à une déficience de l'hormone insuline ou à sa mauvaise absorption par les tissus, prend l'ampleur de l'épidémie. Malheureusement, les patients endocrinologues sont de plus en plus jeunes.

Si une personne souffre d'obésité, elle fera de son mieux pour faire face au problème. Cependant, cela ne donne pas toujours le résultat. Après tout, l'excès de poids peut être la conséquence d'une perturbation hormonale grave et l'auto-exercice ou le régime alimentaire ne feront qu'exacerber ce problème. Pour se débarrasser de l'excès de poids, vous devez commencer par une enquête, des tests et des conseils d'experts.

Symptômes pour lesquels vous devez contacter un endocrinologue

Si vous présentez les symptômes énumérés ci-dessous, consultez immédiatement un médecin endocrinologue.

. Soif constante, sécheresse de la bouche.

Une forte diminution du poids corporel sans raison apparente.

Appétit réduit ou, au contraire, l'apparition d'un appétit brutal.

Faiblesse générale du corps, sensation constante de fatigue.

La disparition du désir sexuel.

Ces symptômes peuvent avoir une cause - la perturbation endocrinienne. Dans le contexte des troubles hormonaux, non seulement le diabète et l'obésité peuvent se développer, mais aussi la stérilité, qui devient de plus en plus courante chez les jeunes femmes et hommes. Pour éviter la survenue de ces maladies, vous devez consulter l’endocrinologue une fois par an, c’est-à-dire en l’absence de plaintes et en présence de symptômes - vous devez demander de l’aide immédiatement!

Qu'est-ce qui détermine le succès du traitement?

Et bien que le nombre de maladies du système endocrinien augmente chaque année, un traitement rapide apporte l'effet escompté. L'essentiel est d'identifier la maladie à temps, de poser le bon diagnostic et de trouver le bon traitement. L'essentiel est de ne pas avoir peur d'une visite chez un endocrinologue. Dans les cliniques ou les centres médicaux spécialisés en endocrinologie, les tests peuvent être effectués sans problème. Dans ces cliniques, les infirmières et les infirmiers ont généralement une expérience professionnelle certifiée et une formation avancée aux procédures nécessaires - Prélèvement de sang pour tests, mise en place d’une perfusion intraveineuse, intraveineuse et intramusculaire.

Les prélèvements sanguins, nécessaires à l'analyse, sont effectués à l'aide de tubes à vide. La possibilité d'infection est donc exclue. Chaque éprouvette passe sous son propre numéro, enregistré dans un registre spécial et un coupon pour le patient, afin d'éviter toute erreur.

Une centaine d’analyses biochimiques et immunologiques, d’études biologiques de base et de diagnostics hormonaux sont effectuées en laboratoire. La méthode de diagnostic la plus avancée est la méthode PCR - il s'agit d'une méthode à 100% de diagnostic des maladies virales ou infectieuses courantes. Parfois, les cliniques utilisent la méthode du diagnostic rapide, alors les résultats du test peuvent être obtenus plus rapidement que d’habitude deux fois, mais l’exactitude des résultats n’en souffre pas. L'essentiel est que toutes les recherches soient effectuées sur des équipements modernes, créés par les dernières technologies. Avec cet équipement, vous pouvez être sûr de la précision des résultats de vos tests. Si nécessaire, ils peuvent être vérifiés à nouveau car toutes les informations sont entrées dans un registre électronique spécial.

Pour venir au rendez-vous avec l’endocrinologue, vous devez appeler la clinique et prendre rendez-vous pour le nombre et l’heure appropriées. Un tel enregistrement vous évitera de faire la queue. Vous pouvez également prendre rendez-vous sur le site Web de la clinique ou du centre en remplissant un formulaire de demande spécial. À propos, sur le site Web d'une institution spécialisée, vous pouvez obtenir une consultation gratuite sur toutes les questions qui vous intéressent.

La règle la plus fondamentale, et probablement la plus importante d'un traitement réussi, est la confiance en l'endocrinologue, la confiance dans le fait qu'ils vous aideront, à prescrire les examens nécessaires, à poser le bon diagnostic. On peut faire confiance aux médecins de notre centre médical! Voyez vous-même!

