Acétone dans les urines pendant la grossesse

La cétonurie est un syndrome de laboratoire dans lequel il y a une augmentation du nombre de corps cétoniques dans les urines. Parfois, les futures mères en bonne santé ont une légère augmentation de cet indicateur, mais les résultats des tests positifs indiquent souvent la présence d'une pathologie.

Acétonurie chez les femmes enceintes - symptôme de maladies associées au métabolisme. C'est pourquoi la détection de cétones dans l'urine de la femme enceinte nécessite un examen diagnostique approfondi.

Des indicateurs

La norme de l'acétone dans l'urine chez les femmes enceintes varie de 0 à 50 mg / l. Ces valeurs de corps cétoniques sont appelées "traces", elles ne peuvent pas être déterminées par des analyses standard, car une telle quantité est trop petite pour les réactifs chimiques.

Cétonurie - augmentation du niveau de corps cétoniques de 50 à 500 mg / l. Cette valeur est caractéristique du parcours compensé de certaines pathologies et maladies. La kétonurie nécessite un examen minutieux et un traitement.

L'acidocétose est une maladie dangereuse caractérisée par une augmentation du nombre de corps cétoniques au-dessus de 500 mg / l. Ce syndrome de laboratoire met la vie en danger et nécessite un traitement immédiat dans un hôpital.
Corps cétoniques

L'acétone et les autres corps cétoniques sont des produits métaboliques dans le corps. Leur apparence est associée à la dégradation des graisses dans les cellules du foie. Les cétones sont des sources d'énergie pour de nombreux organes. Ce groupe de molécules comprend l'acétone, l'acide acétoacétique et l'acide bêta-hydroxybutyrique.

Normalement, le corps humain utilise les glucides comme source d’énergie et le produit de leur dégradation est le glucose. Chez les personnes en bonne santé ayant un régime alimentaire normal, le tissu adipeux n'est pas sujet à la décomposition. Une augmentation de la quantité d'acétone dans le sang indique un déplacement du métabolisme vers une diminution de la concentration en glucose et le besoin d'utiliser une autre source d'énergie.

Raisons

L'acétone dans les urines pendant la grossesse apparaît sur le fond de sa circulation dans le sang. Du plasma, il entre dans les reins, où il est excrété par le corps. Les causes principales de la cétonurie sont les suivantes: physiologique et pathologique.

La cause physiologique la plus commune de l'apparition de corps acétoniques dans les urines est une nutrition insuffisante. Avec un apport réduit en glucides dans les aliments et les boissons, le corps humain est obligé d'utiliser les tissus adipeux comme source d'énergie. Sa décomposition conduit à la formation de corps cétoniques et à leur excrétion avec l'urine.

Parfois, l’acétone dans l’urine apparaît sous forme d’erreurs dans le régime alimentaire. Manger de grandes quantités d'aliments faiblement alcalins peut entraîner un changement de métabolisme.

En outre, chez les personnes en bonne santé, la cétonurie peut être associée à une activité physique accrue. Pendant l'exercice, le corps humain utilise toutes les réserves de glucides pour commencer à décomposer le tissu adipeux. Un exercice aérobie à long terme est nécessaire pour activer ce processus.

Les autres causes de cétonurie sont associées à des causes pathologiques:

Toxicose En début de grossesse, la cétonurie peut être causée par des vomissements. Au cours de la toxicose, la femme perd les nutriments contenus dans la nourriture. Avec un manque d'apport en glucides, le corps de la future mère est obligé de décomposer le tissu adipeux sous-cutané.

La fièvre Lors d'une augmentation de la température corporelle, le corps humain commence à reconstruire son métabolisme. Pour combattre les microorganismes pathogènes, une synthèse accrue des anticorps et l'activation d'autres facteurs de protection sont nécessaires. Le travail du système immunitaire nécessite beaucoup d'énergie, la décomposition des graisses commence donc par le foie.

Les infections. Certains agents pathogènes affectent directement les processus métaboliques. Le virus de la grippe, la bactérie de la tuberculose, les streptocoques bêta et certains autres microbes peuvent perturber le métabolisme énergétique du corps.

Pathologie de la glande thyroïde. Une synthèse accrue d'hormones (thyrotoxicose) peut provoquer des perturbations du métabolisme. Une quantité accrue de T3 et de T4 dans le sang (triiodothyronine, thyroxine) provoque une utilisation accélérée des glucides. C’est la raison pour laquelle le corps humain commence à faire face à un déficit énergétique provoquant la dégradation des tissus adipeux et l’apparition d’acétone dans le sang et les urines.

Infiltration graisseuse du foie. Cette maladie peut contribuer à des troubles métaboliques. La pathogenèse du développement du foie gras est associée à l’alcool ou à un autre empoisonnement, à l’effet de virus, à des anomalies génétiques. La pathologie s'accompagne de la dégradation des graisses et de l'apparition de molécules de cétone dans les urines.

Violation des glandes surrénales. Le cortisol est l'hormone principale du cortex de cet organe endocrinien. Il contrôle tous les processus métaboliques des protéines, des graisses et des glucides dans le corps. Avec l'augmentation de la sécrétion de cortisol, l'utilisation du glucose augmente. Pour cette raison, il y a une dégradation compensatoire du tissu adipeux.

Empoisonnement par les sels de métaux lourds. L'apparition dans le corps de la future mère de plomb ou de mercure contribue aux pathologies métaboliques.

Pathologie du système digestif. Avec une violation de l'absorption des nutriments dans les organes du tube digestif, une diminution de la quantité de glucose dans le sang est observée. Ces pathologies comprennent la sténose pylorique, l'entérite, le choléra, l'intoxication intestinale. Ces maladies activent un changement de métabolisme vers l'activation de la dégradation des graisses.

Diabète gestationnel décompensé. La pathologie survient généralement au troisième trimestre de la période de gestation. Le diabète sucré est caractérisé par une altération du métabolisme des glucides et une diminution de la résistance à l’insuline de l’organisme. La forme décompensée de la maladie en fin de grossesse est accompagnée par la famine des cellules due à l'incapacité d'utiliser le glucose comme source d'énergie. Ce mécanisme active la décomposition des graisses et l'apparition d'acétone dans les urines.

Hypertension gestationnelle décompensée (gestose tardive). La pathologie s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, de la présence de protéines dans l'urine et de l'apparition d'un œdème. La prééclampsie tardive ne peut survenir que dans la seconde moitié de la grossesse - après 20 à 22 semaines et la décompensation a généralement lieu à la fin de la période de gestation - après 36 à 37 semaines. Une augmentation de la pression artérielle supérieure à 160/100 est accompagnée par une privation d'oxygène des cellules. Ce symptôme active une voie métabolique supplémentaire en générant de l'énergie à travers les corps cétoniques en raison de la dégradation du tissu adipeux.