Tout le monde veut avoir une belle silhouette, mais tout le monde ne réussit pas. Et ce n'est pas toujours la paresse ou le manque de nutrition adéquate. Le problème de l'excès de poids a souvent des racines plus profondes, conduisant à des diagnostics spécifiques et à des problèmes de santé.

Le mauvais contexte hormonal peut réduire à néant toutes vos tentatives pour perdre du poids et, par conséquent, pour une perte de poids efficace, vous devez d'abord consulter un médecin. Cela vous permettra de trouver la véritable cause de la prise de poids et, s’il s’avère de nature médicale, corrigez la situation avant de changer de régime et d’activité physique.

D'où la conclusion: si vous voulez trouver la bonne stratégie de comportement, consultez d'abord un médecin. Pour identifier les causes de la prise de poids, vous aurez besoin d’un tandem d’un endocrinologue et d’un nutritionniste (conseiller en nutrition qui a suivi des cours de nutrition). Sinon, vous pouvez trouver un nutritionniste-endocrinologue expérimenté qui comprend les deux domaines dont vous avez besoin.

Qu'est-ce qui aidera l'endocrinologue à résoudre le problème de l'excès de poids?

Très souvent, la cause de la prise de poids constante et de l’incapacité de perdre du poids
La correction de la nutrition et l'augmentation de l'effort physique sont des problèmes avec la glande thyroïde.

Le manque d'hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie) conduit à un ensemble de kilogrammes dont vous n'avez pas besoin, même avec un système nutritionnel tout à fait adéquat. En outre, des problèmes hormonaux peuvent provoquer l’apparition d’un diabète de type 2, souvent accompagné d’un surpoids et d’une incapacité à perdre du poids facilement.

En plus des dysfonctionnements de la thyroïde et du pancréas, un fonctionnement anormal du système de reproduction, en particulier une pénurie ou un excès d'hormones sexuelles, peut entraîner une prise de poids et l'obésité. Les femmes en âge de procréer présentant une déficience hormonale et certaines femmes en période de préménopause sont confrontées à un tel problème.

Si le problème de l'excès de poids est causé par des violations du développement d'hormones sexuelles féminines, un gynécologue-endocrinologue compétent pourra vous aider. Un traitement hormonal correctionnel correctement conduit éliminera la principale cause de la prise de poids, puis traitera des kilogrammes acquis par le biais d'une alimentation saine et de séances d'entraînement régulières.


Nous avons donc découvert par nous-mêmes que la phase initiale de la correction du poids devrait être une visite chez un endocrinologue, un gynécologue-endocrinologue ou un nutritionniste-endocrinologue expérimenté.
Agir à l'aveuglette avec des troubles hormonaux - plus coûteux. Au mieux, vous n'atteindrez pas le résultat souhaité et vous ne pourrez pas perdre de poids. Dans le pire des cas, vous aurez des problèmes de santé encore plus graves, aggraverez une situation déjà difficile ou causerez la maladie.

La correction hormonale de votre état ne devrait être effectuée que par un médecin! Ne vous prescrivez aucun médicament hormonal à vous-même!

Quels tests devraient être passés avant d'aller chez le nutritionniste?

Supposons que vous avez déjà compris que vous ne pouvez pas combattre de manière indépendante avec un excès de poids.

Dans ce cas, l’idéal est de contacter un diététicien praticien. Au cours de l'éducation nutritionnelle, ces spécialistes ont abordé le travail du système endocrinien, ce qui signifie qu'ils comprennent les processus qui affectent la prise de poids en raison de troubles hormonaux.

Bien entendu, après avoir écouté votre histoire et vous avoir interrogé sur l’état de santé et les symptômes de la prise de poids, un nutritionniste expérimenté peut suggérer la présence de certains problèmes hormonaux. Cependant, sans analyses et enquêtes pertinentes, il est impossible de tirer des conclusions finales, ni de manière professionnelle.

Par conséquent, il est préférable de prendre rendez-vous avec un nutritionniste ou un nutritionniste endocrinologue avec un ensemble de tests et d'examens.

Donc, vous devez passer les tests suivants:

1. Un test sanguin détaillé qui indique le nombre de globules rouges, de globules blancs, de plaquettes, de VS et d'hémoglobine dans le sang.