Les symptômes

Il est presque impossible de suspecter un léger degré de cétonurie. La future mère peut présenter des symptômes non spécifiques - mal de tête léger, vertiges, nausées. Cependant, ces symptômes ne surviennent pas chez toutes les femmes enceintes. Parfois, ce tableau clinique fréquent est associé à une augmentation de la miction et à une sensation de soif.

Avec un degré modéré de cétonurie, l’urine a une odeur d’acétone. Une femme peut remarquer une odeur caractéristique en allant aux toilettes. Détérioration possible de l'état général, apparition de vomissements, mal de tête grave.

La cétonurie sévère est accompagnée d'une acidocétose. Ce syndrome est un stress important pour l'organisme de la future mère. Une femme enceinte a des vomissements indomptables avec une odeur d’acétone, elle se plaint de fortes douleurs à la tête, de faiblesse générale et de peau sèche. Vous pouvez ressentir une gêne et des sentiments de distension du côté droit en augmentant la taille du foie.

Diagnostics

Pour déterminer le niveau de cétones dans l'urine, la future mère peut utiliser des bandelettes réactives spéciales. Une femme enceinte doit être recueillie dans une cuvette stérile au milieu de l'urine le matin immédiatement après son réveil. Ensuite, elle devrait abaisser la bandelette jusqu'au niveau nécessaire dans l'urine et la retirer immédiatement.

Après quelques secondes, la future mère peut comparer le résultat avec l'échelle disponible dans les instructions. La bande aura une couleur citronnée brillante (pas de corps cétoniques dans l'urine) et une teinte violette (acidocétose).

En laboratoire, l'analyse des corps cétoniques est effectuée à l'aide d'échantillons spéciaux. Pour déterminer la quantité d'acétone dans les urines, ajoutez de l'acide acétique, du nitroprussiate de sodium et de l'ammoniac. Pour obtenir un résultat précis, la future mère doit apporter une portion moyenne d’urine prélevée dans des plats stériles.

Après la détection d'une cétonurie, une femme enceinte doit faire l'objet d'un examen approfondi. Il comprend l’analyse biochimique du sang et des analyses d’urine, la mesure de la température corporelle et de la pression artérielle, l’étude du statut hormonal.

Dans l'analyse biochimique du sang, une attention particulière est accordée au calcul de la quantité de glucose. Cet indicateur sert de méthode pour le diagnostic du diabète. Également en utilisant cette étude, le médecin peut évaluer l’état du foie.

La mesure de la pression artérielle et l'analyse d'urine sont les critères permettant de diagnostiquer une gestose tardive chez la femme enceinte. En outre, le médecin doit exclure la présence d'un processus infectieux et de la fièvre.

Un test sanguin pour les hormones reflète l'état de la glande thyroïde et des glandes surrénales. Les pathologies de leur fonction peuvent entraîner une augmentation de la quantité de corps cétoniques dans l'urine de la future mère.

Traitement

La cétonurie physiologique ne nécessite pas de traitement médical. Pour se débarrasser d'elle, la future mère devrait réduire l'intensité de l'effort physique, manger une quantité suffisante d'aliments contenant des glucides.

Le traitement de la cétonurie pathologique consiste à en éliminer ou à en compenser les causes. Pour réduire les effets de la toxémie précoce chez la femme enceinte, il est recommandé de combler le manque de liquide et de glucides, ainsi que de prendre des médicaments antiémétiques. Selon les indications, un traitement par perfusion est effectué.

En présence de pathologies de la glande thyroïde ou des glandes surrénales, une correction du profil hormonal est nécessaire. Pour cela, les médecins prescrivent l'utilisation de substituts synthétiques pour ces organes endocriniens.

Le traitement du diabète consiste à suivre un régime, à compter la quantité de glucides ingérés, à faire de l'exercice. Selon le témoignage de certaines femmes enceintes, des injections d’insuline sont nécessaires.

Pour compenser l'hypertension artérielle gravidique, on utilise la méthyldopa et la nifédipine, ainsi que le sulfate de magnésium. Si, dans le contexte de la thérapie, il n'y a pas d'amélioration chez la future mère, un accouchement chirurgical est nécessaire.

Des complications

L'augmentation de la circulation sanguine des corps cétoniques a un effet négatif sur le fœtus. L'acétone a un effet toxique sur le fœtus, il contribue à endommager le tissu nerveux. La cétonurie modérée et grave peut entraîner un retard de croissance intra-utérine et le développement du bébé.

Dans les cas extrêmes, une forte augmentation du nombre de corps cétoniques dans le sang de la mère est à l’origine de l’intoxication et de la mort du fœtus. En outre, l'acétone peut contribuer au développement d'une fausse couche ou d'un travail prématuré.

Les formes graves de cétonurie sont dangereuses pour le corps de la femme enceinte. La circulation de l'acétone provoque une perte de liquide et une déshydratation. De plus, une forte augmentation du nombre de corps cétoniques est dangereuse en raison du développement du coma et de la mort des cellules cérébrales. La complication la plus dangereuse de ce syndrome de laboratoire est la mort à la suite d'un dysfonctionnement du système nerveux central.

Prévention

Pour éviter une augmentation de la quantité d'acétone dans le sang et l'urine du futur, il est recommandé de suivre un régime alimentaire sain, en évitant la famine et un régime sans glucides. En outre, elle ne devrait pas s'exposer à de forts exercices d'aérobic.

La prévention de la cétonurie consiste notamment à éviter l’hypothermie, le contact avec les personnes souffrant de rhume, le traitement thermique minutieux des aliments. Pour prévenir le développement de décompensation des maladies de la future mère devrait suivre toutes les recommandations du médecin traitant, ne sautez pas le médicament.

L'acétone dans l'urine chez les femmes enceintes

L'acétone dans les urines pendant la grossesse est détectée lors d'un examen complémentaire. Ce lien est un signe de désordres apparus dans le corps et peut être un symptôme de dysfonctionnements temporaires et de maladies graves. Par conséquent, le médecin prescrit plusieurs procédures de diagnostic supplémentaires. Lorsque l’acétone apparaît dans les urines, l’état de santé de la femme enceinte se dégrade: nausées, vomissements, faiblesse générale, somnolence, perte d’appétit et vertiges. Souvent, ces symptômes nécessitent une hospitalisation.

Comment apparaît l'acétone chez les femmes enceintes?

La protéine est un matériau de construction pour toutes les cellules du corps humain. Lorsqu'il n'est pas complètement décomposé, de l'acétone se forme. Les tissus sont constamment mis à jour: les cellules anciennes et endommagées sont remplacées par de nouvelles. Par conséquent, dans une petite quantité d'acétone est toujours présente dans le corps, il est normal et physiologiquement nécessaire. Ce composé est décomposé en molécules inorganiques qui vont avec l'urine.

Pendant la grossesse, en raison de perturbations métaboliques ou d'une alimentation déséquilibrée, une dégradation massive des protéines peut survenir. Cela entraîne une augmentation de la quantité d'acétone, que le corps ne peut plus neutraliser: en passant par le système digestif, elle est envoyée au foie, puis aux reins. Dans les examens de diagnostic, ce composé se trouve dans la salive et l'urine.