Cette analyse vous permet de voir la présence ou non dans le corps d'un processus inflammatoire chronique ou aigu, la présence d'une infection bactérienne, l'anémie et la susceptibilité aux allergies. Cette analyse montre l'état général de la santé humaine et fournit une raison pour la nomination et la conduite d'analyses et d'enquêtes de précision.

2. Test sanguin biochimique (complexe rénal et hépatique, fonctions

pancréas), indiquant le niveau de métabolisme des graisses dans l'organisme, le cholestérol, les lipoprotéines, l'insuline, les peptides C, la leptine, etc.

Cette analyse montrera le travail du foie, des reins et du pancréas.

3. Analyse enzymatique du pancréas, qui montrera à quel point le pancréas produit des enzymes et, partant, l'efficacité de sa participation au processus de digestion des aliments.

4. Analyse de la teneur en glucose dans le sang, selon laquelle on peut supposer des problèmes de production d'insuline et de présence de diabète.

5. Test sanguin pour l'hémoglobine glyquée, montrant la glycémie moyenne au cours des 6-8 dernières semaines. Normalement, chez une personne en bonne santé, l'hémoglobine glyquée devrait atteindre 6%.

6. Analyse des hormones thyroïdiennes (TSH, T3 et T4), montrant l'efficacité de la thyroïde. Cette analyse donne le droit de suspecter une personne atteinte d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie.

7. Analyse des hormones sexuelles féminines (uniquement chez les femmes) - œstradiol, prolactine, progestérone, oxyprogestérone, testostérone. Considérez que les tests pour ces hormones chez les femmes en âge de procréer sont effectués certains jours du cycle menstruel, sans quoi les indicateurs de ces hormones ne seront pas informatifs.

8. Analyse de l'hormone cortisol, impliquée dans le processus de formation et d'accumulation de graisse abdominale (abdominale).

Selon les résultats des analyses, le nutritionniste-endocrinologue peut recommander un examen supplémentaire par échographie de la glande thyroïde, des organes du tractus gastro-intestinal (foie, reins, estomac, pancréas, rate), du système reproducteur (ovaires, utérus) et de la glande mammaire. Il est possible que des analyses de sang supplémentaires soient attribuées.


Ce n’est qu’après avoir évalué l’état général du corps et de ses systèmes individuels que le diététiste sera en mesure de comprendre comment amorcer la correction du poids. En cas de problèmes hormonaux graves, la correction du poids sans traitement hormonal sera inefficace.

En outre, l'identification des véritables problèmes de gain de poids et d'obésité permettra à un nutritionniste de choisir le régime et le régime adaptés à son client. Et c'est déjà la moitié du succès du cours de correction du poids.

Soyez en bonne santé et prenez bien soin de votre santé! N'oubliez pas qu'il est préférable de prendre des mesures prudentes que de négliger quelque part. Succès à vous sur le chemin de la correction du poids et de la santé!

Avez-vous aimé cet article? Ensuite, mettez votre comme et écrivez dans les commentaires, sur quel sujet sur la perte de poids que vous souhaitez lire l'article.

Qu'est-ce que l'endocrinologue traite? Quelles maladies relèvent de sa compétence? Quels sont les signes de la maladie qui justifient le recours à un endocrinologue? Quels tests faut-il effectuer dans certains cas pendant la grossesse?

L'endocrinologue se concentre principalement sur le diagnostic et le traitement des déséquilibres hormonaux et des troubles métaboliques, ainsi que sur le traitement des causes et des effets des déséquilibres métaboliques et hormonaux. L'endocrinologie est divisée en plusieurs spécialisations, selon le type de maladie (pancréas, ophtalmopathie endocrinienne) et le groupe de patientes (endocrinologie pédiatrique, endocrinologie pendant la grossesse).

Dans les cliniques spécialisées, les médecins traitent spécifiquement de leur gamme de maladies dans le domaine dans lequel ils ont le plus d'expérience. Par conséquent, dans ces établissements, le diagnostic et le traitement sont effectués de manière plus efficace et professionnelle. Les organes du corps traités par l'endocrinologue sont la glande thyroïde, l'hypothalamus, l'hypophyse et d'autres. Tous ces organes synthétisent d'une manière ou d'une autre les hormones ou régulent leur concentration.