Causes de l'acétone dans l'urine

L'acétone dans les urines pendant la grossesse a 2 causes fondamentales: les violations du régime alimentaire d'une femme et les conditions pathologiques de cette période. Le plus souvent, ce composé est trouvé en raison d'un régime alimentaire inapproprié. Les principaux types de déséquilibre sont:

  1. Manque de nutriments. La réduction de l'apport alimentaire peut être ciblée lorsqu'une femme suit un régime amaigrissant ou est associée à une toxicose. Dans ce dernier cas, une bonne nutrition est impossible à cause des vomissements et des nausées fréquents.
  2. Excès de protéines et de graisse. Ce déséquilibre se produit lors de la consommation fréquente de plats de viande et de poisson frits, de produits laitiers à haute teneur en matières grasses, etc. Parallèlement, il y a un manque de glucides et le corps commence à libérer de l'énergie des graisses.
  3. Excès de glucides. Lorsque, dans le régime alimentaire quotidien, plus de la moitié des calories sont fournies par les glucides, il existe un risque d’augmentation du taux d’acétone.
  4. Manque d'eau L'acétone dans les urines pendant la grossesse peut être un signe de déshydratation. Il se développe souvent au début de la toxicose, accompagné de vomissements.

L'apparition d'acétone dans les urines est également causée par un certain nombre de maladies: éclampsie, fièvre, cancer gastrique, sténose de l'œsophage, hypercatécholémie, intoxication alimentaire, diabète gestationnel. Si une maladie est suspectée, le médecin prescrit des examens supplémentaires.

A quel point cette condition est-elle dangereuse?

L'acétone dans l'urine des femmes enceintes, quelle qu'en soit la cause, est dangereuse pour la mère et l'enfant. Ce composé est toxique. Son contenu accru dans le corps crée un fardeau pour le foie - un organe qui fonctionne pour deux, en particulier dans les dernières périodes.

Un autre danger est associé au risque de développer une certaine maladie, ce qui provoque une augmentation du niveau d'acétone dans le corps. Le plus souvent, il s'agit de diabète gestationnel. Il peut passer après la naissance d'un enfant ou se transformer en diabète (la mère et l'enfant sont à risque). En savoir plus sur le diabète gestationnel →

Toutes les maladies accompagnées de l'apparition d'acétone dans les urines sont dangereuses pendant la grossesse. Par conséquent, il est nécessaire dès que possible de déterminer la cause du trouble et de commencer le traitement.

Diagnostiquer l'acétone dans les urines pendant la grossesse

Un examen supplémentaire de l’urine d’une femme enceinte à la recherche d’acétone est prescrit pour les résultats insatisfaisants des tests de routine, ainsi que pour les plaintes de détérioration de la santé, de vertiges, de faiblesse, de nausées et de vomissements. La procédure de diagnostic peut être effectuée en ambulatoire ou en hospitalisation.

Pour déterminer la présence d'acétone dans l'urine peut être à la maison. Vous pouvez maintenant trouver des bandelettes réactives spéciales pour les diagnostics express en pharmacie. Ils déterminent la présence (qualitative) de l'acétone et le niveau de sa concentration (semi-quantitativement).

Pour le diagnostic, il est préférable d'utiliser l'urine du matin. Chaque paquet contenant un ensemble de bandelettes réactives est accompagné d'instructions détaillées sur la procédure à suivre.

Tactique de traitement

Si une femme a de l'acétone dans les urines pendant la grossesse, un traitement est nécessaire. Pour éliminer son excès du corps, il est recommandé à la future mère de boire le plus de liquide possible. En cas de vomissements abondants et fréquents, par exemple sur fond de toxicose, l'équilibre électrolytique est restauré à l'aide de solutions de réhydratation orale (Gastrolit, Maratonik, Regidron, etc.).

Vous devez les boire dans une cuillère à thé toutes les 3-5 minutes, car une plus grande quantité peut provoquer une attaque de vomissements. Pour restaurer la nutrition intra-utérine du fœtus, on prescrit aux femmes enceintes des compte-gouttes contenant des vitamines et du glucose.

Une fois l'équilibre électrolytique rétabli, il est nécessaire de suivre un régime spécial. Il est basé sur l'utilisation de soupes de légumes, de céréales avec une petite quantité de beurre, de viande maigre, de biscuits, de pommes et de fromage cottage. Les produits laitiers peuvent être introduits dans le régime en 3-4 jours. Manger devrait être fractionné, 4-6 fois par jour en petites quantités.

Au cours de telles mesures thérapeutiques, l'acétone dans les urines diminue progressivement et disparaît complètement. Si sa présence est due à une maladie quelconque, le traitement sera effectué en parallèle avec le spécialiste approprié (gynécologue, gastro-entérologue, endocrinologue, thérapeute).

Prévention

L’acétone présente dans les urines des femmes enceintes peut être prévenue si le diagnostic et le traitement des maladies concernées sont réalisés à temps. Il est important de se présenter à toutes les consultations programmées, nommées par l'obstétricien-gynécologue, et de se faire tester. De plus, il est nécessaire d'informer immédiatement le médecin de la toxicose grave, de la détérioration de l'état de santé et d'autres complications. En savoir plus sur les signes et le traitement de la prééclampsie →

Une autre mesure préventive est une nutrition équilibrée appropriée. Environ la moitié des calories quotidiennes (mais pas plus) devrait provenir des glucides: fruits, légumes, céréales et pain. La consommation de bonbons et de pain blanc devrait être limitée. Protéines et lipides - une autre moitié du régime alimentaire (25% des calories totales).

Les viandes faibles en gras et les produits laitiers sont recommandés. Plats optimaux - soupes de légumes, bouillie pour la garniture, légumes cuits au four et cuits au four avec viande. Vous devez également consommer suffisamment d'eau potable, de préférence minérale sans gaz.

Si de l'acétone est détectée dans l'urine pendant la grossesse, il est nécessaire de déterminer sa cause. Ce composé apparaît en cas de violation du régime alimentaire, ainsi que de certaines maladies graves et complications associées au processus de portage d'un enfant. Dans un hôpital, il est beaucoup plus facile de rétablir des fonctions altérées. Par conséquent, avec une détérioration générale du bien-être, il vaut la peine d’accepter une hospitalisation.

Auteur: Olga Khanova, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Acétonurie - qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement

En prenant une urine, des corps cétoniques peuvent apparaître dans l’urine. Une personne en bonne santé ne devrait pas en avoir. L'acétonurie dans les urines est une pathologie dans laquelle apparaissent les produits de dégradation des protéines et des cellules adipeuses, qui se heurtent à de graves complications. Le cerveau, le cœur et d'autres organes sont touchés. Se produit chez les enfants et les adultes. Le traitement est effectué par des médecins de différentes spécialités.

Que sont les corps cétoniques?

En période d'acétonémie, les produits intermédiaires issus du processus pathologique entrent dans l'urine. Formé comme un gaspillage de la synthèse du glucose dans la décomposition des graisses.

Le corps a besoin d'énergie pour fonctionner correctement. Vous pouvez obtenir du glucose, qui est formé à la suite de la dégradation des glucides provenant des aliments. Les corps cétoniques apparaissent en raison de leur carence. Pour le fonctionnement normal du corps est important la nutrition, la production d'énergie.

Si le processus est perturbé, la réserve est activée, où ses propres graisses et protéines commencent à se décomposer, libérant des corps cétoniques et empoisonnant le corps. Ce phénomène s'appelle la glucogéogenèse. S'ils sont un peu produits, ils s'oxydent dans les tissus. Sortir du corps avec de l'air (respiration) ou de l'urine.

Lorsque les corps se forment beaucoup plus rapidement que l'intoxication, l'apparition de réactions pathologiques:

  • Il y a une déshydratation sévère.
  • Les cellules du cerveau sont touchées.
  • La muqueuse gastrique est blessée, le vomissement est provoqué.
  • L'acidose métabolique apparaît, le pH du sang diminue.
  • Insuffisance cardiaque se développe
  • Le coma peut se produire.

Le concept de corps cétoniques inclut plusieurs substances - acétone, acide acétone acétique et acide bêta-hydroxybutyrique. Leur contenu devrait être minime ou, en général, absent.

Symptomatologie

Adultes, la présence de corps cétoniques peut être déterminée par les caractéristiques suivantes:

  • Lorsque vous urinez une odeur désagréable d'urine.
  • Pendant l'expiration, l'acétone est entendue.
  • Changement d'humeur, dépression, léthargie.

L'acétonurie chez les enfants semble légèrement différente.

  • Refus de nourriture et d'eau.
  • Nausée persistante.
  • Vomissements après avoir mangé.
  • Les plaintes de douleurs abdominales.
  • Somnolence et léthargie
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Pâleur de la peau.
  • Langue sèche.
  • L'odeur de la bouche et de toutes les sécrétions (urine, fèces, vomissures).

Comment déterminer l'acétone à la maison

Le problème de la recherche de corps cétoniques dans l'urine est simplifié grâce aux bandelettes de test achetées à la pharmacie. Au moindre soupçon, il est nécessaire d'acheter et de vérifier la présence de corps cétoniques. Sur l'échelle de la bouteille, montrant le niveau d'acétone. Il est plus facile de déterminer le degré de pathologie.

Pour ce faire, récupérez le liquide et déposez le test à cet endroit. Sortez et attendez un moment. Plus la couleur est foncée, plus le degré de la maladie est élevé. Le rose montre une petite quantité. La violette est une manifestation prononcée qui nécessite un traitement urgent, en particulier chez un enfant.

Raisons d'une augmentation de l'acétone dans l'urine

Ces dernières années, de plus en plus de personnes souffrent d’acétonurie. Quelles sont les raisons pour cela? Se pose en raison de:

  • Une maladie telle que le diabète sucré (en particulier le type 1 et une longue période de 2). Une forte augmentation des corps cétoniques est un signe de coma diabétique.
  • Hyperglycémie, boost d'insuline.
  • Les régimes et le jeûne.
  • Stress et blessures.
  • La prédominance des aliments gras et protéinés dans le régime alimentaire, lorsque le corps n'est pas en mesure de les décomposer complètement.
  • Intervention chirurgicale.
  • Surcharge mentale et physique.
  • Exacerbation de maladies chroniques.
  • Lésions gastro-intestinales sévères (cancer de l'œsophage, sténose du pylore).
  • Intoxication alcoolique.
  • Infections avec fièvre élevée.
  • Grand effort physique, hypothermie.
  • Toxicose chez les femmes enceintes.
  • Oncologie, chimiothérapie.
  • Troubles mentaux.

Syndrome acétonémique chez les enfants

Où les bébés obtiennent-ils de l'acétone? Cela conduit à un échec du pancréas. Jusqu'à 12 ans, c'est son développement. Pendant cette période, le plus souvent, il y a un échec, elle ne peut pas faire face aux coups qui lui tombent dessus. La production d'enzymes nécessaires à un fonctionnement stable diminue. Qu'est-ce qui mène à la pathologie?

  • La malnutrition, dominée par les arômes chimiques, les colorants, les aliments gras.
  • Excitabilité accrue, situations stressantes.
  • Surmenage, effort physique intense.
  • Vers, diathèse, dysenterie.
  • Prise incontrôlée d'antibiotiques.
  • Maladies infectieuses à forte fièvre.
  • L'hypothermie

L'acétone chez les femmes enceintes

L'acétonurie peut être retrouvée chez les futures mamans. Avant d'aller chez le médecin, ils doivent passer une urine pour analyse. On y trouve souvent de l'acétone et du sucre. C'est un phénomène dangereux qui parle d'irrégularités dans le système d'organes.

La glycosurie survient au deuxième trimestre, lorsque le travail rénal est amélioré. L’acétonurie chez la femme enceinte se produit pour diverses raisons:

  • Toxicose forte dans les premiers stades. Des vomissements constants entraînent une déshydratation, l'équilibre électrolytique est perturbé.
  • Mauvaise nutrition. L'abus de produits interdits crée un fardeau plus lourd pour le corps.
  • Le jeûne et le refus de manger, associés à la préservation de la silhouette, affecteront négativement le travail du pancréas.
  • Perturbation du système endocrinien, pour la forme latente de diabète.
  • La formation de tumeurs malignes.
  • Traumatisme cérébral.

L’apparition d’acétone pendant la grossesse nécessite une hospitalisation urgente pour éviter des conséquences graves. Thérapie à l'hôpital sous la supervision de médecins.

Comment aider

Pourquoi ne pas traiter la maladie en ambulatoire, si elle concerne l’âge des enfants. Les jeunes patients réagissent très vivement aux corps cétoniques, un symptôme d'empoisonnement se manifeste nettement, le corps devient déshydraté.

Les enfants se retrouvent souvent en réanimation. Pour éviter une telle condition, il est nécessaire de mener une thérapie spéciale. Cela dépendra des tests et du diagnostic. Si elle est diabétique, une insulinothérapie est prescrite.

La perte d'humidité est rétablie par la consommation fréquente d'eau alcaline (Borjomi). Dans les cas graves - compte-gouttes. Grande importance pour le traitement de l'alimentation. Restriction dans l'utilisation d'aliments gras et protéinés. Il est permis de manger de la viande de lapin et du bœuf. Des soupes et des porridges légers. Buvez aussi des boissons aux fruits et des boissons aux fruits.