Le diagnostic des pathologies est compliqué par le fait que, dans la plupart des cas, les symptômes des maladies endocriniennes sont très vagues et ne sont pas intrinsèques à une seule maladie. Cela est dû au fait que les violations de l'activité hormonale dues à la diversité des processus effectués par les hormones sont des régulateurs de l'activité de presque tous les systèmes humains. Par conséquent, lorsqu'une défaillance survient au niveau hormonal, les symptômes peuvent être associés à l'un des organes ou des systèmes du corps.

De nos jours, le progrès des sciences dans le domaine des méthodes de recherche modernes et des dispositifs techniques facilite le diagnostic des maladies endocriniennes, en particulier des maladies complexes telles que le diabète sucré, l'ophtalmopathie endocrinienne.

Échographie, biopsie, tomodensitométrie, ponction laser à l'aiguille fine - tout cela simplifie le diagnostic et le traitement des maladies endocriniennes. Par exemple, depuis le début de l’utilisation généralisée de la méthode des glandes, le nombre de chirurgies sur la glande thyroïde a plus que doublé.

Actuellement, les experts ne sont pas parvenus à un consensus sur les causes d’une maladie telle que l’ophtalmopathie endocrinienne. Ce qui est clair, c’est qu’il s’agit d’une pathologie auto-immune associée à des troubles de la glande thyroïde.

L'ophtalmopathie endocrinienne est due au fait que, pour une raison quelconque, le système immunitaire humain commence à percevoir certains groupes de cellules du tissu thyroïdien comme des corps étrangers et que, du fait de leur destruction par des anticorps, des enzymes spécifiques sont libérées.

Ces enzymes, pénétrant dans la circulation sanguine et atteignant les paupières et les orbites, provoquent une grave inflammation et, après le processus, durent longtemps - conduisent à des cicatrices. Le traitement de l'ophtalmopathie endocrinienne est un processus très long et complexe, qui nécessite un équipement professionnel et un personnel hautement qualifié.

Endocrinologie pédiatrique

Les maladies endocriniennes chez les adolescents sont le plus souvent associées à un déséquilibre hormonal qui provoque diverses anomalies du développement sexuel pendant la puberté. Au cours de cette période, sous l’influence de diverses hormones sexuelles chez les adolescents commencent à se produire des modifications anatomiques et physiologiques très importantes.

Chez les jeunes hommes, les poils du visage commencent à se développer, les muscles et le squelette osseux se développent juste sous nos yeux, la voix devient basse et le premier intérêt pour le sexe opposé apparaît. Chez les filles, c'est la période de formation du corps et le début de la menstruation, les glandes mammaires se développent, la taille s'amincit et les hanches sont plus larges.

Tout cela se passe comme cela, si tout est en ordre avec la synthèse des hormones correspondantes dans le corps - la testostérone et les œstrogènes. S'il existe différentes maladies du diabète, les processus de la puberté commencent alors à échouer ou à se dérouler trop rapidement.

Le manque de testostérone et d'œstrogènes chez les adolescents, en plus de retarder la puberté, peut avoir des conséquences irréversibles sur la pathologie de la formation d'organes génitaux externes et internes et d'une anatomie incorrecte du corps. Plus rarement, les enfants ont des maladies telles que l'ophtalmopathie endocrinienne, le diabète sucré et les pathologies du pancréas, à moins qu'ils ne soient héréditaires ou congénitaux.

Des analyses

Une importante armée d'endocrinologues est impliquée non seulement dans le diagnostic et le traitement, mais également dans l'étude des tests hormonaux. Particulièrement important pendant la grossesse et lors de la planification, bien que, bien sûr, la grossesse ne soit pas la seule raison de passer des tests hormonaux. Les questions «Quelles analyses hormonales devraient être prises lorsque la glande thyroïde est agrandie ou» sont entendues quotidiennement par des experts de cliniques d'endocrinologie des centaines de fois.

Étant donné que les hormones affectent tous les niveaux d'activité humaine et que leur contenu dépend du fonctionnement de nombreux systèmes, les tests d'hormones devraient être, dans l'état le plus "neutre". Ceci est mieux fait tôt le matin sur un estomac vide. Le jour du test et la veille, le système nerveux central ne doit pas être excité par l'alcool, le tabac ou le café.

Une activité physique excessive à la veille des tests ne rend pas leurs résultats tout à fait fiables. Pendant la grossesse, vous devez d'abord convenir de la date du test avec un gynécologue, car le contenu en hormones pendant la grossesse n'obéit pas aux modifications générales des niveaux hormonaux.