L'acétone dans l'urine chez les femmes enceintes

L'acétone dans les urines pendant la grossesse est un problème fréquent que les futures mamans rencontrent souvent Une augmentation du niveau de cet élément dans l'urine indique de graves problèmes dans le corps. Par conséquent, lorsque de l'acétone est détectée, il est nécessaire de contacter un professionnel de la santé et de subir un examen supplémentaire afin de confirmer ou d'infirmer le diagnostic.

L’acétone dans les urines n’est pas normale, même pendant la période de toxicose chez la femme enceinte.

Quel est le taux de corps acétoniques dans l'urine?

En période d'accouchement, la future maman d'acétone dans les urines ne devrait cependant pas être comme toutes les personnes, sans distinction de sexe ou d'état. La concentration de corps acétoniques dans le volume quotidien d'urine doit être comprise entre 10 et 30 mg. Si le test d'acétone dans les urines pendant la grossesse révèle de 15 à 60 mg / dl, cela signifie que le corps présente un processus pathologique et que la femme occupant une position intéressante aura besoin de l'aide d'un médecin spécialisé.

Causes de l'acétone dans les urines pendant la grossesse

Pourquoi l'acétone augmente-elle dans l'urine chez les femmes enceintes? Les médecins expliquent cette pathologie de la manière suivante: lorsque le taux de sucre dans l'organisme est inférieur à la normale, l'organisme commence à puiser dans les réserves de graisse dont il dispose. Si l'indicateur de glucose ne revient pas à la normale, des corps spécifiques, des cétones, commencent à apparaître dans le sang et, à leur tour, sont exportés de l'extérieur, avec l'urine. Une augmentation de l'acétone dans les urines pendant la grossesse se produit pour plusieurs raisons:

  • grands intervalles de temps entre les repas;
  • une alimentation qui utilise des aliments faibles en glucides (pendant la grossesse, les femmes sont censées manger 300 kcal de plus que les femmes non enceintes);
  • une forte augmentation du régime alimentaire, dans laquelle les protéines prédominent;
  • augmentation de l'effort physique;
  • intoxication alimentaire;
  • diabète grave;
  • maladies infectieuses associées à des marques élevées sur la colonne de mercure;
  • l'hyperthyroïdie;
  • sentiments constants, état dépressif;
  • la déshydratation du corps, qui peut être présente dans la toxicose avec de graves crises de nausée et de nostalgie émétique;
  • perturbation des processus métaboliques normaux.

Symptomatologie

Quels symptômes indiquent des traces d'acétone chez une femme enceinte? Pour savoir que le niveau des éléments carbonyle dans le corps est augmenté, il est possible par de tels changements négatifs:

  • transpiration excessive;
  • désir constant de boire;
  • fatigue et fatigue;
  • des vertiges;
  • douleur dans l'abdomen;
  • l'odeur d'acétone de la bouche;
  • maux de tête fréquents.
Retour à la table des matières

Comment cela affecte-t-il et que signifie-t-il au premier trimestre?

La toxicose est la principale raison de l'augmentation de l'acétone dans les urines en début de grossesse. Ce phénomène se caractérise par des vomissements fréquents pouvant entraîner une déshydratation. En outre, la toxicose affecte considérablement l'appétit, provoquant l'aversion pour la nourriture, ce qui signifie que le corps recevra peu de calories, ce qui entraînera une augmentation de la concentration d'acétone dans les urines.

Souvent, au début de la grossesse, des préférences gustatives spécifiques apparaissent et, à cet égard, la nutrition de la future mère subit des modifications importantes. Ensemble, tous ces facteurs entraînent une dégradation insuffisante des protéines et des graisses, ainsi qu'une carence en glucides et une modification de la glycémie. En conséquence, le niveau d'acétone commence à augmenter dans les urines.

Disponibilité tardive

La détection de corps acétoniques dans l'urine de femmes enceintes au cours des dernières périodes est bien plus dangereuse qu'au cours du premier trimestre. Dans ce cas, les causes de l'acétone sont le dysfonctionnement du foie et le diabète gestationnel. Le fonctionnement insuffisant du foie en médecine est défini comme une gestose. Le développement de cette pathologie est causé par une augmentation de la quantité de sang, caractéristique de la période de gestation. À cet égard, le foie commence à travailler en mode amélioré et ne fait pas toujours face à la tâche. De ce fait, certains éléments ne se décomposent pas et ne provoquent pas le développement d’acétone dans les urines. Le diabète gestationnel est une maladie plutôt inhabituelle. Cette pathologie survient dans la période de port d'un enfant et passe après la naissance du bébé dans le monde. Les deux maladies sont dangereuses pour le fœtus et la mère et nécessitent donc un traitement opportun et approprié.

Présence du troisième trimestre

On observe souvent une augmentation de la concentration de corps acétoniques dans les urines au cours des dernières semaines de grossesse. Les raisons de son développement sont les mêmes - gestose et diabète chez les femmes enceintes, mais il est probable que l'apparition de l'acétone puisse être naturelle. La principale raison de la formation de corps cétoniques dans l'urine est un régime alimentaire malsain, dont la violation est fournie par les nouvelles préférences de la future mère, par exemple une alimentation excessive d'aliments salés et gras.

Régime de traitement

Des niveaux élevés d'acétone dans l'urine sont dangereux pour la femme enceinte et son fœtus. Par conséquent, pour prévenir d'éventuelles complications, il est nécessaire de commencer le traitement de cette pathologie à temps. Nommé cours thérapeutique, en fonction de la gravité de la maladie. Si l'état général de la femme enceinte est positivement stable, aucune hospitalisation n'est nécessaire. Ensuite, vous pouvez supprimer les symptômes de l'acétone en augmentant le menu et en observant le régime de consommation d'alcool.

Souvent, une augmentation de la concentration de corps acétoniques dans les urines peut indiquer une violation de la dégradation des glucides. Par conséquent, une femme occupant ce poste devra se soumettre à une analyse de sucre pour vérifier son glycémie. Si le développement du syndrome acétonémique a été provoqué par une toxicose précoce avec des nausées fréquentes le matin, il est recommandé à la femme enceinte d'augmenter le volume de liquide consommé par jour. Il sera utile de boire des solutions spéciales visant à normaliser l'équilibre eau-électrolytes dans le corps.

Si pendant la période de procréation, la femme est confrontée à l'acétone et souffre sérieusement de cette maladie, elle doit alors être hospitalisée. À l'hôpital, on administre aux femmes enceintes des médicaments en gouttelettes qui facilitent le processus pathologique et remplissent le volume de liquide perdu par le corps. Si une femme vomit beaucoup, on pourra lui prescrire la préparation pharmaceutique «Zerukal», qui supprime les symptômes de la toxicose et prévient une carence en liquides organiques. Pour prescrire le bon traitement et se débarrasser de l'acétone dans les urines, vous devez tout d'abord identifier la cause principale de son apparition. Seul un spécialiste peut le faire, alors ne vous laissez pas soigner vous-même et ne négligez pas une visite à l'écran LCD.

Régime thérapeutique

Quelles que soient les raisons de la formation d'acétone dans les urines, une femme enceinte bénéficie d'un régime alimentaire particulier qui, avec tout, constitue également un excellent moyen de prévenir l'apparition d'une acétonémie. Le régime alimentaire à base d'acétone est basé sur l'équilibre des nutriments consommés, car c'est la carence en glucides et une quantité excessive de lipides et de protéines dans l'organisme qui déclenchent le développement de cétones lors de la diurèse. Ainsi, dans le régime alimentaire des femmes enceintes, excluez les aliments gras, fumés et frits, il est également absolument contre-indiqué d’utiliser de la mayonnaise et du ketchup en supermarché.

Une consommation excessive de pâtisseries et de produits à base de farine, pour la préparation de laquelle de la farine blanche était utilisée, peut provoquer le développement d'une acétonémie. Vous devez refuser les marinades, les cornichons, le thé fort, les agrumes et le café. Au lieu de cela, ils incluent dans le menu des produits riches en glucides «longs», c'est-à-dire ceux qui ne sont pas digérés depuis longtemps et qui fournissent beaucoup d'énergie. Ces aliments comprennent le riz brun, la farine de grains entiers et toutes sortes de grains entiers. Leur consommation en quantité suffisante permet non seulement d'éviter l'acétone dans les urines, mais également de préserver l'équilibre des nutriments dans le corps et d'améliorer le fonctionnement du tube digestif.

L'acétone dans les urines pendant la grossesse: causes et traitement

Peu de gens savent qu'une substance toxique aussi dangereuse, telle que l'acétone, est toujours présente dans le corps humain.

Les chimistes l'attribuent au groupe des substances cétoniques, qui se forment dans les cellules vivantes au cours du métabolisme des graisses et des protéines.

L'acétone ne nuit pas au corps si son contenu ne dépasse pas la norme dans le sang et les tissus. L'augmentation de la concentration de cétones entraîne une intoxication du corps et l'apparition de symptômes très dangereux. Ce phénomène est souvent observé pendant la grossesse.

Acétone normale dans l'urine pendant la grossesse

Une personne en bonne santé contient 100 mg de cétones dans le sang. Avec cette quantité d'acétone est facilement excrété à travers la peau avec les sécrétions de sueur, à travers les poumons lors de la respiration. Il pénètre dans l'urine à des concentrations si faibles que les tests de laboratoire de routine ne le détectent pas. Les femmes enceintes procèdent régulièrement à de tels examens, ce qui est un bon indicateur de l'absence d'acétone.

Qu'est-ce que l'acétonurie et comment se manifeste-t-elle?

L'acétonurie est une augmentation de la quantité d'acétone dans l'urine à un niveau où elle peut être détectée à l'aide d'une analyse en laboratoire. Parfois, sa concentration augmente tellement que la présence d'acétone dans l'urine peut être déterminée même par son odeur caractéristique (toutes les femmes le connaissent bien: cette substance fait partie du dissolvant pour vernis à ongles). L'odeur de l'acétone peut même émaner du corps, de sa bouche.

Pendant la grossesse, l'acétonurie peut être asymptomatique, mais s'accompagne souvent d'une faiblesse grave, d'une dépression mentale et d'une irritabilité accrue.

Ces signes sont généralement caractéristiques de la grossesse précoce, mais avec une détérioration notable de la santé, ils peuvent donner lieu à des soupçons sur l'acétonurie.

Les autres symptômes associés à une augmentation du nombre de cétones dans le sang et dans l'urine (vomissements, fièvre, gonflement, etc.) dépendent des maladies et des états pathologiques qui ont provoqué le trouble.

Acétone dans les urines pendant la grossesse: causes

Un grand nombre de cétones dans l’urine d’une femme enceinte peuvent apparaître pour diverses raisons, dont certaines sont directement liées aux particularités des fonctions vitales du corps de la femme lorsqu’elle porte un enfant:

1 L'acétone dans les urines pendant la grossesse dans les premiers stades apparaît au cours d'une forte toxicose, accompagnée de vomissements abondants et de famine (en raison de l'impossibilité d'un régime alimentaire normal).

2 Des traces d'acétone dans les urines pendant la grossesse du deuxième trimestre peuvent apparaître en raison d'un stress accru sur le corps. S'il n'y a pas de changements brusques de concentration, ceci n'est pas considéré comme une violation grave.

3 L'acétone dans les urines en fin de grossesse peut indiquer le développement d'une prééclampsie (pour en savoir plus sur cette violation, consultez notre article sur le site Web moe1.ru)

4 Dans le corps de la femme, pendant la grossesse, les maladies chroniques du foie, du pancréas et des reins sont souvent exacerbées, ce qui peut également entraîner une acétonurie.

L’apparition de cétones dans les urines pendant la grossesse peut être associée à d’autres troubles:

1 Manque cruel de nutriments dans le corps (glucides en particulier), et donc la graisse stockée est consommée de manière intensive. L'acétonurie est plus susceptible dans ce cas, les personnes en surpoids.

2 Régime déséquilibré, quand une personne consomme trop de protéines et de graisse pendant une longue période. La situation est aggravée par une surcharge physique régulière du corps.

3 Maladies dans lesquelles l’intoxication corporelle se produit: maladies infectieuses, intoxication alcoolique et chimique, forte augmentation de la température corporelle.

4 Troubles hormonaux associés à l’échec des hormones thyroïdiennes et pancréatiques (y compris le diabète sucré sous forme non compensée).

L'acétonurie peut être observée dans des situations stressantes, une chirurgie avec anesthésie générale, des blessures graves avec des lésions du système nerveux.

Quel est dangereux acétone dans les urines pendant la grossesse

Lorsque des taux élevés d’acétone sont détectés dans les urines pendant la grossesse, la femme est probablement hospitalisée. Vous ne devriez pas refuser de rester à l'hôpital, même si la femme enceinte se sent bien.

L'acétonurie peut être le premier signe de pathologies très graves. Les médecins tenteront donc d'empêcher leur développement.

Au fil du temps, les substances cétoniques peuvent s'accumuler dans le sang et les tissus et les empoisonner. De plus, l'intoxication se manifestera non seulement chez la femme enceinte, mais aussi chez le bébé.

Une augmentation prolongée du contenu en cétones dans le corps conduit à la déshydratation, il est très dangereux pendant la grossesse. Dans les cas avancés, un trouble métabolique conduit à une fausse couche ou à un accouchement prématuré.

En raison de la concentration élevée d’acétone dans le corps de la femme, un coma ou la mort est possible.

L'acétone dans les urines pendant la grossesse: comment se débarrasser

Si de l'acétonurie est détectée dans au moins un des tests d'acétone effectués dans les urines pendant la grossesse, la femme devra faire des examens de suivi jusqu'à l'accouchement. Cela est nécessaire pour contrôler soigneusement l'état de la future mère et de son bébé. Dans le cas où des études ultérieures (analyses d'urine et de sang, échographies, test de tolérance au glucose) confirment la présence d'un trouble métabolique et indiquent le diagnostic, il est nécessaire de commencer le traitement.