Il est très important de contrôler le niveau d'hormones lors de la planification d'une grossesse. Chaque médecin sait que dans le corps féminin, contrairement aux hommes, le niveau d'hormones dépend fortement de la phase du cycle menstruel. Lors de la planification d'une grossesse, les informations sur le contenu et le changement des hormones sexuelles dans le corps peuvent jouer un rôle crucial dans le choix du moment de la conception.

Cette maladie est devenue un problème réel de notre époque, même si elle était connue dans l'Antiquité. Il n’existe toujours pas de pilule ni d’injection pouvant sauver une personne du diabète une fois pour toutes. Le traitement consiste donc à maintenir la vie du patient dans les conditions les plus confortables et à prévenir la progression et le développement de la maladie.

Le diabète est héréditaire ou acquis par ruse, car il se développe imperceptiblement depuis longtemps et, après avoir atteint un certain degré, il commence immédiatement à perturber le travail de la plupart des systèmes et des organes du corps.

Grâce aux progrès de la science et de la technologie, l’homme moderne commence à moins bouger et à consommer plus de nourriture, ce qui fait que divers degrés d’obésité souffrent déjà de la majeure partie de la population mondiale et que l’obésité et le surpoids sont l’environnement le plus bénéfique pour le développement du diabète. La maladie se développe le plus souvent sur la base d'un manque d'insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. Le diabète est une maladie auto-immune.

La nature auto-immune de la maladie a le mécanisme suivant. Le système immunitaire pour des raisons inconnues commence à générer des anticorps contre les cellules du tissu pancréatique responsables de la sécrétion de l'hormone insuline. Une certaine quantité de tissu glandulaire est détruite et la concentration d'insuline dans le sang commence à tomber. L'insuline présente dans le corps humain est responsable de la dégradation du sucre (glucose) et de son accumulation dans les tissus des muscles et du foie, fournissant de l'énergie au corps.

L'épuisement du corps par le glucose non digéré n'est pas si grave, il est encore pire que du sucre libre non digéré en grande quantité pénètre dans la circulation sanguine, lavant tous les organes humains et leur causant des dommages irréparables. Diabète causé par des pathologies multiples:

  • une glycémie élevée provoquera toujours chez le patient une soif inextinguible, une sensation de bouche sèche qui entraînerait des mictions fréquentes, un gonflement de diverses parties du corps;
  • le nombre écrasant de patients atteints de diabète sucré sont des personnes en surpoids, mais malgré cela, une carence en glucose entraîne une augmentation de l'appétit et une sensation de faim constante;
  • un taux élevé de sucre dans le sang entraîne une faible coagulation du sang, de sorte que même les plus petites blessures guérissent très mal et de manière prolongée;
  • La fatigue, la léthargie, la somnolence sont inhérentes au corps humain appauvri en glucose.

Le diabète sucré à des stades progressifs se heurte au fait que le patient à vie est lié à la nécessité d'un traitement continu par des substituts de l'insuline. Malgré les grandes réalisations de la pharmacologie dans la mise au point de substituts de l’insuline de plus en plus efficaces, le patient doit au moins recevoir des injections quotidiennes.

Glande thyroïde

La seconde, la plus courante, après le diabète sucré, est une maladie associée à une maladie de la glande thyroïde., goitre endémique et toxique, hyperplasie et hypoplasie de la glande thyroïde - liste incomplète des maladies causées par une carence en iode. Dans le bon fonctionnement de la thyroïde, l'iode est crucial.

La carence en iode dans le corps peut être causée par des causes héréditaires, des maladies de la glande elle-même, les conséquences d'une intervention chirurgicale pour retirer des parties et l'ensemble de la thyroïde, ainsi que de conditions environnementales défavorables. Souvent, la carence en iode ne provoque pas uniquement la progression des maladies de la glande et l'impossibilité d'assimiler l'iode à sa concentration normale dans le corps.

Un gynécologue-endocrinologue est un spécialiste dont la compétence comprend le diagnostic et le traitement des troubles endocriniens du corps de la femme. La gynécologie féminine est un domaine médical particulier, car son corps est très fin: la violation d’une régulation hormonale entraîne la perturbation du fonctionnement de nombreux organes et systèmes. Ainsi, non seulement l'hypophyse et l'hypothalamus, responsables de la production d'hormones, mais également la glande thyroïde et les glandes mammaires influencent l'état de la fonction ovarienne.

L'obstétrique et la gynécologie en général sont une spécialité très demandée, de sorte qu'un gynécologue à Moscou n'est pas si difficile à trouver. Il est seulement important de confier votre santé à un spécialiste compétent et expérimenté.

  • Si une femme envisage une grossesse ou est déjà enceinte, elle devrait consulter un obstétricien-gynécologue.
  • S'il existe des symptômes d'infections génitales, ils seront traités par un gynécologue-vénéréologue, qui peut être trouvé dans la plupart des cliniques de Moscou. C'est un médecin spécialisé principalement dans les maladies sexuellement transmissibles.
  • Le gynécologue-dermatologue traite également non seulement des maladies de la peau, mais également des infections sexuellement transmissibles.

Il est très important que le médecin en gynécologie puisse effectuer une échographie.

En particulier, l’Académie de Santé offre aux patients l’accueil d’un médecin qualifié, avec possibilité d’échographie.

Cela réduit considérablement le temps de la recherche de diagnostic, du temps du patient et permet au médecin de ne pas remettre à plus tard le diagnostic et la prescription de traitement. Il faut se rappeler que, bien que la gynécologie rémunérée soit assez développée à Moscou, il faut également trouver un bon médecin.

Un gynécologue-endocrinologue évalue l'état du système endocrinien d'une femme. À cette fin, il recommande de réussir l'analyse des hormones:

  • L'œstrogène Si leur niveau est élevé, il y a un risque de difficulté à concevoir un enfant, ainsi que le développement de tumeurs, de menstruations irrégulières.
  • Progestérone L'hormone participe au maintien de la grossesse et affecte également l'état de la femme au cours de la deuxième phase du cycle.
  • Testostérone. Son excès affecte négativement le bien-être et l'apparence d'une femme, son nombre doit donc rester à un niveau normal.

Quelles maladies sont traitées par un gynécologue?

Inflammatoire:

  • inflammation des muqueuses de la vulve;
  • vagin, col de l'utérus;
  • endomètre;
  • appendices de l'utérus;
  • IST (chlamydia, gonorrhée, trichomonase, mycoplasmose, etc.).

Lésions pathologiques de la muqueuse cervicale:

  • vrai et l'érosion
  • pseudo-érosion;
  • leucoplasie.

Les méthodes actuellement développées pour éliminer les modifications de la membrane muqueuse sont autorisées, même pour les femmes nullipares.

Conditions aiguës:

  • grossesse extra-utérine;
  • apoplexie ovarienne;
  • avortement spontané.

Changements non normaux:

  • l'endométriose;
  • perturbations cycliques d'étiologies diverses;
  • changements climatériques.

Pathologie tumorale:

  • fibromes utérins;
  • divers kystes.
  • Le médecin enlève les polypes quand ils sont détectés, puis envoie le matériel à un examen histologique, tandis que les maladies oncologiques sont traitées par le médecin gynécologique en oncologie.

La gynécologie à Moscou est peu coûteuse: est-ce possible?

La consultation d'un gynécologue rémunéré à Moscou est disponible pour la plupart des femmes. Dans la clinique "Academy of Health", un rendez-vous chez le médecin coûte 900 roubles.

Aujourd'hui, la réalité est que tout le monde doit passer une série de tests, que la personne soit malade ou en parfaite santé. Il est peu probable qu’une personne n’ait jamais subi d’examen médical (grossesse, inscription dans l’armée et bureau d’enrôlement militaire, obtention d’un certificat de l’université ou du pool). Il est à noter que les experts recommandent les tests dans leur ensemble, même si rien ne vous dérange pas. Le test doit être effectué à titre préventif afin d’identifier la pathologie et les anomalies au stade initial.

Aujourd'hui, les tests à Saint-Pétersbourg peuvent être effectués à la fois dans des établissements médicaux gratuits et dans des laboratoires privés et rémunérés. En règle générale, le matériel d'analyse est le sang.