L’approche thérapeutique dépend de la cause du trouble métabolique. Tout d'abord, il est nécessaire de traiter la maladie elle-même ou d'éliminer une autre cause d'acétonurie. Dans le même temps, il est nécessaire de réduire la teneur en cétones du corps.

Pour ce faire, vous devez suivre un régime alimentaire particulier, respecter le schéma de consommation correct. Les femmes enceintes devraient abandonner la viande frite et les bouillons gras, les bonbons, les agrumes. Il est utile de boire des jus de fruits, compote de coings.

Pour réduire l'intoxication de l'organisme, on utilise des sorbants, des lavements alcalins et des compte-gouttes avec une solution saline. L'insuline est souvent prescrite.

N'ayez pas peur, si pendant le port de l'enfant, le niveau de cétones dans l'urine augmente légèrement, cela n'indique pas toujours une maladie dangereuse. Mais une forte augmentation intense du nombre de cétones dans l'urine est un trouble dangereux qui peut non seulement nuire au fœtus, mais aussi être fatal pour la femme elle-même.

Pourquoi l'acétone est-elle élevée dans l'urine chez les femmes enceintes: qu'est-ce que cela signifie?

Porter un enfant est une période très importante pour toute femme. Le corps féminin subit de grands changements et est stressé. Par conséquent, le bonheur de s'attendre à un bébé peut être éclipsé par une mauvaise santé et la survenue de certaines conditions pathologiques dangereuses.

Un taux élevé d'acétone dans la composition de l'urine pendant la grossesse est l'un de ces problèmes. Toutes les femmes ne savent pas ce que cela signifie et à quel point l'acétone élevée est dangereuse pour la mère et l'enfant.

Acétone pendant la grossesse

Qu'est-ce que l'acétone dans l'urine? Les corps cétoniques sont produits par la dégradation des graisses et des protéines. Parmi ces substances, l'acétone est la plus connue. En dépit du fait que ces substances sont très toxiques, elles sont contenues dans le corps de chacun au minimum.

Dans le fonctionnement normal de tous les systèmes et organes, les volumes de formation et d’élimination des cétones sont égaux. Leurs principales voies d'excrétion sont l'urine, la sueur et la respiration. Pour des raisons de développement de processus pathologiques dans le corps qui perturbent le métabolisme des graisses et des protéines, les corps cétoniques commencent à s'accumuler. Leur excès entraîne une intoxication du corps et des conséquences dangereuses.

Des niveaux élevés de corps cétoniques dans le corps sont appelés acétonurie ou cétonurie. Cette condition est souvent détectée pendant la grossesse. Lorsque cela se produit, le bien-être général de la femme se dégrade et une menace pèse non seulement sur la santé de la mère, mais également sur le futur bébé. Que faire si dans l'urine d'une femme enceinte révèle un taux élevé d'acétone? Dans cette situation nécessite l'aide d'un médecin et un traitement.

Raisons pour augmenter l'acétone

Pourquoi l'acétone apparaît-elle dans l'urine? La formation de corps cétoniques étant due à une carence en glucose, le corps commence à produire l'énergie nécessaire à partir des graisses. C’est lors de la scission et de la libération d’énergie provenant d’acides gras que la plus grande quantité de corps cétoniques se forme. Leur concentration dans le sang augmente, ce qui entraîne une augmentation du volume dans l'urine.

La cause exacte de l'apparition de l'acétone dans la composition de l'urine n'a pas encore été clarifiée. Mais plusieurs facteurs peuvent conduire à cette pathologie.

L'acétonurie chez la femme enceinte peut apparaître sous l'action des facteurs suivants:

  • violation du régime. C'est l'une des principales causes d'augmentation de l'acétone dans les urines. Longues pauses entre les repas, le régime alimentaire, la consommation de grandes quantités de protéines, etc.
  • déséquilibre dans le corps. Un apport hydrique insuffisant ou sa perte due à une toxicose, un empoisonnement sont à l'origine de l'augmentation de la concentration d'urine;
  • activité physique excessive. Les muscles ont besoin de plus d'énergie, ce qui conduit au traitement des graisses entrantes et à la formation de cétones;
  • les troubles du déséquilibre hormonal, y compris le diabète sucré et l'hyperthyroïdie;
  • situations stressantes et expériences psycho-émotionnelles;
  • maladies infectieuses associées à une augmentation de la température corporelle;
  • troubles métaboliques.

L'acétonurie est très dangereuse pendant la grossesse pour toute raison de développement. Les toxines augmentent la charge sur le foie. En outre, le riz de développement du diabète de type gestationnel augmente, ce qui peut se transformer en forme de diabète chez la mère ou l'enfant.

Détermination de l'acétone

Pendant la grossesse, la femme est régulièrement examinée. Cela est nécessaire pour évaluer son état de santé et pour détecter rapidement divers écarts. L’étude de l’urine est l’un des moyens les plus informatifs de diagnostiquer le corps.

L'acétone peut être détectée au cours d'une analyse d'urine générale. Le contenu est évalué sous la forme d'un système d'avantages:

  • + - faibles traces d'acétone dans la composition de l'urine et;
  • ++ - une réaction positive caractéristique de la toxémie ou de la consommation d'aliments malsains;
  • +++ - augmentation de la concentration d'acétone nécessitant un traitement;
  • ++++ - quantité excessive d'acétone, nécessitant une hospitalisation immédiate.

En plus des tests de laboratoire, le niveau d'acétone peut être déterminé à la maison à l'aide de tests à indicateurs. Ils ont la forme d'une bandelette sur laquelle le réactif est appliqué. Lorsque le réactif interagit avec l'urine, il se produit une réaction qui tache la couleur de la bandelette. Inclus avec l'échelle de couleur attachée aux bandes. L'intensité de la nuance et de déterminer la teneur en acétone.

En cas de taux élevé de corps cétoniques dans l'urine d'une femme enceinte, des examens supplémentaires sont effectués pour en déterminer la cause. Et également des analyses répétées sont effectuées pour suivre la condition.

Acétone Norm dans l'urine chez les femmes enceintes

Tous les indicateurs d'urine ont leurs propres valeurs valides. C'est grâce à la comparaison des valeurs détectées avec ces normes qu'elle permet d'évaluer l'état de la santé humaine.

Pour un adulte, la teneur standard en acétone est de 10 à 30 mg / jour. Pendant la grossesse, le taux d'acétone est légèrement plus élevé, en raison de la toxicose et de modifications hormonales. La norme durant cette période autorise la concentration d'acétone dans les urines à 60 mg / jour. Dépasser ce niveau signifie le développement d'une pathologie et nécessite un traitement immédiat.