Aujourd'hui, de plus en plus de cas de maladies telles que le diabète, l'insuffisance rénale,. Cependant, peu de gens savent que ces maladies peuvent probablement être causées par des perturbations hormonales, qui sont à leur tour provoquées par des défaillances dans le bon fonctionnement d'un organe aussi important que la glande thyroïde. Dans ce cas, vous devez avant tout faire appel à une assistance qualifiée. Le nutritionniste-endocrinologue rédigera une recommandation pour des tests dont les résultats peuvent donner une réponse exacte à la question de savoir quelles hormones thyroïdiennes ont échoué.

La glande thyroïde est un organe important du système endocrinien du corps. Directement ou indirectement, cette glande affecte tous les systèmes et tous les organes, provoquant diverses maladies. Cela peut être soit de la nervosité ou de la tachycardie, voire des problèmes dermatologiques. La raison peut rester longtemps inexpliquée si le temps ne passe pas le test des hormones thyroïdiennes. Ces analyses sont des tests de laboratoire qui permettent au médecin d’évaluer le fonctionnement de la thyroïde.

Les endocrinologues experts en nutrition, ainsi que les nutritionnistes, recommandent de se préparer soigneusement aux tests et de suivre certaines règles afin d'obtenir le résultat le plus précis possible.

  1. La période optimale pour les tests est de 8 heures à 10 heures.
  2. les tests sont effectués exclusivement sur un estomac vide;
  3. il est conseillé au patient d’être dans un état mental et physique calme et confortable lors de la livraison du matériel;
  4. consulter un médecin au sujet de l’arrêt du traitement;
  5. éliminer les mauvaises habitudes: fumer et boire de l'alcool.

Grâce aux analyses, le nutritionniste-endocrinologue peut voir quelles hormones sont normales et quelles sont celles qui en sont déviées. Il est à noter que pour chacune des hormones thyroïdiennes, il existe des limites à la norme. Tout écart, à la fois décroissant et croissant, entraîne des conséquences négatives. Par conséquent, pour déterminer le niveau d'hormones, une analyse est effectuée. De plus, ce n'est pas l'indicateur général des hormones qui est pris en compte, mais le niveau de l'hormone libre T4 ou T3, car c'est l'hormone libre qui joue un rôle important dans l'organisme. Outre les hormones thyroïdiennes, la quantité totale d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) est également analysée. Cette hormone contrôle la fonction de la glande et est également une hormone hypophysaire. Toute infraction dans la production de T4 affecte immédiatement la diminution ou l’augmentation du nombre de TSH. Et TSH, à son tour, signale les cellules thyroïdiennes.

Quand devrais-je passer des tests hormonaux?

  1. Avec une augmentation de la thyroïde;
  2. toute anomalie dans le cycle menstruel;
  3. quand il y a des sautes d'humeur constantes ou une nervosité accrue;
  4. avec goitre;
  5. avec la calvitie;
  6. quand il y a une diminution générale de l'immunité;
  7. puissance et libido réduites;
  8. avec transpiration.

Cette série de symptômes ne doit pas être ignorée, car ils signalent tous qu'il peut exister des dysfonctionnements dans le fonctionnement de la glande thyroïde. Seule une analyse des hormones thyroïdiennes peut aider à poser un diagnostic précis et à parler de la prescription d’un traitement adéquat. D'autres études pourraient être nécessaires, mais le traitement de base visera toujours à normaliser les niveaux hormonaux généraux.

Traitement des maladies de la thyroïde

Après qu'un spécialiste qualifié ait reçu les résultats des tests et découvert quelles hormones thyroïdiennes s'écartent des valeurs normales, un traitement est prescrit. Les troubles hormonaux sous forme d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie sont souvent traités à l'aide de médicaments de chimiothérapie, qui compensent la pénurie d'hormones propres à cette glande. Cependant, prenez-les pour la vie. En outre, la méthode chirurgicale de traitement est largement utilisée. Cependant, cette voie mène également à des complications et souvent à un handicap. De plus, le patient devient dépendant des hormones.

Prévention de la maladie thyroïdienne

Les endocrinologues et les nutritionnistes s’accordent à dire que l’iode est un matériau de construction des hormones thyroïdiennes. Il est rapidement absorbé par la thyroïde et ne peut pas s'accumuler dans le corps pendant longtemps. L'absence prolongée de sélénium et d'iode entraîne l'apparition de pathologies et d'anomalies.

Comprimés du pancréas

Groupe pharmacologique - Cholérétiques et préparations à base de bile