Symptômes de l'acétone élevée chez les femmes enceintes

L'acétone est une toxine pour le corps. Sa teneur élevée en sang a un effet négatif sur tous les organes et systèmes. Les symptômes de cette affection peuvent varier chez les femmes en fonction de la cause sous-jacente de son apparition.

Les principaux signes d'acétonurie comprennent:

  • transpiration abondante;
  • faiblesse et fatigue;
  • maux de tête et vertiges fréquents;
  • grande soif;
  • l'apparition d'une odeur caractéristique de la bouche;
  • douleur dans l'abdomen.

Si l'un de ces symptômes se manifestait, vous devriez immédiatement consulter un médecin et vérifier le niveau d'acétone dans les urines.

Pendant la grossesse, une teneur élevée en acétone est extrêmement dangereuse pour le fœtus et nécessite un traitement immédiat.

Premier trimestre

La cétonurie peut avoir différentes causes à différentes étapes de la grossesse. Le premier trimestre chez la plupart des femmes est accompagné d'une toxicose. Du fait de la toxicose, des nausées, des vomissements et des diarrhées apparaissent, entraînant une perte importante de liquide dans le corps.

En outre, la toxicose réduit considérablement l'appétit et évite même certains aliments. En conséquence, une petite quantité de nourriture et, par conséquent, de glucose pénètre dans le corps. La conséquence de tous ces facteurs est la teneur élevée en corps cétoniques dans le sang et l'urine.

Le développement de cette pathologie au cours du premier trimestre menace la déshydratation ou l'intoxication du corps, ainsi que la coagulation du sang, une altération de la fonction cardiaque.

En fin de grossesse

L'acétonurie en fin de grossesse est plus dangereuse. Au cours de cette période, la principale cause du développement de cet état est la violation des fonctions du foie. Cette pathologie s'appelle prééclampsie.

La gestose est accompagnée d'une augmentation excessive du volume sanguin et de l'apparition de symptômes tels qu'un œdème, une pression artérielle élevée et une concentration accrue de protéines dans les urines. En raison de l'augmentation du volume sanguin, le foie ne peut pas gérer sa purification, ce qui conduit finalement à un taux élevé de cétones.

Cette pathologie est dangereuse car elle peut entraîner une altération de la circulation sanguine, des spasmes vasculaires et le développement d'une thrombose. Il en résulte un œdème pulmonaire ou cérébral, un dysfonctionnement du foie ou des reins.

Le diabète gestationnel est une autre condition dangereuse durant cette période. Cette pathologie est un type de diabète sucré et disparaît généralement après l'accouchement. Mais il est très dangereux en période de gestation et peut entraîner des malformations chez l’enfant ou une naissance prématurée. Un traitement opportun est nécessaire pour minimiser les complications.

Au troisième trimestre

Aceonturia dans les dernières semaines de grossesse peut être appelé assez commun. Les raisons de cette période restent les mêmes - diabète gestationnel ou gestose. Mais dans la plupart des cas, un régime alimentaire inapproprié entraîne une augmentation du taux de cétones dans l'urine d'une femme enceinte au cours des dernières semaines.

Beaucoup de femmes ignorent les recommandations des médecins en matière de régime et de dépendance aux aliments gras et salés. Cela contribue également à l'insuffisance hormonale, qui s'accompagne d'un changement des préférences gustatives.

Normalisation de l'acétone dans l'urine

L'acétonurie est très dangereuse pendant la grossesse. Comment éliminer l'excès d'acétone? Cette pathologie nécessite un traitement immédiat. Le médecin traitant choisit le traitement en fonction de la gravité de la pathologie et des symptômes associés. L'autotraitement de l'acétone dans les urines est inacceptable et peut nuire au bébé à naître.

Caractéristiques du traitement chez les femmes enceintes

En règle générale, lorsqu’elle détecte une concentration élevée d’acétone dans les urines, une femme enceinte est hospitalisée à l’hôpital. Dans les conditions de traitement hospitalier et de surveillance constante, les mesures nécessaires sont prises pour normaliser la condition Dans de rares cas, sous réserve d'une condition générale satisfaisante, un traitement à domicile est autorisé.

Initialement, les compte-gouttes et la forte consommation d'alcool sont prescrits aux femmes enceintes atteintes d'acétonurie. Cela aide bien avec une toxicose forte. Regidron, Gastrolit et Maratonik sont utilisés pour rétablir l’équilibre électrolytique parmi les principaux médicaments. De la nausée aide le mieux Zerukal.

En outre, un test sanguin à l'acétone est effectué, ce qui facilite le diagnostic et l'évaluation de l'état général de la femme. Le médecin ne peut prescrire un médicament qu'après avoir identifié la véritable cause de l'augmentation de la concentration de corps cétoniques dans le corps de la femme enceinte. Si des pathologies graves sont identifiées, une femme est envoyée en consultation chez un spécialiste pour un traitement approprié. Ces spécialistes peuvent inclure un endocrinologue, un gastro-entérologue, un neurologue, un thérapeute, etc.

Changement diététique

La base du traitement de l'acétonurie chez la femme enceinte est un régime alimentaire. Une alimentation riche en acétone dans les urines chez la femme enceinte vise à normaliser le métabolisme et à réduire ainsi les corps cétoïdes dans le corps.

Une règle importante du régime peut être appelée nutrition fractionnée. Les femmes enceintes devraient prendre fréquemment des repas, mais en petites portions. En outre, il est important de respecter le régime de consommation et de consommer suffisamment de liquide pour maintenir l'équilibre hydrique de l'organisme.

Le régime alimentaire des femmes enceintes devrait consister en des produits sains qui fourniront toutes les quantités nécessaires de vitamines et de minéraux en fonction des besoins croissants. La teneur en glucides et en protéines doit être équilibrée.

La base de la nutrition de la future mère devrait être les produits suivants:

  • soupes de légumes;
  • céréales de différentes céréales;
  • viande et poisson maigre;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • consommer de grandes quantités de fruits et de légumes;
  • craquelins et biscuits.

Supprimer complètement les éléments suivants du pouvoir:

  • viandes et poissons gras;
  • confiserie;
  • des bonbons;
  • fromage cottage gras;
  • assaisonnements et marinades;
  • les cornichons.

Le respect de la nutrition diététique aidera à normaliser rapidement le bien-être d'une femme enceinte et à éliminer le taux élevé d'acétone dans le sang et l'urine.

Prévention

Les cétones sont des toxines dans le corps qui l’empoisonnent et affectent sa santé globale. Ils sont particulièrement dangereux pendant la grossesse. Les femmes doivent prendre soin de leur santé à l'avance et minimiser les risques d'acétonurie.

Parmi les principales mesures préventives figurent:

  • une alimentation adéquate et équilibrée, riche en toutes les vitamines et minéraux nécessaires;
  • boire suffisamment de liquides;
  • visites régulières chez le médecin traitant et livraison de tous les tests nécessaires;
  • Notification immédiate au médecin de la détérioration de la santé.

Acide lipoïque

Interprétation de l'échographie du pancréas